Les objectifs de la réhabilitation bois

Une réhabilitation consiste à entreprendre des travaux pour donner une seconde vie à un bâtiment ancien, tant au niveau de la structure, de la fonction ou de l’apparence. Quels sont les objectifs de ces chantiers ? Quel rôle joue le bois ?

Construire plus grand ou plus haut

Mise aux normes des surfaces habitables ou simple besoin d’espace, il est parfois nécessaire de pousser les murs des ouvrages anciens sans pour autant intervenir sur leurs structures. La légèreté du bois et ses remarquables propriétés mécaniques en font l’allié des chantiers de réhabilitation. Surélever un bâtiment pour ajouter un étage, déporter les façades vers l’extérieur pour l’agrandir ou bien faire évoluer sa volumétrie initiale pour redistribuer les espaces, tout est possible grâce au bois.

Choisir l’esthétique

Bardages, panneaux, claires-voies, les solutions de revêtements sont nombreuses. Le bois, polyvalent et multiple, peut habiller toutes sortes d’édifices et épouser tous les styles. Il offre au bâtiment une identité forte et réinvente l’esthétique urbaine. Vu de l’intérieur, les systèmes constructifs bois permettent de redessiner les volumes, de créer de nouvelles ambiances — tantôt traditionnelles, tantôt modernes — et d’apporter un confort de vie. L’agencement et le design avec le bois permettent enfin de réinventer l’intérieur, au-delà du meuble, et de rendre l’espace, fut-il habitat ou tertiaire, mieux utile.

Diminuer les consommations énergétiques

Souvent, l’objectif d’un chantier de réhabilitation concerne la réfection de l’enveloppe extérieure du bâtiment, soit pour rénover sa façade, soit pour une amélioration thermique. Dans un premier temps, le bois de structure présente des qualités isolantes et une faible inertie, ce qui apporte déjà un plus en matière de confort thermique. La restructuration et l’habillage des façades à partir de ce matériau permettent également de concevoir des enveloppes isolantes aux hautes performances thermiques qui limitent les besoins énergétiques.

Oublier le monde extérieur

Un travail d’amélioration de l’isolation phonique peut être entrepris dans le cas d’une modification de la structure existante et est obligatoire sur les extensions et surélévations. Le bois permet de réaliser des parois améliorant l’isolement acoustique. Le confort acoustique intérieur, quant à lui, peut être amélioré, par exemple par la pose de panneaux de bois (type contreplaqués spécifiques). Les revêtements sont, dans ce cas, perforés ou nervurés pour piéger les sons.

Se parer contre le feu

La réhabilitation peut avoir pour but la mise en conformité aux règlementations de sécurité contre les risques d’incendie. Qu’il s’agisse de logements ou d’établissements recevant du public (ERP), il existe des solutions constructives bois adaptées. Maîtrise de la propagation au feu en façade ou résistance des éléments structurels, le bois est un matériau fiable.

aller plus loin

Plus d'articles

charger plus