Le coût d’une construction bois : allier budget et qualité Maison

Le coût d’une construction bois : allier budget et qualité

Mis à jour le

Construire en bois, c’est bénéficier d’un matériau performant aux multiples qualités. Or, loin de l’idée reçue que le coût d’une construction bois est nécessairement plus cher, décryptons en quoi le bois agit en faveur de votre budget. Il est important de comprendre en quoi le recours au bois est un investissement sur le long terme, rendant la construction accessible à tous.

  • Le coût d’une construction bois : de quel coût parle-t-on ?

Le bois est parfois pointé du doigt pour des tarifs à l’achat qui seraient plus chers. Or, le bois agit en faveur de votre budget. En effet, par les bénéfices qu’il apporte par rapport à la rapidité de l’exécution du chantier, et à votre confort et bien-être (source : Confort + Bien-être = Bois, CODIFAB), il s’agit d’un investissement sur le long terme, qui peut même s’avérer intéressant dès la phase de construction.

Pour le comprendre, il ne faut pas se limiter au seul coût du matériau, et savoir raisonner en coût global.

En effet, comme pour le coût de construction d’une maison en bois, il faut bien distinguer les différents coûts associés au bâtiment :

  • Les coûts d’investissements : dans lesquels on retrouve les coûts des matériaux, du foncier, des équipements… Le prix du bois est inclus dans le seul coût des matériaux, qui ne représente clairement pas la majorité du coût final à investir pour la construction du bâtiment.
  • Les coûts d’exploitation : ces coûts sont liés à l’utilisation du bâtiment, incluant ainsi les charges de chauffage, d’électricité, d’entretien…
  • Le coût global : il cumule les coûts d’investissements et les coûts d’exploitation, permettant de faire un calcul sur le long terme. Une analyse portée par Construction21 explique cette notion, en comparant aussi une construction classique à une construction qui utilisent des matériaux comme le bois.

Pour une construction bois, le prix du matériau est certes un facteur à prendre en compte, mais il n’est de loin pas le seul. Hormis la structure, le coût est impacté par l’électricité, la ventilation, le système de chauffage, mais aussi les menuiseries, les revêtements, la couverture, les aménagements, etc. Autant de postes et de choix à effectuer, qui font que le bois ne représente qu’environ 30 % du coût d’investissement. Ainsi, lorsque le bois est un matériau plus onéreux à l’achat, son impact sera limité à 30% du coût de construction, qui est encore à dissocier du coût global… ce qui relativise l’impact réel du prix du matériau. Aussi, l’origine du prix du bois trouve aussi une explication dans les avantages indéniables qu’il apporte : rapidité du chantier, liberté architecturale, diversité des essences disponibles, qualité de la construction et confort de vie, ou encore l’usage d’un matériau sain 100 % naturel.

Pour les plus curieux, une analyse fine du coût a été effectuée sur des logements collectifs en bois, en regard des performances techniques atteintes par les bâtiments. Pour en savoir plus, consultez le document « Logements collectifs en bois », rédigé par le CNDB en 2013.

 

  • En quoi le bois est-il un matériau performant aux multiples qualités ?

Pour entrer dans le détail du coût d’une construction bois, voyons ce qui justifie le seul prix du matériau.

Le bois est un matériau à croissance lente, qui requiert plusieurs décennies avant d’être mature. Lorsqu’il atteint les dimensions suffisantes, il est récolté en forêt avant qu’une scierie ne se charge de le transformer en planches. Celles qui ont une qualité suffisante peuvent être utilisées dans la construction. Aussi, les bois de moins bonne qualité sont orientés vers d'autres usages : plaquettes, sciures et copeaux sont utilisés pour fabriquer des panneaux utilisés dans la construction, ou pour le bois énergie.

Ce temps nécessaire pour cultiver une matière de qualité requiert des opérations d’entretien de la part des forestiers. La récolte et la transformation par les scieries font aussi appel à du matériel de pointe, couplé à un savoir-faire professionnel. Ces compétences sont liées à des métiers non délocalisables. Les techniques évoluent aussi, pour proposer des produits techniques qui permettent désormais de construire des tours en bois. Le matériau fait donc l’objet d’une constante innovation, pour le mettre en œuvre sur des projets de plus en plus nombreux.

En plus de ces étapes qui expliquent le coût des produits finis, le bois est un matériau renouvelable aux multiples qualités. Une fois le bâtiment construit, le bois apporte notamment :

  • des performances techniques adaptées : résistant vis-à-vis des séismes, de l’incendie et conférant des propriétés thermiques synonymes de confort, le bois répond clairement aux besoins d’un bâtiment et de ses usagers ;
  • une réponse aux enjeux environnementaux : par son caractère renouvelable, de proximité et qui stocke du carbone, le bois est un atout majeur pour lutter contre le changement climatique. En limitant l’empreinte carbone d’un bâtiment, son usage est même mis en avant dans la nouvelle règlementation environnementale RE2020, qui régit désormais la construction neuve en France ;
  • une augmentation des surfaces de vie : en incorporant les isolants au sein du mur, la technique d’ossature bois permet d’agrandir la surface habitable

Une étude des coûts de la maison bois a permis de comparer l’impact de différents matériaux sur le prix d’un même bâtiment. Cette étude menée par l’interprofession Futurobois (devenue depuis FIBOIS Nouvelle-Aquitaine) démontre que le bois est compétitif dès la phase chantier, notamment sur des bâtiments performants au niveau thermique (ex. : logement passif).

