Isolants naturels

Publié par GGehinB2C il y a 8 ans

Bonjour,

Je viens de lire votre article sur les isolants naturels et ne comprend pas pourquoi, dans la liste qui suit , vous mettez la laine de verre  et de roche????
Ils sont irritants, énergivores, peu efficaces l'été, ne régulent pas l'hygrométrie,etc... Ils n'ont pas leur place dans cette liste!

Salutations.
Gégé

Publié par Webmaster bois.com il y a 8 ans

Bonjour,

Nous vous remercions pour l'intérêt que vous portez au site Bois.com.

Ces deux produits font partie de ce que l'on appelle les laines minérales.

La laine de verre est utilisée pour l'isolation thermique, acoustique et pour la protection incendie. En outre, elle répond aux objectifs du Grenelle de l'environnement et du label BBC (Bâtiment Basse Consommation). Sa fabrication peut aussi être réalisée à partir de matière recyclées comme le verre ou les rebuts de production. Ce qui en fait un matériau éco-responsable. La laine de roche est un matériau naturel aux propriétés quasi-similaires à celles de la laine de verre. A consulter sur le site de l'ADEME : http://www.ademe.fr/bretagne/infos_pratiques/educateurs/econocroch/chauffage/isolat/21241_difisol1.htm

En outre, les fibres constituant les laines minérales sont exonérées du classement cancérigène d'après la directive européenne 97/69/CE transposée dans le droit français par l'arrêté du 28 août 1998 (annexe 4). Voici un document édité par l'INRS auquel vous pouvez vous référer : http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/inrs01_ts_fps_view/A1B3232CC68DC830C1256CD900506BDC/$File/ed93.pdf. Cette exonération est également certifiée par l'EUropean Certification Board (EUCEB).

En espérant avoir répondu à vos interrogations.

Bien cordialement,

Publié par sunn85 il y a 8 ans


une laine de bois livrée d'allemagne est elle plus ecologique qu'une laine de verre fabriquée en France avec de la silice ?

il faut se poser les bonne questions et faire le bilan carbone....

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Certes, mais une laine de bois n’est pas un isolant traditionnel.
A ce jour, aucun fabricant n’a encore prouvé sa résistance aux insectes xylophages et aux champignons et c’est la raison pour laquelle aucun n’a d’avis technique. De plus, la fabrication de la laine de bois est extrêmement énergivore pour le défibrage du bois, si vous y ajoutez le transport par camion, le bilan carbone (déjà réalisé) est catastrophique par rapport aux laines. Le poids, le coût et le risque incendie ajouté à cela en fait un isolant encore peu développé (au regard des laines) bien qu’utilisé comme tel depuis plus de trente ans.

Publié par JaPra il y a 8 ans

Bonsoir et merci pour ces articles très instructifs que je découvre.

Je me pose moi aussi une question concernant les isolants écologiques. J'ai vu dans cette liste de vendeurs d'isolants écologiques certains qui proposent de l'isolant fait à partir de textiles recyclés (il me semble par exemple qu'Emmaus fabrique ce type d'isolant à partir des vêtements qu'ils récupèrent et ne peuvent revendre). Dans quelle catégorie doit-on classer ces isolants, coton? Sont-il réellement écologiques (peu de vêtements sont 100 % coton) ? Avez-vous plus d'infos sur ces produits ?

Merci
Bonne soirée

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Ne vous leurrez pas, ne rêvez pas !!! C'est bien malheureux, mais tout cela n'a rien à voir avec l'écologie, les fins sont bassement mercantiles. L'exploitation de la crédulité humaine et des phénomènes de mode et d'idéologie pour faire du fric.
Je ne vais pas polémiquer sur tous ces produits qui, somme toute restent marginaux, mais pour lesquels il faut bien avouer que nous n'avons pas de recul sur leur vieillissement, le tenue dans le temps, leur résistance aux insectes xylophages et autres champignons.

Publié par Bricolive il y a 8 ans

Je me permets un petit complément, puisque j'en sors. J'ai aussi cherché du côté de ces produits "écologiques", parce que c'est vrai que c'est séduisant. Je précise que je DETESTE la laine de verre, et encore plus depuis que j'en ai posé (combi totale, lunettes, masque). Cependant, les autres produits sont 3 à 5 fois plus chers pour des performances moindre à épaisseur égale.

Alors je me suis décidé à contre coeur à poser du poil à gratter sous ma toiture. En revanche j'ai posé un vrai pare-vapeur en plus, collé sur tous les bords pour une parfaite étanchéité à l'air ET aux éventuelles poussières nocives qui immanquablement finissent par tomber...

Pour avoir vécu un été (sans placo) après isolation, je suis content des performances (je vous jure que ça me fait mal au bide de dire ça...) car j'ai mis du lambda 32 (en 80) entre chevrons et 35 (en 160) en 2ème couche (R de 7.05 au total). Le résultat en plein soleil m'a étonné.

Voilà un retour de mon expérience de bricolo, si ça peut être utile.

