« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »

La conception industrielle et rationnelle de la MOB 8309 18 J'aime

 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


Une information pour les professionnels de la construction bois.
Les exigences environnementales et les dispositions en faveur des économies d'énergie, nous conduisent à nous remettre en question vis-à-vis de l'isolation des constructions et de leur étanchéité à l'air.
Il est bien sur toujours possible d'empiler des compléments d'isolation intérieur et extérieur, mais ce n'est sans doute pas la solution la plus économique.
De plus, on commence à demander des constructions offrant un bilan carbone correct et c'est vrai que d'utiliser des bois russes, lithuaniens, allemands ou scandinaves qui ont fait plus de 3000 km pour arriver chez nous, ce n'est pas très HQE.
Nous pouvons utiliser en ossature, des bois de pays comme le Pin maritime ou le Peuplier qui sont les deux seules essences françaises déroulables.
A partir de ces bois, on fabrique du LAMIBOIS, produit de haute technologie, normalisé et parfaitement maîtrisé technologiquement. Ce Lamibois de Pin ou de Peuplier en 35 mm d'épaisseur est redécoupé en bande de 200, 245 ou 300 mm de large, pour servir d'ossature à des modules industriels et standardisés, de fabrication traditionnelle.
C'est produits bénéficies du marquage CE, ils ont été testés en thermique et acoustique avec des résultats au niveau des exigences BBC. De plus, pour les maîtres d'ouvrage et maîtres d'ouvrages sociaux les plus pointilleux, ces produit ont fait l'objet d'une analyse du cycle de vie et bénéficient de fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES).
Site à consulter : http://www.ophi-systeme.fr/
 
Activité :
Messages : 147
Inscription : 25/10/2009


L'homme etant ce qu'il est, tant que ca sera moins cher d'acheter russe ou scandinave...

Maintenant c'est sur que vu ce que se goinfrent les pro surfant sur la mode de la MOB, ils peuvent bien absorber un surcout sans toucher au prix client...
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


Certes, nous n'y sommes pas encore, mais les dispositions de 2020 vont avoir pour effet un certain nombre de remises à niveau.
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


up
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


up
 
Activité :
Messages : 73
Inscription : 27/10/2009



bonsoir à tous

le pin douglas est il produit par des pays de l'union européenne?
il me semble qu'il n exige pas de traitement fongicide. pouvez vous me le confirmez?

batisseur
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


Nous avons en France de très bonnes ressources en Douglas.
C'est une essence naturellement durable (3 moyennement) dans certaines conditions : Que les alternances d'humidification (20%) et de séchage soient rapide – Pas de risque de stagnation d'eau – Que le séchage soit complet avant nouvelle ré-humidification – Pas d'humidification importante en bois de bout et aux assemblages.
Les zones d'aubier sont sensibles aux attaques des insectes xylophages.
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


up
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


up
 
Activité :
Messages : 73
Inscription : 27/10/2009


bonsoir

les compléments d'isolation intérieur ou extérieur permettent ils de réduire les ponts thermiques du aux montants d'ossature?

La methode MBOC fonctionne avec un entraxe de 40 cm pour les montants cela represente une assez grande surface sans isolant. je n'y connais rien en thermique mais ne faut il utiliser un complément pour reduire l'écart entre les espace isolés et les montants?

Deplus lors de la reunion de 2 murs dans un angle par exemple les montants couvrent une plus grande surface sans isolant. le complément d'isolant permettrait de réduire cette surface.

la largeur de 35 mm du lamibois rend difficile la jonction d'un osb de contreventement surtout si l'on doit laisser 5mm de jeu à chaque raccord.
l'aggraffage avec des agraffes de 8mm de large est 50mm de long sera moins facile à mettre en oeuvre.

il existe sans doute des sections un peu plus épaisses tel que 45mm qui existe en douglas 45x120, 45x145, 225x45.

 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


Ma réponse est un peu tardive, je suis passé au travers !!!
La MOB c'est avant tout une conception dès le départ en essayant de gommer les idées reçues et les habitudes.
Jusqu'à maintenant, on construisait avec le traditionnel 45 x 145 et puis sont arrivées les RT successives qui vont encore se durcir avec 2012 et 2020. Si vous construisez avec une épaisseur de mur de 245 mm comme Ophi système par exemple, les 245 mm de bois vous offrent déjà un R de 1.90. Le complément d'isolation de 60 mm extérieur n'apporte que 1.5 de plus qui est apprécié quand vous travaillez avec 140 mm d'isolant, mais qui n'apporte pas grand-chose de plus quand on est en 240.
Des essais ont été fait au FCBA pour tester des parois types le R global, une fois déduits les ponts thermiques est de 5.6 soit un U de 0.18 alors qu'avec une bonne paroi en 45 x 145 on ne dépasse pas 3.4. Hors ce qui est visé pour le BBC c'est 5.5.
En ajoutant un Syeico Isotoit de 22 mm en guise de pare pluie, le R passe à 5.9.
L'important c'est donc bien l'épaisseur de l'isolant.
Le montage des angles ne pénalise pas, tout dépend là encore de la technique d'assemblage employée.
La jonction de deux panneaux sur du 35 n'est pas permise, il faut obligatoirement 45 mm.
Donc aujourd'***, le montant milieu est doublé, c'est sans doute un peu pénalisant, mais pas tant que cela. Par contre dès la parution de la révision du DTU 31-2, l'utilisation de Lamibois autorisera des montants en 30 mm.
Sur une largeur de paroi de mur de 2400 par exemple, il faut 5 montants de 45 en bois soit 225 mm
Aujourd'***, en Lamibois de 35, il faut 6 montants de 35 soit 210 mm, mais bientôt ce sera 6 montants en 30 soit 180 mm, au regard des 225 en BM. La proportion est la même en volume, bien sur et ce n'est pas négligeable car cela représente 25 %
Au fur et à mesure que l'utilisation du Lamibois (de fabrication française bien sur) va se développer, les prix vont baisser entre 8 et 10 % alors que ceux du bois vont augmenter. De plus, (je me permets un petit ""cocorico"") cela donne du travail à nos industriels du panneau qui crèvent les uns après les autres et cela contribue à diminuer le déficit abyssal du commerce du bois. Car je rappelle que si la MOB c'est considérablement développée en France, c'est quand même avec du bois qui vient de l'importation.
On se gargarise de stocker du carbone en construisant bois, certes, mais ce n'est pas le carbone de nos bois et en plus on les fait voyager par camion ……………………….Bilan ??
J'arrête là, mais je pourrais en écrire trois pages sur les avantages de l'utilisation du Lamibois français dans le construction bois.
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


