« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »

Pose Parquet massif Teck piece à vivre 190 4 J'aime

 
Activité :
Messages : 3
Inscription : 31/07/2017


Cher(e)s Amoureux du Bois,

je m'en remets a vous, pour une pose de parquet massif en teck, dans une pièce combinée (Entrée, Salon, Cuisine) pour une surface totale de 60m2.


le parquet est un massif Teck en lames "3 frises" de 13*120*1200, il sera collé sur ancien carrelage (erreur de formulation, ancien=existant, le carrelage est recent - 2012), réagrée + Primaire (reagréage terminé la semaine derniere à +-2mm sous régle de maçon de 2.50m)
Le chauffage est centralisé avec pompe a chaleur, ce qui permettera de reguler l'hygrométrie et la temperature et avoir des conditions de pose, et de vie controllable.


les bottes seront livre le 5 Aout, et la pose prevue à partir de 13 ou 14 Aout.


--> Mon problème se situe au niveau des joints de dilatations periphériques (est ce que 15mm suffirait ?)
Serait-il possible d'eviter un joint de fractionnement si je rajoute 0.3 mm tout les 2 lattes en longueur ? Sinon, ou placer le joint de fractionnement ?


Plan: http://i.imgur.com/yLHHBjK.png

En violet les plinthes, en bleu la surface à parquetter, en Rose les barres de seuil.

D'avance merci pour votre aide :)
 
Activité :
Messages : 13729
Inscription : 09/02/2005


Le problème comme vous dites, c'est que vous n'avez pas identifié le ou plutôt les vrais problèmes.
1) Vous ne dites pas qu'elle est l'épaisseur du ragréage, mais sur un vieux carrelage en RCH il faudra bien compter 4 à 6 semaines de séchage par centimètre d'épaisseur.
2) Vieux carrelage, donc vieille chape donc sans doute aucune isolation et aucune protection des remontées d'humidité.
3) Ce qui veut dire que le parquet sera soumis à des différentiel d'humidité entre sa surface et sa sous-face.
4) Vous avez choisi un parquet massif au lieu d'un parquet composite "duplex" ou "triplex". de plus en largeur de 150mm.
Dans ces conditions, même avec un collage en plein, je pense qu'une largeur de lames de 90 ou 100mm aurait été préférable.
Voila, je vais me répéter encore une fois, mais on ne choisi pas un parquet en fonction de ses propre envies, mais en fonction du support et des conditions, où bien il faut adapter le support et les conditions, faute de quoi, les risques sont loin d'être nuls.
A l'affirmation : <<Mais le vendeur m'a assuré que .......>> sachez que le vendeur vend et qu'il n'a et n'aura aucune responsabilité en cas de désordres.
Pardonnez-moi, je suis désolé d'être aussi direct, mais ce type de situation est malheureusement récurrente.
 
Activité :
Messages : 3
Inscription : 31/07/2017


Bonjour Boisphile,

Tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me lire et de me repondre.

1) Desolé pour le manqué de precision, le reagreage est partiel (endroit des cloisons abattue), et ne depasse par 7mm au plus profond, ce qui fera 2.5 semaine de sechage au moment de la pose.

2)Le carrelage et la chape sont de 2012, avec isolation phonique, thermique (RT 2012)et humidité, appartement au 4eme et dernier etage.

3) Apres 3 tests a la goutte de phenol à 3 endroits differents sur les réagreages partiels, les surfaces peuvent étre qualifié de "seches" (ne vire pas au violet)
d'autre part des relevé à l'humidimètre au niveaux des joints et des carreaux montre un humidité de moins de 0.7% et l'humidité ambiante est des 39%/45%, modifiable par pompe à chaleur.

4) Les lames font 13*120*1200 (typo de ma part dans le message initial, pardon).

Ceci étant dit, mes problemes de joints restent les memes ... :(
 
Activité :
Messages : 13729
Inscription : 09/02/2005


Dans ces conditions, avec un collage en plein, si les humidités d'équilibre sont bien respectées entre le bois et les pièces, le jeu de 15 ne devrait pas se combler.
 
Activité :
Messages : 3
Inscription : 31/07/2017


Merci pour votre reponses
Donc une fois mon parquet à l'equilibre, je peux poser avec 15mm sans joint de fractionnement ?
« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »