Terrasse

Dimensionnement Terrasse pilotis

Publié par LouisRenov il y a 5 mois

Bonjour,


Je souhaite réaliser une terrasse bois (douglas) en autoconstruction et je voudrais avoir un avis sur le dimensionnement et la conception : notamment sur l'entraxe et la section des solives (de même pour les porteuses). 


Je suis bien au courant de la législation concernant les rambardes : elles n'apparaissent pas ici car je n'ai pas encore choisi le modèle. (De la même manière la surface de la terrasse ne nécessite pas de permis de construire, il s'agit d'une reconstruction). 


De même les fixations n'apparaissent pas sur le plan : j'envisageais des sabots d'un côté et d'encastrer très légèrement (1 cm) les solives de l'autre. Pour la fixations des porteuses sur les poteaux j'envisageais d'utiliser des tiges filetées.


Cela a peu à voir avec le bois mais pour les fondations des poteaux on m'a conseillé des plots béton de 80cm de côté et de 50cm de profondeur. Cela me paraît beaucoup, qu'en pensez-vous ? 


J'ai également contacté plusieurs scieries qui ne proposent que du bois frais et non sec, cela risque-t-il d'avoir un impact structurel si je n'utilise pas du bois sec ? 


Les plans : 



Publié par LouisRenov il y a 5 mois


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 mois

Sachez que les terrasses sont encadrées par la NF DTU 51-4 qui les classe en deux catégories de platelage selon leur hauteur au-dessus du sol :

Type de platelage extérieur

Type 1 : platelage destiné à être mis en œuvre dans des habitations ou parties privatives d'un bâtiment, de hauteur inférieure à 1 mètre

Type 2 : platelage destiné à être mis en œuvre dans toutes les autres situations que celles décrites pour le type 1

La détermination des charges d’exploitation dépend du type d’ouvrage auquel le platelage est associé.

Ces charges d’exploitations sont mentionnées dans l'Eurocode 1 (NF EN 1991-1-1) et son Annexe Nationale.

Une exigence complémentaire spécifique aux lames de platelage, permettant de figer le niveau de rigidité, est à appliquer :

Concernant le type 1, à défaut d’exigence spécifique, la flèche maximale admise pour les lames est de 5mm sous charge d’exploitation.

Le type 2 doit systématiquement faire l’objet d’un choix de rigidité élevé correspondant à une flèche maximale des lames de 3 mm, sous charge d’exploitation.

La performance mécanique minimale de la lame de platelage est de :

C18 (pour résineux) et D24 (pour feuillus) dans le cas de platelages de type 1

C24 (pour résineux) et D30 (pour feuillus) dans le cas de platelages de type 2

La première série de calculs, Tableau 1, est basée sur des charges d’exploitations pour planchers correspondant à la catégorie A de cet eurocode (habitation, résidentiel), à savoir :

Charge répartie : 1,5 kN/m²

Charge localisée : 2,0 kN

La seconde série de calculs, Tableau 2, est basée sur des charges d’exploitation pour planchers correspondant

à la catégorie C5 de cet Eurocode

Charge répartie : 5,0 kN/m²

Charges localisée : 4,5 kN

Vous prévoyez des lames de 25 x 150 C24 minimum en classe 4, les entraxes de solives seont de 530 mm maximum.

Solives C24 classe 4 – Portée 3200 – Entraxes 530 – Section 75 x 245

Dans la mesure où les solives reposent sur deux fois deux poutres, elles ne peuvent pas être fixes avec des sabots mais avec des vis de type ESCRC 10 x 340.

Il faudra donc prévoir des entretoises  à chaque extrémités pour éviter le déversement. Les entretoises peuvent se situer un peu en retrait des extrémités pour dégager les poutres sous-jacentes et permettre l'écoulement des eux de pluie.

Note 1 : Si solives en 75 x 225 réduire les entraxes à 450 mm.

Note 2 : En ce qui concerne les 4 poutres, je prends pour première hypothèses des longueurs de 4250 chacune sur deux appuis.

Poutre de portée 4250 – Bande de chargement 1600 – Section 100 x 400 mm – Poids 200 kg – Réactions aux appuis 1900 kg.

Note 3 : Il sera sans doute compliqué de vous procurer une telle section en débit sur liste plus autoclavage. Je pense qu'il serait donc plus sage de prévoir la longueur non pas sur trois mais quatre appuis, ce qui donnerait des longueurs et donc portées de 2833 mm.

Note 4 : Les poutres étant fixées par boulonnage latéral sur les poteaux et ce boulonnage devant se situer au minimum à 100 mm des extrémités des poutres, chaque poutre disposera donc de deux appuis donc deux poteaux ce qui portera la quantité totale à 12 poteaux au lieu de 6.

Seconde hypothèse :

Poutre de portée 2833 – Bande de chargement 1600 – Section 100 x 250 mm – Poids 80 kg – Réactions aux appuis 1245 kg.

Fixation des poutres par 2 Boulons de charpente à tête carrée 16 x 450 par appui et Rondelles larges de type LL50-18-5.

Note 5 : Le calcul des sections est effectué à l'EC5 en classe d'emploi 3 pour des bois dont l'humidité est égale ou supérieur à 25 %.

(Temps passé pour mémoire 2h 15)

Publié par LouisRenov il y a 5 mois

Merci pour cette excellente réponse et le temps passé à la rédiger. Je prends note des précisions sur la résistance mécanique et les classes de bois à utiliser. 


- Sur le plan les solives reposent sur deux fois deux poutres, en réalité sur l'un des côté je souhaiterais faire arriver les solives sur la face intérieure de la poutre, dans ce cas l'utilisation d'un sabot est-elle possible ? Le terrain est en légère pente, les poteaux seraient de hauteurs différentes. 


Je note que l'entraxe des solives prévu de 350 mm est largement suffisant (avec un max à 450 mm).


- Pour les poutres boulonnées aux poteaux la seconde hypothèse me semble préférable mais je ne suis pas certain d'avoir bien compris : dans cette hypothèse on garde un nombre de 3 poteaux et des poutres de 8,5 mètres de section 100x250 mm et on les boulonne avec 2 boulons sur chaque poteau ? (d'où la portée de 8500/3 = 2833 ?)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 mois

Effectivement vous avez mal compris !!!

1) Non, vous ne pouvez pas poser les solives sur sabots parce que dans ce cas vous ne faites travailler qu'une seule des deux poutres alors que le calcul est fait avec des solives posées SUR les deux poutres (comme sur votre croquis) qui se partagent les charges. 

2) Dans le seconde hypothèse qui permet de réduire la section des poutres de 400 à 250 mm, votre terrasse est portée non pas par 6 poteaux comme votre dessin mais 8 poteaux, ce qui réduit la portée de chaque solive à 2833. Pour la fixation par boulons, chaque travée de poutre ayant ses propres 4 poteaux , les poteaux se trouvent donc jumelés, donc doublés sur les deux travées milieu.

Refaites un croquis que je contrôle que vous ayez bien compris.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

terrasse sur pilotis

Publié par tégé

11 réponses
0 vue
0 like

Construction terrasse sur pilotis en L

Publié par Pierre63

6 réponses
133 vues
0 like

Terrasse bois sur pilotis

Publié par aurelien-p

2 réponses
191 vues
1 like

Structure petite terrasse sur pilotis en 9x9

Publié par Vieillesouche

0 réponse
0 vue
0 like

Terrasse bois sur pilotis (besoin d'aide pour la validation)

Publié par Tijules44

3 réponses
304 vues
0 like