« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »

Rénovation plancher chambre maison ancienne OSB 80 1 J'aime

 
Activité :
Messages : 1
Inscription : 12/10/2018


Bonjour à tous,


Dans le cadre d’une rénovation de maison datant d’avant 1850 je me vois refaire tout le plancher de l’etage, après avoir parcouru le forum et le blog de boisphile je pense avoir trouvé mes solutions mais je souhaite les faire vérifier pour ne pas faire d’erreur.


La piece concernée par mes questions est une chambre / suite parentale.


L’existant :


Pièce de 7724 x 3713, une muralière de 20cm en bordure de trois côtés.
5 solives de mêmes longueurs (7800) en gabarit 120 x 180 bois inconnu. Une des solives retenant un mur il m’est impossible de l’utiliser en appui pour la suite (celle étant du côté sans muraliere)
Les solives sont espacées à entraxes variables 743, 752, 746 et 744.
Les solives sont en appuis en leur centre sur un HEB de 140 scellé dans le mur en dessous.


Le projet :


1/ Doubler la solive non utilisable par une autre solive de même longueur, gabarit 180x60 via des vis de 120x6 bois espacées tout les 10cm en quinconce ainsi qu’avec des sabot lieurs tout les 50cm.


2/ Disposer des labourdes afin d’augmenter la charge admissible du futur plancher en OSB.
Lambourdes 50x50 posées perpendiculairement au solives à un entraxe de 500, lambourdes touchant les murs espacées de 20 du mur. Cloués sur les solives avec des clous de 150 charpentier.
Disposer un cours de lambourdes entre elles afin de créer des appuis.


3/ Instalation plancher en OSB 3 18mm suivant règles de pose, quinconce et espacés de 10 des murs.
Osb3 en rainuré languette visser par des vis en 40x6 comme conseillé sur le blog de boisphile, vis moitié filetage moitié lisse.


4/ création d’une paroi en placo/ rail pour la création d’un dressing et pose de parquet flottant.



Est ce que tout vous paraît cohérent en terme de résistance à la charge ?


Je suis preneur d’eventuelles suggestions de modifications


Merci d’avance
 
Activité :
Messages : 14444
Inscription : 09/02/2005


D'un point de vue calculs, le HEB 140 est un peu faible avec une flèche dépassant 10mm (10.3)
Je pense que l'appui milieu de solives n'a pas été pris en compte correctement.
Il faut savoir qu'une solive qui repose sur deux appuis, la charge qu'elle reprend est reportée à 50% sur chaque appui, mais lorsqu'elle est posée sur trois appuis, les appuis d'extrémités reprennent seulement 19% alors que l'appui milieu reprend 62%.
Subtilité physique et mathématique très souvent mal appréhendée.
A vous de voir si vous accepter cette déformation qui va légèrement s'accentuer avec les bois supplémentaires.

1/ Doubler la solive non utilisable par une autre solive de même longueur, gabarit 180x60 via des vis de 120x6 bois espacées tout les 10cm en quinconce ainsi qu’avec des sabot lieurs tout les 50cm. Bricolage de haut vol à expliquer par un croquis.

2/ Disposer des labourdes afin d’augmenter la charge admissible
NON, les lambourdes n'augmentent pas les charges admissibles elles permettent de retrouver des entraxes qui correspondent aux dalles de plancher du futur plancher en OSB.
Lambourdes 50x50 posées perpendiculairement au solives
NON, avec de tels entraxes de solives, il faut au moins de 75 x 75 qualité menuiserie sans noeud ou petits noeuds attachés et sec à 14%. à un entraxe de 500, lambourdes touchant les murs espacées de 20 du mur. Cloués sur les solives avec des clous de 150 charpentier. Vis 6 x 120
Disposer un cours de lambourdes entre elles afin de créer des appuis.

3/ Instalation plancher en OSB 3 18mm suivant règles de pose, quinconce et espacés de 10 des murs.
Osb3 en rainuré languette visser par des vis en 40x6 comme conseillé sur le blog de boisphile, vis moitié filetage moitié lisse.
5 x 50

4/ création d’une paroi en placo/ rail pour la création d’un dressing et pose de parquet flottant.
« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »