Comment choisir la bonne essence de bois ?

Quel que soit le style recherché, les bois utilisables en extérieur et en contact avec le sol doivent être de type classe IV, c'est à dire qu'ils sont capables de supporter un taux d'humidité supérieur à 20 %.

Noter cet article :

12345

Certaines essences à durabilité naturelle (châtaigner, robinier, chêne, teck...) se conforment naturellement à cette utilisation extérieure, d'autres en revanche doivent subir des traitements de préservation afin de répondre à cette exigence.

C'est le cas des bois autoclavés (résineux principalement) et les bois THT traités à haute température. Le traitement par oléothermie semble également offrir de nouvelles perspectives.

Familles de boisEssencesLe plusLe moins
Résineux Pin maritime, pin sylvestre...
  • économiques
  • Peu d'entretien
  • Traitement impératif
Feuillus Robinier ou faux acacia, chêne, châtaigner...
  • Bois locaux
  • Durabilité naturelle
  • Eventuelles remontées tanniques
Exotiques Ipé, teck, doussié, iroko...
  • Teintes chaudes
  • Durabilité naturelle
  • Coûteux car importés