Le bois lamellé-collé : esthétique et performant

Connu pour ses performances techniques souvent supérieures à celles du bois massif, le lamellé-collé est un matériau qui a séduit désormais prescripteurs et donneurs d'ordre.

Noter cet article :

12345

Un matériau bois polyvalent

Telle un mille-feuille géant, le lamellé-collé associe par collage à plat et à fils parallèles plusieurs lamelles de bois massifs (3,5 - 4,5 cm d'épaisseur). Ce mode de fabrication fait du lamellé-collé un matériau :

Aux caractéristiques constantes et garanties :

  • séchage maîtrisé,
  • stabilité dimensionnelle,
  • dimensionnement précis et (en théorie !) infini,
  • association possible (acier, béton, LVL…),
  • esthétique des formes (poteaux ronds, charpentes cintrées...).

D'une très grande résistance :

  • mécanique (flexion, compression, torsion),
  • au feu et à la chaleur (faible conductivité thermique et maintien des caractéristiques jusqu'à 100 C° avec une colle appropriée)
  • aux ambiances agressives notamment aux produits chimiques stockés (potasse, soufre, chlorure de sodium, acide sulfurique...).

Les dimensions courantes (poutre droite)

  • Largeur de 60 à 240 mm
  • Hauteur : 100 à 600 mm
  • Longueur : jusqu'à 40 m

Les 10 étapes de fabrication du lamellé-collé

  1. Réception et tri des bois
  2. Séchage et stabilisation
  3. Purge des lamelles (flashes, gerces, noeuds)
  4. Calibrage
  5. Aboutage et mise en longueur
  6. Encollage
  7. Pressage et mise en formes
  8. Rabotage
  9. Taille
  10. Finition et préservation
Dominique Milléreux, Fédération de l'Industrie Bois Construction

« Bois Lamellé » est la nouvelle appellation que dévoilera prochainement la FIBC. C'est un terme plus proche de la réalité du matériau dont « la teneur en colle représente 2,7 % du volume par m3 et dont les émissions de formaldéhydes sont infimes et proches de celle du bois massif, qui en contient naturellement. »

D'une esthétique certaine et d'une grande fiabilité, le produit connaît une croissance constante dans un secteur de la construction pourtant très exigeant techniquement.

La performance comme maître mot

Un matériau technique

Le lamellé-collé est stable et sans fentes. Il offre un bon rapport caractéristiques mécaniques / masse volumique, entraînant des économies sur les fondations, et se prête aux formes architecturales complexes (arcs curvilignes, portiques…).

Enfin, il permet des portées exceptionnelles (105 m pour le Palais des Expositions d'Avignon, 130 m pour le Stade de Poitiers).

Des coûts maîtrisés et une ressource optimisée

La fabrication du lamellé-collé entraîne un volume de chutes extrêmement réduit, et permet la valorisation des bois de forêts cultivées (90 % de résineux utilisés).

Le lamellé-collé permet l'emploi de bois de faibles sections pour des portées supérieures ou égales à celles des bois massifs, et se prête à la préfabrication.

Une qualité réglementée

La norme française (NFP21-400) requiert un certain nombre de caractéristiques mécaniques pour le calcul de dimensionnement des sections. Pour ce faire, on vérifie les contraintes admissibles (de flexion, traction, compression, cisaillement), la rigidité (du module axial), et la masse volumique moyenne des éléments en fonction de :

  • la qualité des lamelles (homogène ou panachée),
  • la certification ou non du produit (Acerbois-Glulam/EN 45011),
  • le taux d'humidité (15 % maximum).

Essences utilisables en France pour la fabrication d'une poutre
en bois lamellé-collé (source : bois-construction.org)

Essences de boisCollageClasse de risque d'attaque biologique avec traitementClasse de risque d'attaque biologique sans traitement
Châtaignier Spécial 3 3
Chêne* Spécial 3 3
Douglas* Courant 3 3
Epicéa* Courant 2  
Mélèze* Courant 3 3
Pin Sylvestre* Courant 4 3
Pin maritime Courant 4 4
Robinier Spécial 3  
Sapin* Courant 2  
Western Red Cedar Courant 3 3
Dousier, Merbau, Maobi, Padouk Spécial 4  
Tatajouba Spécial 4  
Iroko Spécial 3  

* Essences les plus utilisées.

Jean-Paul Gonzo, Responsable Conception, Axe & D Architecture (74)

Quelles sont les qualités du lamellé-collé en construction ?

Il permet la fabrication de pièces de bois longues, aux variations dimensionnelles réduites et aux caractéristiques mécaniques plus intéressantes que le bois massif. Pour nous qui encastrons le vitrage dans le bois, on ne peut pas se permettre de déformations ! Il est aussi esthétique et facile à travailler.

En quoi est-il intéressant pour votre style d'architecture ?

C'est un produit très technique qui permet de réaliser des courbes, de grandes portées mais aussi des pièces visibles de moindre épaisseur, par rapport au contre-collé par exemple. Il est très adapté au système poteaux-poutres qui est dépouillé de grandes structures porteuses. Le lamellé-collé permet aussi une écriture plus libre. Il signe notre architecture depuis un quart de siècle et reste toujours très contemporain.

Carole Bellé, Architecte, Axe & D Architecture (74)

Quelles sont les autres utilisations du lamellé-collé chez Axe & D ?

Nous l'utilisons également en architecture intérieure pour les plans de travail, les plans vasques, les façades de placards également. Il est particulièrement esthétique lorsqu'il est fabriqué spécialement avec des bois rouges comme l'acajou ou le merisier. C'est aussi le matériau de la facilité. Il exige peu d'entretien, il suffit de le huiler. Les seules précautions à prendre sont les découpes d'angles et l'encollage des jointures.

Pour aller plus loin...

Olivier Honnet, architecte, vous dévoile les qualités architecturales du bois lamellé. Et, avec la Web TV Bois.com, découvrez les secrets de fabrication de ce matériau !