Comment assurer la durabilité de ses fenêtres bois Porte & Fenêtre

Comment assurer la durabilité de ses fenêtres bois

Mis à jour le

L’entretien de vos fenêtres en bois est plus facile à faire et moins fréquent à réaliser que ce que vous pourriez l’imaginer. Sa fréquence varie en fonction des conditions climatiques et de la qualité de la finition de base.

Quelques recommandations

La meilleure façon d’assurer la durabilité d’une fenêtre et d’en limiter l’entretien dans le temps, c’est de l’installer correctement, au bon emplacement et dans les règles de l’art. Faire appel à un professionnel est une évidence admise par 99% des Français.

Dans le cas d’une construction

Maison bien orientée, facture allégée… Si elle relève du bon sens populaire, la question de l’orientation des fenêtres n’est pas toujours appliquée comme il le faudrait. De petites fenêtres ouvrant vers le nord permettent de faire entrer un minimum de lumière tout en limitant au maximum les déperditions de chaleur. A contrario, les ouvertures orientées plein sud peuvent s’en donner à cœur joie grâce au choix de menuiseries bois qui se prêtent parfaitement aux grands formats. À l’ouest, la tentation de capter le soleil de la fin de journée devra être compensée par une toiture à débord large à même de limiter l’effet des intempéries, et ce quel que soit le type de menuiserie.

Dans le cas d’une rénovation

Pour la préparation de la rénovation de vos fenêtres bois, il est essentiel de faire appel à un professionnel qui pourra confirmer le choix du type de pose. Si vous choisissez une dépose totale de vos menuiseries, vous bénéficierez d’une meilleure isolation thermique et acoustique, d'un support de meilleure qualité et d’un clair de jour supérieur. Si vous optez pour une pose en rénovation, l’intervention des professionnels sera plus rapide et le coût inférieur ; néanmoins vous perdrez en qualité de support ainsi qu'en clair de jour. Demandez conseil auprès d’un professionnel habilité.

Un geste simple

Pour un entretien idéal, il est d’usage de dégonder les fenêtres bois afin de réaliser l’opération à plat sur tréteau et accéder plus facilement aux dormants. Les parties vitrées une fois protégées, grattez les anciennes peintures, lasures ou vernis. Rebouchez les éventuelles traces avec une pâte à bois puis dépoussiérez l’ensemble avec un chiffon humide. Une fois l’étape de préparation faite, appliquez la nouvelle peinture ou lasure en une ou plusieurs couches.

En fonction de votre localisation, vos fenêtres peuvent être exposées aux intempéries et aux chocs thermiques. Dans ce cas, une attention plus fréquente et particulière est requise.

Un coup de jeune à votre extérieur

Ces travaux peu fréquents offrent un nouvel aspect à votre extérieur comme à votre intérieur. Il vous suffit d’en changer la couleur pour redonner du souffle à vos menuiseries. Pour les couleurs de vos fenêtres, prêtez tout de même attention aux conformités des travaux d’entretien avec les règles d’urbanisme de votre commune.

Un nettoyage écologique

Pour le nettoyage « régulier » de vos fenêtres bois, nul besoin de produit chimique. Un peu de savon et de l’eau tiède suffiront à nettoyer les traces du quotidien.

Crédits photos : Atulam

Tags
    aucun pour le moment.