Cordialement.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Je ne suis pas non plus un fana des laines, mais il faut avouer que les efforts et progrès faits sont payant (mais ils on les moyens, [nom d'entreprise] n'est pas n'importe qui) Ils ont même trouvé moyen de se faire écrire un certificat par des éminents professeurs cancérologues pour dire que le produit n'est pas cancérigène, c'est dire la puissance ………… Cela étant, il faut aussi savoir que les isolants dit "écologiques" ne le sont pas forcément. Naturels peut-être, mais entre naturel et écologique, il peut y avoir des différences significatives. Prenons la laine de bois par exemple, merveilleux isolant on ne peut plus naturel, qui existe depuis une bonne quarantaine d'années, certes elle est naturelle, oui, mais pas écologique, car quand on fait le bilan carbone de l'énergie qu'il faut pour défibrer le bois, on change tout de suite de trottoir. La ouate de cellulose, c'est merveilleux, on récupère des vieux journaux pour faire de l'isolant, ça ne coûte rien, mais rien du tout. Une petite machine pour faire la ouate tien dans le volume d'une chambre à coucher, il faut deux personne pour la faire tourner. Pourtant bonjour le prix, pourquoi ? Parce que ce n'est pas le fabricant qui récupère, mais c'est le monopole de deux géants de la récupération qui vous revendent les journaux au prix qu'ils veulent en faisant un bénéfice très substantiel. Comme une machine produit beaucoup, il faut des commerciaux pour vendre et des camions qui ne transportent que du volume, voila ce que vous payer et du sel de Bore contre les moisissures. On peut continuer sur les bottes de pailles dont les éleveurs manque et qu'ils vont parfois acheter à l'étranger, les plumes de canards …….. Imaginer que d'un coup de folie, simplement 10% des constructions s'isolaient avec des plumes de canards, Que ferions nous de tous ces canards sans plumes, le *** à l'air …………….. (humour boiphilesque)

Publié par Lef 12 il y a 8 ans

Bonsoir, He oui [nom d'entreprise] qui a un Atech pour un Frein vapeur variable,alors que pour vous cher Boisphille et pour le dtu c'est 18m a minima ,c'est sur ce sont les donnees techniques des produits qui predominent en France. EX: fibre de bois >risques xylophages>interdits./ Frei vapeur >allemand etc(meme avec Ate) interdits./ Vario >>pas de risques de condensation >autorise./ Comme dans le temps quand le Dtu pronait les pare pluie goudronnes,le portland a volonte en exterieur et le polyane sous chape pour pourir les murs Bonne semaine a vous.

Publié par sissi27 il y a 6 ans

Bonjour Boisphile,
Je voudrais être sure de bien avoir compris. La laine de bois n'a pas d'avis technique depuis 40 ans qu'on l'utilise n'est-ce pas ? Donc s'il y a un problème les assurances ne marcheront pas ?
Pourriez-vous me joindre une référence où je peux trouver cela car j'en ai parlé à mon commercial pour qu'il change d'isolant et il me demande des "preuves" de ce que j'avance ?
Merci beaucoup pour votre réponse. (voulez-vous mon mail perso ?)
Et tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année 2013 et merci de tous vos conseils.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Les matériaux utilisés dans la construction sont pour la plus part normalisés ou en voie de l'être.

Ce n'est pas à vous de prouver au commercial que la laine de bois n'est pas normalisée car c'est factuel, elle ne l'est pas, mais à lui de produire un document, soit un avis technique (AT) soit un agrément technique européen (ATE) accompagné d'un DTA document technique d'application qui prouve que le produit peut être utilisé.

Aujourd'***, ce n'est pas le cas, aucune laine de bois ne bénéficie de ces agréments, même si cela fait 40 ans qu'elle est utilisée.

Un fabricant va se lancer dans une procédure d'avis technique, mais bien qu'il lui soit demandé depuis plusieurs années de produire les preuves de durabilité, de résistance aux champignons et aux insectes xylophages, il n'a pas été en mesure de la faire.

Par ailleurs, la LDB est chère et moins performante qu'une LDV ou LDR.

En outre, elle n'est pas très écologique, dans la mesure où le défibrage du bois est extrêmement énergivore et additionné au transport routier, le bilan carbone n'est pas très bon.

Je précise qu'un certificat ACERMI n'est pas un avis technique et que les documents en provenance d'autres pays ne sont pas plus valable en France qu'un Avis Technique français n'est valable en Allemagne par exemple.

Donc, en résumé, vous êtes le maître d'ouvrage, c'est à vous que revient le choix d'accepter ou non un matériau, ce n'est pas à vous de prouver quoi que ce soit. Votre simple exigence est : Monsieur, ce produit n'étant pas traditionnel au sens normatif du terme, apportez-moi un avis technique du CSTB ou un ATE + DTA et je reconsidérerai mon choix, si non, merci !

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Panneaux de fibres de bois isolants, 100% naturel.

Publié par Boisphile

1 réponse
1426 vues
0 like

isolant

Publié par BernadetteB

0 réponse
1186 vues
0 like

isolant

Publié par batisseur

2 réponses
2130 vues
0 like

Déco en bois naturel

Publié par cpadt

1 réponse
998 vues
0 like

lambri teinte naturelle

Publié par AlainP

3 réponses
1664 vues
0 like