Construction bois : 30 ans d'évolution

Construction bois : 30 ans d'évolution

Jeudi 10 octobre, le CNDB, Comité National pour le Développement du Bois, fêtait ses 30 ans. L'occasion pour les professionnels de la construction bois de s'interroger sur les évolutions qu'ils ont connues au fil du temps dans leurs métiers. 

Une des principales révolutions rencontrées par les entreprises fut la transformation de leur modèle d'organisation. Il y a 30 ans, une entreprise de charpente intégrait toute la filière : exploitation forestière, scierie, conception, taille et pose. Puis, le marché et les demandes ont évolué. Les offres ont commencé à se diversifier et il a fallu s'adapter. C'est ainsi que les entreprises sont sorties de la verticalité. Elles se sont organisées en filiales, pour que chaque branche s'ouvre à de nouveaux débouchés. 

Il y a 30 ans, les calculs de section se faisait à la main, les plans se traçaient en 2D sur calques et les prototypes étaient taillés à échelle 1. Il n'y avait pas d'ingénieur structure et les charpentiers se formaient sur le tas. Puis, les outils numériques sont arrivés. Les techniciens et ingénieurs ont peu à peu remplacé les artisans. Les entreprises, enthousiastes du nouveau champ des possibles qui s'offraient à elles, ont pris la voie expresse du numérique. Cependant, la transition numérique n'a pas été un franc succès. Maîtrise insuffisante des outils ? Structure de l'entreprise non adaptée ? Manque de performance ? Il a fallu aux entreprises du bois revenir rapidement aux techniques traditionnelles qu'elles maîtrisaient vraiment. C'est de cette manière qu'elles ont pu prendre le temps d'apprivoiser les nouvelles technologies, tout en continuant leur activité. Aujourd'hui, savoir-faire traditionnels et innovations technologiques cohabitent. La balance des deux permet de développer des projets ambitieux, l'un venant combler les failles de l'autre.

D'après les retours d'expérience de Philippe Roux, Maître Cube, et Patrick Maillard, menuiserie BRARD.