Piscine en bois : faut-il un permis de construire ?

Qu’il s’agisse de piscine hors-sol ou semi-enterrées, les piscines en bois sont les stars des étés au jardin. Bien que moins coûteuses qu’une piscine creusée bétonnée, les piscines en bois sont soumises à certaines règles.

Une superbe piscine intégrée à une terrasse bois

Quelles règles pour une piscine en bois de grande taille ?

Que votre choix se porte sur une hors-sol, enterrée ou demi-enterrée la hauteur maximale lors de l’installation de votre piscine en bois est de maximum 60 ou 80 cm lorsque la superficie du bassin est supérieure à 20m2 . Donc, selon la dimension de votre bassin, il pourrait être obligatoire de recourir à une solution enterrée.

Quelles règles pour une piscine en bois hors-sol ?

En théorie, les piscines hors-sol ne sont soumises à aucune législation. Prenez garde tout de même à l’existence ou non d’un POS (Plan d’occupation des sols) ou d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui lui régit certaines règles. Puis, si vous ne vivez pas sur un site classé ou protégé, vous pouvez installer votre piscine en bois hors-sol, en respectant cependant quelques restrictions.

  • la piscine ne doit pas être couverte
  • elle doit être démontable, ne pas rester installée sur le terrain toute l’année
  • elle doit présenter une surface inférieure à 20 m 2
  • elle doit être installée à distance du voisinage (3 m des limites de propriété)
  • la hauteur des parois doit être inférieure à 1 m.

Quelles démarches administratives pour une piscine en bois ?

Un permis de construire ?

Certaines piscines sont soumises à une demande d’autorisation de permis de construire : Les piscines extérieures avec superficie de plus de 100m2 Les abris de plus d’1,80 m installés au-dessus des piscines. Les abris de piscines démontables ainsi que les piscines intérieures qui ne modifient pas l’aspect du bâtiment ne nécessitent pas de permis de construire.

Une déclaration de travaux ?

  • Les piscines en bois hors-sols, enterrées ou semi-enterrées peuvent nécessiter d’une déclaration de travaux.
  • Les piscines enterrées ou semi-enterrées dont la superficie est comprise entre 10 et 100m2 demandent une déclaration de travaux Les piscines hors-sols nécessitent une déclaration de travaux dès lors que la surface est supérieure à 10m2
  • Enfin, la déclaration de travaux n’est pas nécessaire pour les piscines hors-sols entre 10 et 100m2 lorsqu’elles ne sont présentes sur le terrain que maximum 3 mois dans l’année.

C’est plutôt simple, non ?

aller plus loin

La piscine bois en vidéo

Plus d'articles

charger plus