Poids du torchis terre/paille allégé avec lattis

Poids du torchis terre/paille allégé avec lattis

il y a 1 mois

Bonjour, Je suis en train de concevoir la dalle bois de ma future maison en GREB de plain pied qui comportera des cloisons en torchis terre/paille. Pour l'instant, j'ai prévu des solives de 75x225mm avec des portées de 3m max avec un entraxe de 50cm. Concernant le poids du cloisonnement, je n'ai trouvé que des estimations autour de 40daN/m² mais je ne connais pas la nature de ce cloisonnement. Si c'est du plâtre, il doit peser bien moins que le torchis.. Combien pèse le torchis terre/paille allégé au m² ? Merci d'avance !

3 réponses

1-3 sur 3 réponses
1/1
1. Poids du torchis terre/paille allégé avec lattis il y a 15 jours

Bonjour,

je précise que je ne suis pas expert en la matière mais j'ai un peu d'expérience, ayant réalisé moi-même un mur en torchis et ayant aussi réalisé des éléments en paille-terre de différentes densités.


En réalité, il y a beaucoup d'éléments qu'il faudrait préciser pour répondre correctement à la question:

- quelle épaisseur fera le torchis ?

- quelle épaisseur pour les enduits (terre crue, j'imagine, si c'est une cloison à l'intérieur) ?

- quelle densité aura le mélange terre-paille employé pour faire le torchis.


Dans mon cas, le torchis a été fait avec un mélange assez "terreux", avec une densité qui doit avoisiner les 900kg/m³.

L'épaisseur de torchis est de 11cm et j'ai environ 1 cm de terre de chaque côté, d'une densité d'environ 1600-1700kg/m³.

Le bois du colombage, du châtaignier, occupe une proportion assez importante de la cloison (environ 40%, en surface, si on regarde la vue en élévation). Je considère qu'il a une densité de 650kg/m³


Au final, je me retrouve après calcul, sur une charge de 300 à 340kg/m.l. (kilogrammes par mètre linéaire de cloison), ce qui correspond à une charge de 120 à 135kg/m²,pour un mur de 2,5m de haut.


La conversion de kg en daN se fait assez aisément avec une petite approximation en posant que 1kg et 1daN sont presque équivalents.


Donc le torchis, chez moi et dans ma configuration, se trouve à environ 130daN/m².

Mais, comme vu, cela ne veut rien dire par rapport à une autre situation.


Sinon, comme j'ai vu l'expression terre-paille allégé, je peux aussi indiquer ce que j'ai pu observer comme valeurs ça et là sur le net.

Il semblerait qu'en paille-terre banché, la plus faible densité obtenue se situe autour des 300kg/m³.

Pour une cloison de 10cm, sans enduits, par exemple, cela donnerait une charge de 30daN/m².

Mais, attention, je ne peux pas assurer qu'une telle cloison, de cette épaisseur et avec cette densité, tiendra dans le temps.


A titre personnel, j'ai fait des essais de mélange paille-terre et je suis descendu à 423kg/m³ et je compte bien descendre encore.

En effet, j'ai aussi l'intention de faire des cloisons en paille-terre allégé (mais pas en torchis, puisque je vais procéder par banchage) et je vise une charge minimale pour mon solivage...


Affaire à suivre. Je suis curieux de savoir ce que vous allez faire.



2. Poids du torchis terre/paille allégé avec lattis il y a 11 jours

Bonjour,


Merci beaucoup de ta réponse très intéressante et du poids du torchis !


Les cloisons feront 10 cm d'épaisseur couvertes par un enduit terre de 3-4 cm. On essaiera de faire un terre-paille où le mélange est saturé en paille ou avec la plus grande partie en paille en tout cas.


Vous parlez de bancher les murs en terre-paille. Je n'ai trouvé que des mises en oeuvre sur lattis. Est-ce qu'il y a des avantages structurels ou autres (à part économiser le bois du lattis) ?





