refection plancher

Publié par berms il y a 10 mois

Bonjour,
je suis actuellement en train de démonter un plancher pourri avec ses solives et une poutre intermédiaire.
La structure du plancher (grenier à foin) était constitué d'une poutre (20x20) sur une portée de 5.20 m situé a l'entraxe d'une largeur de 4.30m  et de solives tous les 50cm environ sur un pourtour de mur en vielle pierre

mon idée est de plutôt repartir sur une poutre centrale de portée de 4.30m situé à l'entraxe des 5.20m et de poser des solives d'une portée du coup de 2.60m tous les 50cm  osb 2500
ou plutôt peut être 45 cm avec de l'osb 1800 (moins de chutes ?)
un petit plan




A gauche un mur de 2.50m qui servait d'appui pour les solives.
Le petit carré est un petite dalle bétonnée suspendue servant de support à une cheminée.

Je me posais la question pour limiter les encastrement de poser 3 poutres (encastrés a droite en appui a gauche) un a l'entraxe et les deux autres aux extrémités
 

Que pensez vous de ce projet, quels sont les inconvénients et avantages des deux propositions ?

Autant pour les solives j'ai consulté les abaques mais par contre pour la ou les poutre je n'ai pas idée du dimensionnement.
Pour les abaques des solives , une poutre intermédiaire est elle considérée comme un mur ou il y a t il un autre facteur a prendre en contre.
Pour l'instant pas de projet précis pour la pièce en question mais je souhaiterais à l'avenir ne pas me restreindre sur les possibilités d'aménagement (stockage, chambre, bureau ....) soit si j'ai bien compris:  Charges 120 / 120

Merci
en espérant ne rien avoir oublié


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

Je ne comprends pas bien, vous avez une portée de 4280, pourquoi chercher à compliquer alors qu'il est facile de poser des 75 x 225 avec des entraxes de 500 ou éventuellement 417 pour plus de raideur, pour des OSB 3 en 2500 x 675 x 18mm.

Publié par berms1 il y a 9 mois

bonsoir

pourquoi chercher à me compliquer ?
parce que mon cerveau fonctionne comme ca, je part de l'existant (erreur) , j'essaye d'améliorer, je modifie, j'améliore (naïf je suis) pour finir par perdre le départ et pondre un truc complexe...


Bref merci de me remettre dans le droit chemin  :-)

Sinon en partant de votre proposition, ayant un mur d'appui d'un coté, pourrais je envisager de poser une muraillére de l' autre coté pour éviter à avoir encastrer de niveau ma dizaine de solives.
Le mur fait plus de 50cm d'épaisseur en vielle pierre.
La muraillére sera en deux parties de chaque coté de la cheminée.
Débutant dans ce style de travaux quelle est la solution la plus "facile"
Les avantages et inconvénients ?

Pour les plaques osb j'avais bien noté que le petit coté devait reposer sur les solives.
Dans ce cas quel est l’intérêt de l’emboitement des plaques du coté latéral
En fait plus précisément dans le cas ou le petit coté ne tomberait pas sur la solive ne peut on raccourcir le panneau ?
En fait j'ai déjà un dizaine de trous (ancienne solives) de niveau à agrandir (en hauteur) avec des espacement entre 50 et 45cm

Merci.

je poste avec un autre compte
j'ai de souci de connexion au forum, impossible de me connecter à mon premier compte
Impossible de me faire renvoyer un mot de passe


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

ayant un mur d'appui d'un
coté, pourrais je envisager de poser une muraillére de l' autre coté
pour éviter à avoir encastrer de niveau ma dizaine de solives.
Oui, bien sur
Le mur fait plus de 50cm d'épaisseur en vielle pierre.
Une solive n'a besoin que de 5 à 6 cm d'appui
La muraillére sera en deux parties de chaque coté de la cheminée.
Pas de problème
Débutant dans ce style de travaux quelle est la solution la plus "facile"
La muralière
Dans ce cas quel est l’intérêt de l’emboitement des plaques du coté latéral
La transmission des charges
En fait plus précisément dans le cas ou le petit coté ne tomberait pas sur la solive
Il doit être sur la solive
En fait j'ai déjà un dizaine de trous
Passez une annonce sur le [citation commerciale], vous trouverez bien quelqu'un pour vous les reprendre !!!

Publié par berms1 il y a 9 mois

Bonjour,
merci de votre réponse.
Je vais étudier la fixation d'une muraliére
quand aux trous le bon coin me parait effectivement une bonne solution.
Ceci si vous en avez besoin, je vous les cède volontiers .
A venir chercher par contre, un colis me parait impossible au vu de la taille.

Publié par berms1 il y a 9 mois

Bonjour,
un imprévu (grosse fissure à combler en attente de mâcon) m'oblige à commence par la pièce d'à coté.
A peu prés le même topo.Tjrs une utilisation future sans restriction.(grenier, bureau,chambre)

La pièce fait cette fois ci 533cmx519cm, avec tjrs en place une poutre de 20x20 en chêne en bon état sur la largeur (519cm) positionné au milieu de la longueur
toujours un mur (519cm) en appui pour les solives si pose dans la longueur et trois autres à "encastrer".

Si je reprends les abaques je suis à des solive en 100x250 quelle que soit la pose en largeur ou longueur avec un entraxe  de 417mm et donc un espacement de 407mm

Première question : si je pose les solives dans la largeur (519cm) ais je un intérêt en terme de rigidité  à laisser la poutre en place qui est de niveau et d'aplomb.

Deuxième question: Au vu du tarif des solives qui grimpent en 100x250 , je pourrais remplacer cette poutre, en quelle dimension ? lamellé-collé ? poutre en i ?  et revenir à des solives de 2.75m

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

je pourrais remplacer cette poutre, en quelle dimension ? lamellé-collé ? poutre en i ?  et revenir à des solives de 2.75m
Poutre portée 5190 - Bande de chargement 2665 - Lamellé-collé GL24 de fabrication française section 160 x 405 ou 110 x 450 - Poids 170 kg - Réactions aux appuis 1950 kg - Surfaces d'appui 160 ou 110 x 100mm - Attention, cela nécessitera peut-être un renforcement de la maçonnerie.

Publié par berms1 il y a 9 mois

merci pour cette réponse précise.

Publié par berms1 il y a 9 mois

Bonjour,
la fissure étant non problématique je retourne à mon premier plancher

Voici le plan de la structure envisagée :



Solives 75 x 225 avec des entraxes de 500.

dois je modifier la section des deux solives entourant la cheminée ?.

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

OK pour le solivage,
Même section pour chevêtre et solive d'enchevêtrure.

Publié par berms1 il y a 9 mois

Bonsoir
Merci pour la confirmation.
le négociant d'à coté ne pouvant me garantir du bois sec en 75*225 il me propose des poutres en i de chez [citation commerciale] en 60*300 à 9 euros ht le métre
Pour ne pas citer Ch...... au pomme me vend du bois sec <20% en 75*225 ht à 9 ht.
Je me dis pourquoi pas, pas de recherche d'esthétique au plafond plus léger à manipuler.Sauf que pour poser ma muraliére j'ai dans l'étude une poutre POUTRE
[citation commerciale] LVL R 45x300 9 ML
Déja j'en gâche la moitié et puis on monte à 15euros le mètre donc 30 en fait.
Puis pour le chevêtre rebelote avec des poutre en POUTRE [citation commerciale] LVL R 75x300 9 Ml
une de chaque coté de la cheminée à 25 euros le mètre.
Tout ça alourdit pas mal la facture.
J'aime bien l'atout légèreté de la poutre en i .
Sur les abaques [citation commerciale] : la poutre SJ60/300 est donnée jusqu à 4.48 de portée avec charges d'exploitation à 150 daN/m² et permanente à 120 pour un entraxe de 625mm
J'ai bien compris que les abaques ne sont que des indications mais pour ma compréhension quel sont les facteurs qui interviennent en plus et qui modifie la donne ?
d’ailleurs dans les abaques bois massif l'entraxe 625mm n'est pas mentionné....
Est il possible de mixer poutre en i et bois massif pour notamment la muraliére ?
En fait remplacer toute les solives 75*225 par des [citation commerciale] joist 60*300 ?
Reste à trouver du 300mm de hauteur en bois massif.

Publié par aneveux il y a 9 mois

Bonjour,

Avec le logiciel finnwood gratuit, voici les différences entre les 2 montages:
charges Permanente : 120kN/m2
charges Exploitation: 120kN/m2
et en 75*225, bois C24

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

ATTENTION :
Les charges d'exploitation ne sont pas à 120 kg/m² mais 150.
Si vous affichez 120 d'Exploitation, le logiciel retiendra seulement 24 kg/m² en charges permanentes.
120 + 120 ce sont 120 permanentes et 120 Temporaires et non exploitation.

Publié par aneveux il y a 9 mois

Rebonjour,
J'ai bien rentré cela dans le logiciel il me semble, à confirmer ...
Il n'y a pas seulement 120kg au total
mais bien 120kg en permanent + 120kg en temporaire
et dans les propriétés il y a :

Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Réfection de plancher

Publié par david59

0 réponse
1016 vues
0 like

Réfection plancher

Publié par Idb

0 réponse
340 vues
0 like

Réfection plancher

Publié par Brun

1 réponse
1533 vues
0 like

refection plancher

Publié par pyreneus

1 réponse
1087 vues
0 like

conseil pour réfection de plancher

Publié par sto

2 réponses
916 vues
0 like