De récentes études menées à travers le monde tentent d'expliquer en quoi le bois améliore notre confort de vie. Nous n'expliquons pas forcément la sensation de bien-être qui nous enveloppe lorsque le bois entre dans nos intérieurs. Notre corps, lui, réagit. La fréquence cardiaque s'apaise, le taux de stress diminue et la concentration est meilleure. Que se passe-t-il quand nos cinq sens rencontrent le bois ?

La vue

Naturel, renouvelable, vivant, noble, façonné par un savoir-faire artisanal ancestral, le bois renferme une riche symbolique propice à la bienveillance. La vue de la matière elle-même éveille déjà en nous un sentiment de réconfort.

Une étude de l'Université de Bratislava a cherché à démontrer d'où provient la sensation agréable que nous ressentons en présence d'un ouvrage en bois. Les chercheurs ont découvert qu'elle provient de la variabilité du matériau. Couleurs, motifs, textures, le bois n'est pas homogène. Pourtant, son image est à la fois régulière et surprenante. À distance, elle est familière mais si nous regardons de plus près, elle est pleine d'irrégularités. La familiarité et l'inattendu s'accordent pour offrir à notre regard une image plaisante. De cette esthétique naît un confort visuel, source d'apaisement.

L'ODEUR

« Pénétrer dans un bâtiment en bois, c'est comme fusionner avec la nature : une incroyable impression de bien-être s'installe aussitôt ; les yeux fermés, l'odorat est alors le lien » relate l'architecte Jean-Paul Viguier, fondateur Jean-Paul Viguier et Associés. Découvrir un ouvrage de bois est une expérience olfactive. L'odorat est le sens de la réminiscence. Sentir la palette d'odeurs qui se dégage du bois nous évoque des souvenirs chaleureux, des images apaisantes de promenades dans les bois. Une étude menée au Japon a observé que diffuser un parfum d'alpha-pinène (une composante odorante présente dans la résine) permettrait d'apaiser des personnes en situation de stress. Sentir le bois aurait alors des vertus relaxantes.

Le bois a également la capacité de réguler l'hygrométrie d'une pièce. Ce matériau améliore la qualité de l'air ambiant. Nous respirons un air plus sain.

toucher du bois

LE TOUCHER

Qu'il soit brut, patiné par les éléments ou façonné par la main de l'homme, le bois nous révèle une infinité de textures. Matériau qui ne rayonne pas le froid, il est aussi chaleureux.

Le bois nous invite à l'effleurer. Il nous procure une chaleureuse impression et une sensation de confort. Nous développons un attachement particulier aux ouvrages, initié par la matière. Nous touchons le bois et le bois nous touche.

LE GOÛT

Tantôt simple et élégant, tantôt précieux et complexe, le bois est multiple. Chaque essence évoque un univers différent. Il se prête à toutes les formes, tous les styles. La richesse naturelle de ce matériau lui confère sa valeur esthétique. Dans l'appréciation du beau naît alors le plaisir.

LE SON

Tantôt caisse de résonance, le bois est le matériau privilégié des salles philharmoniques. Il confère à l'espace d'excellentes propriétés acoustiques, sublimant les sons. Tantôt barrage contre le bruit, le bois est un matériau apprécié des acousticiens. Il absorbe les sons pour créer une atmosphère propice au repos et à la concentration. 

Silence ou musique le bois crée dans l'espace un environnement sonore serein.

Quand nous laissons entrer le bois dans nos aménagements, nous l'appréhendons à travers nos cinq sens et nous nous sentons bien. Le bois dégage-t-il des substances apaisantes ? Renouons-nous inconsciemment avec la nature que nous avons mise à distance ? Sans doute un peu des deux. En tous les cas, le bien-être s'installe quand nous interagissons avec la matière.

Plus d'articles

charger plus