Aménager ses combles en bois

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
29 Aug 2011 - 
1 2 3 4 5  (50 votes)
 - 19086 vues

En Touraine comme dans de nombreuses régions françaises, les charpentes de maisons individuelles sont inclinées et les toits pointus, faisant la part belle aux combles. Des espaces souvent négligés que certains comme Maël MAREUIL se proposent de réhabiliter.

Maël Mareuil : Ici on se trouve chez un particulier où la maison est construite depuis 2004, et là, mon client m'a demandé de réaménager ses combles, pour recréer des pièces habitables pour l'étage.

Quelque soit le chantier ou l'artisan choisi pour l'aménagement de combles, la technique reste sensiblement la même. On commence par renforcer la charpente en clouant des poutres supplémentaires. On peut ensuite dégager l'espace viable en retirant les fermettes du centre de la pièce.

Maël Mareuil : Tous les calculs de charge sont respectés par rapport au poids de gravité et surtout au poids de la couverture, mais en même temps, le poids du plafond, ce qu'on va mettre sur le plancher, un billard, un  jacuzzi, c'est important de le savoir à la base. En même temps, il ne faut pas oublier la force au vent et le poids à la neige.

A quelques kilomètres de là, l'entreprise ARTBOIS s'occupe d'un deuxième chantier.  L'occasion pour Maël Mareuil de nous décrire la suite des opérations.

Maël Mareuil : Donc à la base, la maison était en combles perdus, c'est-à-dire qu'il n'y avait pas de plancher,  on avait un espace où on ne pouvait pas marcher, avec des bois dans tous les sens.

Mais on peut aménager tous types de charpentes, même si les pentes de toits sont très faibles, la surélévation, par rehaussement ou changement de pente, une fois qu'on a recréé le volume exploitable avec un plancher et le renforcement de la charpente, on vient recréer l'espace habitable en mettant l'isolation et on va cloisonner après pour faire des pièces.

L'aménagement de combles est rapide et économique puisqu'il réutilise le bâti préexistant. Selon les cas, on pourra éviter l'étape fastidieuse du permis de construire.

Maël Mareuil : En gros, le temps exécutif pour faire un étage, c'est deux mois et demi, mais quand tout va bien, en un mois et demi, c'est possible.

Et pour éviter de perturber la vie des propriétaires pendant la durée des travaux, le chantier s'effectue en passant par une ouverture dans le toit. Les combles ne sont finalement reliés au reste de la maison qu'au dernier moment, juste avant l'étape ultime de la pose de l'escalier. Un bruit réduit donc, et pas de poussières pendant la durée du chantier.

Merci à Maël Mareuil pour sa participation. Réalisation : Antonin Molino et Ioana Sincu. Image et son, montage et mixage : Antonin Molino. Enquête et journaliste : Ioana Sincu. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Aménager ses combles en bois

Gagner de la surface habitable et valoriser sa maison en aménageant ses combles s’avère aujourd’hui l’une des solutions les plus recherchées. Un moyen rapide pour agrandir sa maison qui permet aussi de lui redonner du cachet et une meilleure isolation. Et pour cela, rien de mieux que le bois ! Maël Mareuil, héritier du savoir-faire et de l'expérience de charpentier de son père, présente les nombreuses possibilités de ce type d'aménagement qui a le vent en poupe.

Fiche technique

  • Reportage : juillet 2011
  • Lieu : La-Ville-aux-Dames et Semblançay (Indre-et-Loire)
  • Avec : Maël Mareuil, maître d'œuvre de l'entreprise ARTBOIS