Rajeunir un meuble

Votre bureau d'écolier a fait un long séjour au grenier ? Vous avez déniché le vaisselier de vos rêves dans une brocante, mais il a été malmené par les années ? Quelques techniques simples, un peu de temps et d'imagination vous permettront de leur redonner jeunesse et originalité. Mais avant de vous lancer, n'oubliez pas d'enfiler des gants et de chausser des lunettes protectrices !

Noter cet article :

12345

Le nettoyage et le décapage

Lorsqu'un meuble a longtemps séjourné dans une grange ou dans un grenier, il est indispensable de le nettoyer entièrement avant de le décaper.

Pour cela, il suffit simplement de le lessiver avec un produit de type St-Marc mélangé à de l'eau chaude, puis de le rincer abondamment. Il faut ensuite le laisser sécher, en évitant cependant de l'exposer au soleil.

Le décapage a pour but de retirer les couches successives de cire, le vernis ou la peinture recouvrant le meuble, afin que le décor ou la patine que vous allez appliquer ensuite rende l'effet voulu… pour longtemps. Avant de procéder à cette opération, il est préférable de démonter les ferrures du meuble.

  • décaper la cire : la cire peut être éliminée grâce à un produit décireur ou à un mélange d'eau et de soude (une unité de soude pour huit unités d'eau),
  • enlever du vernis : s'il s'agit d'un vernis moderne, l'utilisation d'un décapant spécifique est préconisée. Un vernis ancien sera facilement éliminé grâce à un mélange d'eau oxygénée et d'ammoniaque à doses égales.
  • retirer de la peinture : comme pour le vernis, on peut utiliser un décapant spécial. Cependant, si la peinture est épaisse, vous pouvez utiliser un décapeur thermique pour la faire fondre, ainsi qu'une spatule pour la racler.

Le truc du pro :

Certains bois, comme le châtaigner ou le chêne prennent une teinte plus foncée à la suite du lessivage et du décapage. Pour remédier à ce changement de coloration, on peut utiliser des éclaircisseurs pour bois que l'on trouve dans le commerce, ou appliquer un mélange d'eau oxygénée additionnée de 10 % d'ammoniaque. De même, on peut utiliser de l'eau javélisée (un verre par litre d'eau) pour éclaircir les meubles en bois blanc.

La préparation des surfaces

Le ponçage

Le ponçage du meuble permet d'éliminer les restes de vernis ou de cire et les petits défauts. On peut utiliser une ponceuse, idéale pour les grandes surfaces planes, ou du papier de verre, plus approprié pour les parties peu accessibles. Cette opération doit toujours s'effectuer dans le sens des veines du bois. Pensez à dépoussiérer le meuble une fois le ponçage terminé.

Le truc du pro :

Plus la graduation du papier est basse, plus gros est son grain et donc le ponçage grossier. Ainsi, la graduation du papier de verre s'étend généralement entre 40 et 600, c'est-à-dire, du plus grossier au plus fin.

La réparation des éraflures

Si le meuble a été légèrement abîmé, les fentes et éclats peuvent être réparés avec de la pâte à bois. Il faut pour cela choisir une pâte s'approchant le plus possible de la teinte du meuble, puis boucher les trous et éraflures avec la pâte. Il suffira ensuite de poncer légèrement pour ôter le surplus.

Le bouchage des trous de vers

Si le meuble a subi des attaques de vers, du bouche-pores ou de la cire à reboucher résoudront le problème. Ces deux produits s'étalent à la spatule et ne nécessitent ensuite qu'un ponçage léger.

Le traitement préventif

Afin d'éviter toute nouvelle intrusion d'insectes xylophages, un traitement spécifique doit être appliqué. En fonction du produit choisi, l'application se fera par badigeonnage, trempage ou injection. Dans tous les cas, cette opération devra s'effectuer en extérieur ou dans un local très aéré.

Les techniques décoratives et finitions

Cette dernière étape vous permet de laisser libre cours à votre imagination et de personnaliser le meuble selon vos goûts :

  • appliquez une patine ou une peinture à essuyer, pour un effet vieilli,
  • cérusez le meuble pour une jolie mise en lumière,
  • posez une cire incolore, teintée ou colorée, pour un résultat naturel,
  • vernissez ou laquez pour un effet sophistiqué,
  • peignez des fleurs, des animaux…. à l'aide de pochoirs pour un décor à l'esprit champêtre, ludique…

Enfin, pour n'oublier aucun détail, la touche finale pourra être apportée par le biais de boutons ou de poignées originales, que l'on trouve aisément dans les magasins de bricolage.