Lorsque l'espace vient à manquer dans une maison, quelques solutions se présentent pour gagner des mètre carrés : déménager, surélever sa maison pour ajouter un étage ou construire une extension. Mais une autre solution existe : aménager les combles. Les combles sont souvent des espaces dont le potentiel est négligé. Pourtant faire appel à un aménageur qualifié et son équipe suffiraient à les rendre habitables en 2 à 8 semaines.

Combles aménageables ou perdus, l'aménagement est-il envisageable ?

Les combles aménageables : ils possèdent un plancher porteur (capable de supporter des cloisons et des équipements mobiliers) et une hauteur minimale de 1,80m sous plafond. Les travaux à effectuer consisteront à rendre l'espace confortable. Il s'agira de repenser l'isolation, d'éventuellement monter des cloisons et d'effectuer le raccordement aux réseaux électriques et de plomberie de la maison.

Combles aménageables ou perdus
Les combles perdus

Les combles perdus : ils sont une solution simple avec un charpente moins coûteuse mais qui va de pair avec une faible hauteur sous toiture et un plancher non porteur. Dans ce cas, les combles ne sont pas habitables en l’état mais des travaux sont réalisables afin d’utiliser cet espace.

Les combles dépendent des types de charpentes mises en œuvre lors de la construction (ou réhabilitation) de la maison. Différentes solutions se présentent : les charpentes traditionnelles (le plus souvent pour des combles habitables), les charpentes traditionnelles industrialisées (combles habitables) et les charpentes dites ‘fermettes’ (combles habitables ou combles perdus, selon les besoins des habitants)

Se faire accompagner par un professionnel

Avant d’envisager le chantier, il est nécessaire de faire intervenir un professionnel de la charpente afin de dresser un diagnostic de faisabilité. Si l'aménagement est réalisable, il vous faudra ensuite faire appel à un aménageur qualifié pour vous accompagner, notamment pour les combles perdus. Les rendre aménageables est une opération lourde et technique. Elle nécessite une intervention sur la structure même de la charpente que seuls des professionnels qualifiés peuvent prendre en charge.

Le prêt-à-finir, une pièce supplémentaire en 8 étapes

  • Déblayage des combles : retrait de l'isolation au sol et déplacement du bloc VMC et des câbles électrique sous l'entrée des fermettes.
  • Poutraison : installation de poutres en bois supplémentaires, d'un mur à l'autre. Elles accueilleront la nouvelle isolation phonique et thermique et serviront de support au futur plancher.
  • Renfort de la charpente : ajout d'éléments (arbalétriers, entraits hauts et jambes de force) afin de renforcer la structure existante.
  • Sciage des W : retraits de certaines pièces de la charpente, après renfort, afin de dégager l'espace viable au centre de la pièce.
  • Installation de chevêtres : ajout de pièces de bois dans la toiture pour servir de support aux fenêtres de toit
  • Ouverture de la toiture et installation des fenêtres de toit
  • Percée de la trémie d'escalier
  • Pose des dalles de plancher

Le travail des charpentiers s’arrête au gros œuvre. En deux semaines, vous disposez d’un nouvel espace viable. Vous devrez prendre en charge les travaux restant (isolation, cloisonnement, raccordement) avant que les pièces ne soient vraiment habitables.

Le prêt-à-peindre, une solution de confort

Si vous avez choisi le prêt-à-peindre, menuisiers, plaquistes, électriciens et plombiers se succéderont encore pendant quelques semaines dans vos combles. Ils se chargeront de tous les travaux de second œuvre. Il ne vous restera qu'à décorer et aménager vos combles selon vos envies.

Une solution d'aménagement aidée

En plus du gain notable d’espace, aménager vos combles vous permet de repenser vos solutions d'isolation. Selon les matériaux choisis, les performances énergétiques de votre maison seront améliorées. Si votre maison a plus de deux ans, vous êtes éligible à des aides de l’État (Crédit d’impôt Transition énergétique, Certificats d’Économies d’Énergies, TVA à 5,5 %…) et des collectivités locales. Pensez-y, elles vous aideront à diminuer la facture totale de vos travaux.

Plus d'articles

charger plus