up
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


up
 
Activité :
Messages : 73
Inscription : 27/10/2009


bonsoir boisphile

Serait il possible d'imposer aux fabricants le traitement des elements de structure?
je pense en particilier à l'OSB .

pour en revenir au Lamibois la reduction de section des montants d'ossature ne posera t'il pas un probleme de fixation.

exemple le raccord d'une contre latte poser à l'horizontale sera des plus difficile. 15mm de chaque côte il ne faut pas que la contre latte eclatte.

le probleme de la fixation des menuiseries également.

il faudra etre encore plus figilant concernant les matériaux abimés.

bonne soirée

batisseur.
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


Les réponses :
Serait il possible d'imposer aux fabricants le traitement des elements de structure?
Non ! on ne peut rien imposer aux fabricants. Il y a une loi qui impose aux entreprises de poser des éléments de structure bois qui sont traités insecticide. Les entreprises doivent respecter cette loi, faute de quoi elles peuvent être dénoncées par un concurrent ou par le maître d'ouvrage lui-même. Les industriels qui ne traitent pas leurs panneaux s'excluent d'eux-mêmes du marché de la MOB et de la structure en général. Ils ont dont intérêt à le faire.

je pense en particilier à l'OSB .
Là, le tour est vite fait, il n'y a plus que Krono en France et il traite son OSB de plancher et de contreventement.

pour en revenir au Lamibois la reduction de section des montants d'ossature ne posera t'il pas un probleme de fixation.
C'est un très gros avantage, car la diminution de section, diminue d'autant les ponts thermiques. Pour le clouage, des essais ont été fait au FCBA qui montrent une meilleure tenue des pointes que dans le bois massif. Bien sur, entre deux panneaux, comme la largeur mini est 45mm, il faut doubler le montant, mais cela est prévu dans le système ophi.
Pour information, un module de mur de 2445 de large x 2515 de haut et 245mm d'épaisseur, avec contreventement en CTBX 12 mm est vendu à peine 300 euro TTC.

exemple le raccord d'une contre latte poser à l'horizontale sera des plus difficile. 15mm de chaque côte il ne faut pas que la contre latte eclatte.
Ce n'est pas un problème, car on ne pose pas directement des contrelattes horizontales sur les montants, pour éviter la rétention d'éventuelles eaux de ruissellement.

le probleme de la fixation des menuiseries également.
Pas un problème non plus puisque les montants doivent obligatoirement être AU MOINS doublés de chaque côté des menuiseries

il faudra etre encore plus figilant concernant les matériaux abimés.
Ce n'est pas propre à ce système constructif.
 
Activité :
Messages : 73
Inscription : 27/10/2009


bonjour boisphile

merci pour ces réponses et j'espere que cette haute technologie arrivera jusqu'à mon entreprise.
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


Ce n'est pas de la haute technologie, c'est un système constructif tout ce qu'il y a de plus traditionnel, on a simplement remplacé le bois massif d'importation, par du Lamibois fabriqué en France avec nos bois de pays, Pin de Landes et Peuplier du Marais Poitevin, pour donner du travail à une industrie qui est en train de mourir, celle du contreplaqué, et avec elle des centaines d'emplois. Il faut simplement savoir si on construit citoyen ou si on s'en bat les cacahuètes………..
 
Activité :
Messages : 10
Inscription : 19/11/2007


Bonsoir ,

Il est clair que la construction bois peut tirer son épingle du jeux avec la Rt 2012.

Si vous voulez y voir plus clair dans cette démarche nébuleuse je viens de rédiger un guide pratique :
http://www.forumconstruire.com/guides/voir-gid_92,rt_2012.php
 
Activité :
Messages : 14000
Inscription : 09/02/2005


Pour la RT 2012, la messe est dite, ceux qui ne sont pas prêts, c'est-à-dire qui n'ont pas encore fait leurs armes, vont souffrir, car c'est quand même une révolution au niveau de la qualité du bâti et de l'étanchéité à l'air. Il nous faut d'ores et déjà nous mettre au point pour le 2020 en passif si on ne veut pas rater la marche.

Votre texte et bien fait, faut-il, qu'il soit lu. Rappelez-le de temps à autres avec un "up".

« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »