Partir du bon principe

La construction bois, c'est la possibilité d'obtenir exactement la maison dont vous rêvez. Le bois offre en effet quatre principes constructifs, ayant chacun leurs avantages. A vous de choisir celui qui s'adaptera le mieux à votre projet.

Noter cet article :

12345

Ossature panneaux : souplesse et légèreté

Ce système constructif est, de très loin, le plus répandu en France et dans le monde. Une trame de montants de bois, espacés de 40 à 60 cm, est habillée de panneaux de particules, de contreplaqué ou d'OSB ; l'isolant thermique s'insère entre les panneaux.

Avantages

  • Rapidité. Le chantier ne dure que quelques semaines. Les murs, fabriqués sur site ou en atelier, sont assemblés sur place.
  • Souplesse et évolutivité : outre un bardage, les murs-panneaux peuvent recevoir des parements en brique, pierre, béton... On peut associer à une construction en ossature panneaux des éléments poteaux-poutres (voir ci-dessous) pour créer des volumes architecturaux plus grands, un mur maçonné pour l'inertie thermique, une façade en verre pour faire le plein de lumière... on peut aussi réaliser des murs courbes.
  • Légèreté : intéressante sur les terrains de faible portance, ou dans des zones mal stabilisées.

Gilles Coutault Propriétaire d'une maison à ossature bois

« Mon terrain était mal stabilisé. C'est un terrain de remblais mal compacté sur 2,50 mètres d'épaisseur en bordure de Loire. Pour une maison en parpaing, il aurait fallu aller chercher le sol dur à 18 mètres de profondeur. Pour construire ma maison en bois de 200 m² habitables, une dalle légère à double treillis a suffit : 50 m³ de béton portent les 60 tonnes de bois de la maison. »

Poteaux-poutres : des maisons en liberté

Un "squelette" de la maison, constitué de poteaux de forte section espacés de 2,5 à 5 mètres, reliés par des poutres, est monté en quelques jours en atelier. Il peut ensuite recevoir une grande variété de remplissages.

Avantages

  • Esthétique : l'ossature porteuse reste totalement visible et constitue un élément de décoration intérieure.
  • Espace intérieur : les poutres de grande portée offrent une volumétrie intérieure libre et généreuse.
  • Liberté architecturale : la dissociation entre la structure et le remplissage autorise une grande variété de conception : grandes baies vitrée, murs maçonnés de briques ou de béton cellulaire, terre-pisé ou terre-paille, madriers empilés...

Bois empilé : le bois, rien que le bois

C'est la technique la plus traditionnelle, celle de l'isba et du vieux chalet. D'épaisses pièces de bois de section ronde (rondins) ou carrée (madriers) sont empilées horizontalement. Elles s'emboîtent avec précision, empêchant l'infiltration des eaux de pluie.

Avantages

  • Parois porteuses
  • Isolation naturelle

Mais cette technique ne propose en général qu'un vocabulaire architectural spécifique : façades présentant peu d'ouvertures, assemblages visibles, finitions intérieures laissées en bois naturel.

Panneaux massifs : confort et solidité

Technique essentiellement utilisée pour les bâtiments de grandes dimensions (collectifs, industriels et commerciaux), elle onquiert peu à peu les maisons individuelles. Elle repose sur de vastes panneaux de structure en planches contrecollées, dont les performances mécaniques sont supérieures au bois massif car ils peuvent travailler dans tous les sens.

Ces panneaux sont utilisés à la fois comme éléments de murs extérieurs, planchers, supports de couverture...

Avantages

  • Rapidité : fabriqués en grandes dimensions, ces panneaux permettent une construction rapide et propre.
  • Confort : ils constituent des parois massives indéformables qui, par leur capacité d'accumulation de la chaleur et de la vapeur d'eau, apportent le maximum de confort.
  • Souplesse : on peut leur associer - prioritairement par l'extérieur - tous les matériaux isolants et de parement actuellement sur le marché.