Bois et acoustique

Le bois : son influence sur le son

Largement utilisé en architecture, le bois possède des propriétés acoustiques lui permettant d'atténuer ou d'accentuer les sons.

Noter cet article :

12345

Le bois, ami des mélomanes

Si le bois est depuis longtemps utilisé dans la fabrication des instruments de musique pour ses propriétés de résonance, il a également souvent été choisi pour sa capacité à amortir, voire confiner les ondes sonores.

Il doit notamment cette aptitude à sa faible densité et à sa structure alvéolaire constituée de cavités microscopiques organisées en réseau. Celles-ci transforment l'énergie acoustique en chaleur et atténuent ainsi les sons.

Des performances diverses en fonction des essences

Cependant, ses performances d'isolation acoustique varient d'une essence à une autre. Par exemple, le Red Cedar, sous forme de lambris, se révèle extrêmement efficace pour confiner le son dans une pièce.

C'est pourquoi, le bois est présent dans la structure et l'isolation de bon nombre de studios d'enregistrement, salles de concert, gymnases ou restaurants.

Le liège, un excellent isolant

Les caractéristiques physiques du liège en font un excellent isolant acoustique et vibratoire, car il diminue la diffusion des ondes sonores. Ainsi, il est souvent utilisé dans les bibliothèques ou les lieux publics.

Les indices de performances acoustiques

  • L'indice affaiblissement acoustique Rw exprimé en dB correspond à la performance acoustique d'un matériau/ système constructif. Un indice élevé est signe de performance.
  • Indice ΔRw : performance du système d'affaiblissement acoustique d'une paroi (varie entre +10 et + 20 dB)
  • Indice ΔLw : performance acoustique des revêtements de sol (un indice ΔLw , élevé est signe de performance)

Christophe Beaussire sponsable commercial Pavatex France

Où en est la question acoustique dans la construction bois ?

L'acoustique est un facteur qui n'est pas toujours suffisamment pris en compte par les maîtres d'ouvrage. C'est un point sensible de la maison bois en particulier au niveau de la transmission des bruits aériens et d'impact...

Quelle est la solution ?

Tout est question de densité. La solution ? Des systèmes qui associent des isolants souples (ressort) avec des matériaux qui apportent de la masse (à forte densité). Ainsi faut-il respecter la loi masse/ressort/masse, autant que possible, en veillant à bien à désolidariser les éléments solides qui favorisent la transmission des bruits d'impact.

De quoi dépend une bonne acoustique ?

Le secret d'une bonne acoustique dans la maison bois ? Un résilient dont la densité, pour qu'il joue sont effet "ressort", devrait être comprise entre 110 et 170 kg/m3.