3. Poids du torchis terre/paille allégé avec lattis il y a 10 jours

Bonjour,

tout d'abord, je recommande 2 sites pour en savoir plus:

- le site terrepaille.fr qui réunit des documents intéressants, depuis l'explication photo jusqu'aux fiches de chantier détaillées. Il y a en particulier la page sur la construction d'une cloison qui me semble intéressante: 

- Les guides des bonnes pratiques de la construction en terre crue: 

On y trouve notamment les guides sur le torchis et le mélange terre-paille allégé (terre allégée).

Note: je préfère dire "mélange terre-paille allégé" plutôt que "terre allégée", parce que ça me parle plus et que j'utilise de la paille, mais j'utilise l'un comme l'autre ci-dessous.


Concrètement, le choix de s'orienter vers une technique ou l'autre ne peut pas reposer sur des caractéristiques structurelles dans la mesure ou, dans les deux cas, c'est l'ossature bois qui porte (colombage, ossature simple...).

Que ce soit pour le torchis ou pour la terre allégé, le mélange de terre et de fibres n'est qu'un remplissage de la structure porteuse, son rôle ne se limitant pas à cela, puisqu'il servira de support d'enduit, de correcteur thermique, etc.


A priori, les différences qui me semblent importantes sont les suivantes:

- Avec le torchis, on peut employer tout type de terre minérale, alors que pour le mélange terre-paille allégé, il faut que la terre soit particulièrement argileuse. Dans les deux cas, une terre végétale est à proscrire.

- Avec le mélange terre-paille allégé, en effet, il y a moins de bois consommé (mais c'est à vérifier...)

- Avec le mélange terre-paille allégé, les performances thermiques sont meilleures.

Il doit probablement y avoir d'autres différences importantes mais je ne suis pas spécialiste, loin s'en faut...


Pour revenir au calcul de la charge du mur, pour un mètre linéaire, la formule pourrait être la suivante:

C = H x (Ee x De + Em x Dm)

Avec

C: le poids d'une portion de mur d'un mètre de long, c'est-à-dire la charge linéique, qui sera exprimée en kg/m.l. (ou daN/m.l., puisque c'est approximativement la même valeur)

H: la hauteur du mur (en mètres)

Ee: l'épaisseur totale de l'enduit (donc 2 fois l'épaisseur d'un enduit s'il y en a des deux côtés), exprimée en mètres

De: la masse volumique (~ densité) de l'enduit exprimée en kilogrammes par mètre cube (environ 1600 kg/m³, pour l'enduit terre)

Em: l'épaisseur du mélange, exprimée en mètres.

Dm: la masse volumique du mélange, en kg/m³. Cette valeur dépend fortement du dosage en terre et peut aller de 200 à 1200kg/m³ pour les mélanges de terre allégée, selon le guide des bonnes pratiques associé, ou 600 à 1800kg/m³ pour les mélanges de torchis, toujours selon le guide associé.


Application pour ton cas de figure, en supposant que le mur fait 2,5m de haut (c'est assez courant):

Il ne s'agit là que d'un ordre de grandeur avec des hypothèses au pif...

C = 2,5 x ( (2 x 0,035) x 1600 + 0,10 x 650 ) = 442,5 kg/m.l.  (soit 177kg/m²)


Avec des valeurs qui sont à affiner...

Par exemple, si on passe de 650 à 1200kg/m³ pour la densité du mélange, la valeur de la charge linéique passe de 442,5 kg/m.l. à 580 kg/m.l.


Pour connaître plus précisément la densité du mélange, il faut procéder à des essais, comme décrit au paragraphe 5.1.1 du guide sur la terre allégée.

Mais en première approche, ces calculs avec des valeurs typiques sont peut-être suffisantes...

Au pire, si c'est pour assurer un dimensionnement, on se place au maximum des valeurs et c'est réglé.


Modérateur : Liens supprimés
1-3 sur 3 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion