Biennale d'Architecture d'Orléans

Exposition les Tours de Babel

Alors que la skyline dessine toujours le paysage de la métropole et que les architectes et constructeurs rivalisent en créativité et prouesses techniques pour ajouter leur pierre à l'édifice, le bois fait son entrée dans la course de l'immeuble grande hauteur. Matériau renouvelable d'une construction à taille humaine, durable, respectueuse de l'environnement, le bois est-il compatible avec l'idée de gratte ciel ? Une question soulevée par la deuxième édition de la Biennale d'Architecture d'Orléans, "Nos années de solitude", organisée par le Frac Centre-Val de Loire. En prélude de l'évènement, l'exposition "Les Tours de Babel" donne un nouvel éclairage sur cette question. À travers une quarantaine d'œuvres et projets - maquettes, dessins, collages et vidéos - artistes et architectes se sont saisis du modèle de la tour pour interroger nos modes de vies. 

Une exposition à découvrir à Azay-le-Rideau jusqu'au 22 décembre.