Réaliser un bac à fleurs

Bac à fleurs rectangulaire

Cette version rectangulaire diffère par sa forme, bien sûr, mais également par le mode d'assemblage (avec de fausses chevilles) et par la présence d'une couvertine.

Noter cet article :

12345

La matière première

Visuel des poteaux

Des poteaux, lames, lambourdes, clin sont disponibles en poteaux carrés (section 70x70 mm) et des lames de volets (section 90x27 mm).

Visuel des poteaux

La mise à la longueur se fait à la scie égoïne.

Le rainurage des poteaux

Visuel de la défonceuse

Les poteaux sont rainurés à la défonceuse selon les cotes du plan.
Ces rainurages sont réalisés sur deux faces contiguës du poteau.

Visuel de la rainure

Les parties arrondies résiduelles seront évidées au ciseau à bois.

Visuel des quatre poteaux

Les 4 poteaux sont prêts.

Visuel de la rainure

Percez des trous de part en part dans la zone de logement des traverses inférieures. Veillez à ce que ces perçages soient légèrement décalés dans le sens vertical sur un même poteau pour éviter l'interférence de deux vis.

Les traverses basses

Visuel des traverses

La traverse s'insère sans difficulté dans son logement.

Visuel des quatres poteaux et traverses assemblés

Les traverses basses sont ajustées dans les logements usinés précédemment.

La mise en place des lames

Visuel de la mise en place des lames

Les traverses sont glissées dans les évidements des poteaux.

Visuel des lames

La dernière lame dépasse du sommet du poteau.

Recoupez la partie qui dépasse de la lame supérieure pour être à fleur avec le sommet du poteau.

Le collage

Visuel de la colle sur le bois à coler

Vous pouvez augmenter la résistance de l'ensemble en collant les éléments.

Visuel du pot de colle

Utilisez une colle polyuréthane pour une utilisation extérieure. Veillez à respecter le temps ouvert de cette colle car elle aura tendance à gonfler au séchage.

Le vissage

Visuel d'une main tenant une visseuse

Vissez la lame supérieure ainsi que la traverse inférieure à travers le poteau.

Visuel de la fraise à chanfreiner

Au préalable, réalisez un logement pour la tête de vis au moyen d'une fraise à chanfreiner. Le but étant de cacher la vis par de fausses chevilles.

Le faux chevillage

Visuel des chevilles en bois

Utilisez des chutes pour façonner de fausses chevilles qui auront pour mission de cacher les vis (longueur environ 15 mm).

Visuel du marteau tappant sur la cheville

Les fausses chevilles sont insérées à l'aide d'un marteau.

La couvertine

Visuel du poteau et de la diagonale

Tracez la diagonale sur le sommet des 4 poteaux.

Visuel du bac et des deux couvertines

Couper à 45 degrés les planches qui serviront de couvertine au bac à fleurs. Débutez par deux faces opposées.

Visuel de la pointe de deux couvertines

Ajustez et fixez ces deux autres planches par des pointes.

Visuel de la fixation de la couvertine au clou

Les têtes des pointes seront enfoncées au moyen d'un chasse clou. Le trou résiduel sera comblé de cire ou autre pâte pour éviter les traces de rouille qui pourraient apparaître au fil du temps.

Le fond

Visuel du fond du bac

Le fond du bac est réalisé avec des lames recoupées à la bonne longueur.

Visuel du fond du bac

Elles reposent sur les traverses basses et sont découpées pour être ajustées dans les 4 coins.

Le bac à fleurs fini

Visuel du bac fini

Le bac est terminé et prêt à recevoir des fleurs ou des petits arbres.

Visuel du bac rempli de terreau et plantes

Avant de remplir de terreau, vous pouvez poser un film plastique (type polyane) sur le fond et les parois intérieures ou bien recouvrir ces surfaces d'une tôle galvanisée ou zinguée.