Choisir son constructeur

Difficile de s’y retrouver parmi toutes les offres de construction présentes sur le marché. Comment s’y prendre pour trouver le professionnel qui saura faire durer votre maison dans le temps. Comment identifier le bon professionnel du bois ?

Construction d'une maison à ossature bois

Un constructeur bois compétent

Qu’est-ce, au fond, qu’un « bon constructeur bois » ? Comment reconnaître une entreprise compétente et sérieuse d’une autre qui n’aura pas le savoir-faire requis et qui peut être ne pourra mener la construction jusqu’à son terme? La question est épineuse, et il s’agit de trouver le bon interlocuteur sur ce terrain de spécialistes. Car, le bois est un matériau particulier qui nécessite une mise en œuvre spécifique et une vraie connaissance technique.

Un constructeur bois qualifié

Aussi il faudra s’assurer que le constructeur choisi est expérimenté et qualifié. Pour ce faire, demander à visiter d’autres ouvrages achevés, à rencontrer éventuellement d’autres maitres d’ouvrage pour s’enquérir de leur satisfaction, en n, il est fortement recommandé de vérifier les compétences professionnelles à travers qualification et marques de qualité (qualification Qualibat ou Charte Maisons Bois 21, par exemple).

Un constructeur bois expérimenté

Autre point d’importance, un constructeur sérieux dispose d’une structure et d’un outil de production (un atelier pour le pré montage, une usine s’il fabrique lui-même les ossatures...). Idéalement, mieux vaut choisir un professionnel dont on peut mesurer l’expérience. Il faut par ailleurs se renseigner quant à la solvabilité de l’entreprise car, en cas de problème, il serait fort dommage qu’elle ait déposé le bilan. Dernier point, et pas des moindres : un professionnel sérieux est couvert par une assurance et par un organisme de cautionnement, deux conditions sine qua none pour proposer un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) qui protège le maitre d’ouvrage.

Un constructeur bois sérieux

Un professionnel fiable doit maîtriser et prendre la responsabilité de : La conception technique du bâtiment qu’il propose à ses clients, La fabrication des composants de la construction qu’il va réaliser : murs, charpente, planchers… La mise en œuvre de ces composants sur le lieu de réalisation de l’ouvrage. Il doit également présenter les garanties nécessaires à consolider le projet (garantie décennale, biennale, garantie de parfait achèvement, responsabilité civile, assurance dommage-ouvrage…)

Réalisation de l'ossature bois en atelier
Mise en place de l'ossature bois sur chantier

Les contrats

Dans le cas d’une maison individuelle, deux cas de figure sont possible : un Contrat de Construction de Maison Individuelle ou un contrat de maîtrise d’œuvre.

Le contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

En signant un CCMI, le maître d’ouvrage con e au constructeur, qui s’y engage, la mission de concevoir et de réaliser sa maison individuelle. Le législateur a prévu deux types de CCMI : le contrat de construction de maison individuelle AVEC fourniture de plan qui s’impose dès que le « constructeur » fournit des plans de la maison et intervient dans l’exécution de tout ou partie des travaux : ainsi, une entreprise de construction qui propose des plans à ses clients et qui réalise le gros œuvre bois rentre automatiquement dans le cadre du CCMI, le contrat de construction de maison individuelle SANS fourniture de plan s’applique quand le « constructeur » ne fournit pas les plans mais réalise les travaux de gros œuvre (fondations, murs, planchers, charpente) et de mise hors d’eau / hors d’air de la maison (portes, fenêtres, sous toiture). Ainsi, une entreprise de construction bois qui ne fournit pas les plans mais réalise directement ou en sous-traitance, la dalle, les murs, la charpente, la couverture et les menuiseries extérieures, doit appliquer le CCMI.

Le contrat d’architecte ou de maitrise d’œuvre, complète de marchés de travaux

L’intervention d’un architecte est obligatoire pour tout projet de construction de maison individuelle dont la surface est supérieure à 170 m2 En dessous de cette surface, sa présence n’est pas obligatoire mais peut s’avérer judicieuse pour tout maître d’ouvrage qui souhaite une maison personnalisée. Le contrat de maitrise d’œuvre s’accompagne toujours de marchés de travaux car le maître d’œuvre conçoit et les entreprises du bâtiment exécutent les travaux. Dans la grande majorité des cas, l’intervention du maître d’œuvre est double : d’une part, il réalise les plans et la description technique de l’ouvrage et, d’autre part, il coordonne et suit le déroulement du chantier. Dans ce cadre, il aura notamment à proposer à son client différentes entreprises pour la réalisation de chaque lot (en général trois entreprises pour un lot) et jouera auprès de lui un rôle de conseil. Il vérifiera notamment que les entreprises proposées sont bien assurées pour les travaux qu’elles vont exécuter.

Vous qui avez un projet de construction d’une maison à ossature bois, consultez les recommandations des professionnels sur les portails spécialisés : AFCOBOISConstruction Bois 21 Et pour plus de conseils sur le choix d'un bon constructeur.

Gruttage du panneau d'ossature bois sur le chantier

Plus d'articles

charger plus