Agriculture urbaine et solidarité : La ferme du rail à Paris Bâtiments agricoles

Agriculture urbaine et solidarité : La ferme du rail à Paris

Mis à jour le

La ferme du Rail - Première ferme parisienne de polyculture et d’insertion

Après avoir fait leurs preuves à la campagne, les bâtiments agricoles en bois investissent la ville

Facile à mettre en œuvre, esthétique, sain et confortable pour les hommes comme pour les animaux, le bois sait répondre aux besoins des agriculteurs, qui lui font confiance pour leurs bâtiments d’exploitation comme de vente directe. À l’heure où de plus en plus de projets agricoles se développent au sein des villes, le bois conquiert de nouveaux utilisateurs, comme en témoigne cette ferme urbaine alliant polyculture, espaces réceptifs et de vente, inaugurée récemment à Paris.

Une construction exemplaire sur le plan environnemental et une source d’inspiration intéressante pour les structures d’hébergement du tourisme à la ferme, qui séduit de plus en plus les citadins.

Agriculture urbaine et solidarité : la ferme du Rail, première ferme parisienne de polyculture et d'insertion

Premier projet lauréat du concours « Réinventer Paris » à voir le jour début 2020, la Ferme du Rail est née de la volonté des associations et des habitants du quartier du dix-neuvième arrondissement de voir grandir un lieu qui allie agriculture urbaine et solidarité. Le long des rails de l’ancienne Petite Ceinture, elle réunit personnes précarisées et étudiants en horticulture de l’École du Breuil autour d’un modèle d’économie circulaire visant à la fois l’insertion professionnelle et la mise en œuvre d’une agriculture durable au bénéfice de tous.

La Ferme du Rail est un lieu hybride qui développe des activités maraîchères en circuit court valorisant les déchets organiques de la ville, mais c’est aussi un espace de formation et d’hébergement pour 20 personnes, un lieu d’échange sur l’agriculture urbaine et un équipement de quartier accueillant tous les publics au sein d’un restaurant et d’une épicerie-primeur.

En accord avec sa philosophie, La Ferme du Rail a fait l’objet d’une conception bioclimatique intégrant matériaux biosourcés et de réemploi. Ses deux bâtiments d’une surface de 850 mètres carrés reposent sur une structure à ossature bois complétée, pour la serre-restaurant, de portiques en bois lamellé collé.

Pensés dans une logique de compacité, avec des espaces partagés aux fonctions réversibles, les bâtiments laissent place à une surface végétale de 1 800 mètres carrés alternant verger, butte de permaculture, potagers en sacs et toitures potagères.

« La Ferme du Rail défend un modèle d’économie durable, social et solidaire. Elle s’appuie sur les compétences des habitants et des acteurs du projet, au bénéfice du quartier. Et elle offre à la ville un bâtiment vivant et productif qu renforce la biodiversité. »

Les Architectes du projet : Clara Simay et Julia Turpin de l’agence Grand Huit. Surface du bâtiment : 850 m2

Les infos projets :

. Architectes : Clara Simay & Julia Turpin, agence Grand Huit Architectes

. Livraison : 2020

. Crédit photos : Myr Murate

Tags
    aucun pour le moment.