Quel bois pour quoi ?

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
7 Nov 2011 - 
1 2 3 4 5  (17 votes)
 - 5376 vues

Ezanville, en région parisienne. FABIENNE BULLE, architecte passionnée par le bois, a construit ici pour la famille VINOLO une extension de leur maison d'origine. GUY POINTARD, son menuisier, est pour elle une source précieuse de conseils quant au choix des matériaux.

Fabienne Bulle : Le choix du matériau est essentiel pour la pensée du projet, pour la réflexion sur le projet, que ce soit dans son efficacité de mise en oeuvre, d'économie, de compréhension par le client, très important, et puis de ce qu'il est, par rapport à son toucher, son odeur, sa vue, sa lumière.

Tester de nouvelles essences ou des matériaux détournés de leur fonction d'origine est à la fois un plaisir et un défi pour Fabienne Bulle.

Mais il faut tenir compte des classes d'emploi qui correspondent à la durabilité naturelle du bois : une classification allant des bois supportant très peu l'humidité et utilisés en intérieur jusqu'à des bois qui pourront même être immergés sans se détériorer.

Fabienne Bulle : Effectivement ici l'utilisation de plusieurs bois, on va dire, ou panneaux dérivés, le mélèze, pour ses raisons d'entretien, de durabilité, de section, bien évidemment, aussi des panneaux dérivés comme vous avez ici tel que l'OSB.

Pourquoi ? Pour sa matière, pour sa chaleur, pour son reflet effectivement de lumière, et puis des panneaux filmés, pour des raisons, là, d'aspect très lisse, et qui nous permet dans l'assemblage de travailler comme un grand meuble.

En plus de la durabilité naturelle, chaque essence de bois a ses caractéristiques particulières. C'est une palette d'une richesse inestimable qui se présente aux artisans du bois.

Guy Pointard : Ce qu'il faut c'est bien mettre le bon bois au bon endroit en fonction de l'utilisation. C'est-à-dire qu'il y a des bois tendres, il y a des bois durs, il y a des bois qui résistent à l'humidité, vous avez aussi des couleurs et… il faut toujours faire un compromis, parce que… il faut choisir entre les couleurs, la dureté.

Il y a déjà les fruitiers, qu'on utilise plus en ébénisterie, bien-entendu, les poiriers, les merisiers, les noyers, c'est les plus connus, le peuplier, qui est un bois plus tendre, mais aussi très élastique, qui a aussi des propriétés assez extraordinaires.

Après, vous avez des bois plus durables, comme on en a parlé, pour faire de la menuiserie extérieure, de la charpente, c'est-à-dire chêne bien-sûr, puis il y a aussi beaucoup de châtaigner, ils font de très bons bois de construction, on peut faire de la toiture en châtaigner, c'est magnifique, très résistant aussi.

Alors on a aussi le pin sylvestre, on a le mélèze, bien-sûr, on a des bois aussi qu'on a peut-être un peu oubliés ou qu'on utilise moins, le charme, on avait de l'orme.

Fabienne Bulle : Le choix du matériau ne peut pas être dissocié de la mise en oeuvre que vous allez lui opérer, bien évidemment, dans une réflexion et dans un souci d'entretien.

Alors d'une certaine durabilité, bien-sûr, et de maintenance, pour que le client, qu'il soit public ou privé, en soit effectivement totalement satisfait.

Merci à Fabienne Bulle et à Guy Pointard pour leur participation, ainsi qu'à Laurence et Jean-Francis Vinolo pour nous avoir reçus dans leur maison. Réalisation, enquête et journaliste : Ioana Sincu. Image et son : Pierre Grillot. Montage et mixage : Antony Noyelle. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Quel bois pour quoi ?

Le bois est de plus en plus utilisé dans l’habitat. Mais quel type de bois faut-il choisir, en fonction de son projet ? En effet, ce matériau offre une large palette de variétés, à la disposition des architectes, des constructeurs, des fabricants de mobilier et de tous ceux qui utilisent le bois. Fabienne Bulle, architecte, et son menuisier, Guy Pointard, apportent leur éclairage via la visite d’une de leurs réalisations.

Fiche technique

  • Reportage : octobre 2011
  • Lieu : Ezanville (Val-d'Oise)
  • Avec : Fabienne Bulle, architecte et Guy Pointard, menuisier