 

  • Un investissement sur le long terme

On l’a vu : le coût d’une construction bois ne se résume pas au matériau. En raisonnant en coût global, on comprend comment le bois agit en faveur du budget…

Par ses vertus techniques, le bois offre une qualité thermique très intéressante : reconnu chaleureux et source de bien-être en aménagement intérieur, sa présence en structure va aussi permettre de réguler la température et l’humidité à l’intérieur du bâtiment. En ce sens, c’est du confort supplémentaire pour les usagers, les habitants, et donc des besoins de chauffage ou de rafraîchissement moindres. À titre d’exemple, la résidence Jules Ferry de Saint-Dié des Vosges regroupe des logements sociaux sur un bâtiment de 8 niveaux ; construit en bois et isolé en paille par le bailleur « Le Toit Vosgien », les locataires ne payent que 11 euros de charges par mois. Au niveau énergétique, l’usage du bois représente donc un gain majeur sur le long terme, au niveau financier, mais aussi au niveau environnemental (source : Inter Forêt-Bois42).

On peut aussi parler des vertus du bois en tant qu’énergie (bûche, granulés, plaquettes). Si cette source de combustibles est choisie dans le bâtiment, cela favorise aussi un matériau moins coûteux au kWh, par rapport à des énergies fossiles qui viennent de loin et qui dépendent du contexte géopolitique.

Cliquez ici pour découvrir les coûts de l’énergie, sur la base de données mensuelles ministérielles

Aussi, une construction bois est durable et ne nécessite que peu d’entretien. En effet, en faisant appel à des professionnels qui maîtrisent les techniques de construction, votre bâtiment sera performant pour longtemps. Vous en doutez ? Le bois a permis de construire des bâtiments ancestraux, depuis plusieurs siècles, qui sont toujours fonctionnels aujourd’hui.

Le recours à des entreprises compétentes, le plus en amont du projet, limite aussi fortement le risque d’imprévus en cours de construction, gages de surcoûts indésirables.

Enfin, lorsqu’il est choisi en revêtement, le choix d’une essence de bois adaptée permettra de durer pendant plusieurs décennies, sans obligation d’entretien. Ce sont donc des frais en moins à prévoir sur la durée.

 

  • Une construction accessible à tous

Le coût d’une construction bois est donc généralement symbole d’une qualité supérieure. Mais, s’il est toujours un bon investissement sur le long terme, le choix du bois peut aussi être bénéfique pour le porte-monnaie dès la phase chantier.

Tout d’abord, le bois ne se cantonne pas à des bâtiments exceptionnels qui sont souvent mis en avant dans les outils de communication. Si le bois permet d’atteindre des performances exceptionnelles, couplé à des isolants naturels, des équipements de haute technologie ou à une architecture atypique, ces choix ne constituent en rien des obligations. Il existe ainsi de nombreuses réalisations moins ambitieuses, mais conformes aux exigences attendues, dont les coûts sont nécessairement diminués.

Dans le cas d’un achat, il faut savoir qu’un chantier bois, en plus d’être propre, est très rapide. Puisqu’il fait appel à une filière sèche, il n’y a par exemple pas besoin d’attendre que les matériaux sèchent avant de poursuivre la construction. De même, les murs sont préfabriqués en atelier : une fois assemblés, ils sont livrés sur chantier pour un montage très rapide (pouvant être de l’ordre d’une journée pour une maison). Ceci peut limiter les intérêts bancaires, notamment dans le cas d’intérêts intercalaires, entre la vente d’un bien et l’achat du bâtiment bois en question.

Certaines entreprises de construction bois proposent aussi des techniques de fabrication standardisées en atelier, pour rationaliser les coûts de production. Par exemple, des maisons sont ainsi disponibles sur catalogue, avec des murs préfabriqués composés de produits standards. Cette vision industrialisée du procédé de construction permet de proposer des tarifs très avantageux, favorisant la primo-accession, sans pour autant limiter les possibilités de personnalisation du bâtiment.

Enfin, le bois étant un matériau léger, les besoins en fondation sont moindres. Ce seront là aussi des coûts en moins en comparaison avec d’autres modes constructifs. Aussi, pour cette même raison, il est une solution privilégiée pour les opérations d’extensions/surélévations, d’autant plus que le bois s’avère très intéressant dans la rénovation.

Pour conclure, on se rend compte qu’une construction bois offre non seulement un très bon rapport qualité/prix, mais qu’elle s’adapte aussi à tous les besoins et à tous les budgets.

Vous avez des questions sur la construction bois en général ? Échangez sur vos besoins et trouvez des réponses directement sur notre forum.

Photo ©Booa