Un escalier pour chaque espace

En fonction de l’espace dont vous disposez et de vos souhaits esthétiques, vous avez le choix entre quatre grands types d’escaliers :

Noter cet article :

12345
L'escalier droit

Il a des marches rectangulaires et ne change pas de direction. Simple à concevoir, classique, il s'adapte partout et est idéal pour les pièces à fort passage, comme une entrée. L'espace laissé libre sous les marches est facilement aménageable en placards.

L'escalier 1/4 tournant bas

Il associe gain de place et esthétique, tout en permettant, à la manière d'un escalier droit, de présenter la première volée de marches face à un passage.

L'escalier 1/2 tournant

Il permet de réduire encore l'encombrement, tant au sol qu'en espace. Il s'implante parfaitement entre les murs d'une entrée ou d'un hall.

Ces deux types tournants peuvent :

  • soit comporter un palier intermédiaire
  • soit être dits "balancés" : certaines marches ne sont pas rectangulaires mais trapézoïdales pour permettre le changement de direction

Si l'escalier est en deux volées et un palier, il sera souvent préfabriqué en trois éléments, puis assemblé sur place. L'accrochage dans la maçonnerie peut être effectué à l'aide de scellements ou de chevilles spéciales de dimensions appropriées.

L'escalier hélicoïdal, en colimaçon

Il s'installe dans le plus petit recoin. Toutes les marches sont organisées autour d'un axe central. Ses principaux avantages sont :

  • une plus grande luminosité dans la pièce, grâce à l'absence de contremarches, qui lui donne une allure légère et "design"
  • un véritable gain de place. à titre d'exemple, un escalier hélicoïdal de diamètre 140 occupe 2,3 m² de moins qu'un escalier 1/4 tournant.