Piscine

Pose de lambourdes sur terre battue / tomettes pour parquet cloué 23 mm

Publié par Mikan il y a 8 mois

Bonjour à tous, 


Nous souhaiterions de l’aide technique pour la pose de lambourdes qui doivent recevoir un parquet ancien de chêne massif 23mm et nous serions très reconnaissants de vos réponses car nous avons dû stopper l’entrepreneur qui rénove notre appartement devant une mise en oeuvre assez incohérente. et qui devait nous poser les lambourdes .


Pour essayer d’être synthétique dans mon explication : 

Appartement au 3e étage d’une bâtisse de 1867 en pierre / enduits chaux intérieur / extérieur. 

Au sol : solives / planches / terre battue  15 cm - / lit de chaux - sable 2 à 3 cm /  tommettes. 

Nous souhaitons poser un parquet ancien cloué  sur lambourdes dans 4 des 6 pieces (nous conservons tomettes dans cuisine et sdb ) en conservant le niveau existant des tomettes dans les pieces où elles sont conservées avec le parquet à venir.

Nous avons acheté le parquet chez un revendeur de matériaux de récupération. il est actuellement stocké à plat sur des palettes dans notre appartement en rénovation : 

  • dans une piece  de 17 m2 : lames de 95mm de longueur très variables projet de mode de pose de joints à coupe perdue
  • Piece de 36 m2  (salon) : parquet batons rompu de 90 x 610 mm
  • 2 pieces de 14 m2 : parquet lames droites de 85 x100 mm mode de pose à coupe de pierre,

L’entreprise a retiré les tommettes sur la totalité de la surface des « petites pieces » et sur le pourtour du salon. Le sol actuel des pieces montraient une différence de niveau importante (jusqu’à 13 cm dans le salon) entre la périphérie et le centre de la piece. 

Apres une lecture minutieuse du blog de boisphile et du forum de bois.com (« pose de lambourdes sur terre battue dans le moteur de recherche) (merci beaucoup pour cet enseignement précieux et recommandations essentielles :)), j’ai demandé à l’entrepreneur de stopper son travail car après avoir creusé des tranchées dans la terre battue jusqu’au « plancher »,posé des bouts de polyane et noyé des « lambourdes » de pin de 40x40 mm dans du béton (en continu sur toute leur longueur , avec 1 clou vertical de temps en temps pour les larder) sans aucun espace de dilatation entre ces « lambourdes » et le mur ni entre les morceaux de « lambourdes » entre elles, en m’expliquant que comme c’était du bois ancien il n’allait pas absorber l’humidité du béton qui allait s’évaporer… j’ai préféré stopper. 

Je suis donc maintenant à la recherche d’une mise en oeuvre adaptée à mon projet. 


À la lecture des blog et forum cité plus haut, j’en conclue que, mais il me reste quelques questions 

  • Nous devons attendre d’ avoir atteint un niveau d’humidité (http://boisphile.over-blog.com/tag/le%20parquet/) précis des support, air, murs pour la pose du parquet (on va finir les enduits à la chaux avant la mise en place du parquet)  faut il attendre de faire les enduits (et que tout sèche min 5%) avant la pose des lambourdes ? 
  • J’ai cru comprendre que la pose flottante des lambourdes sur des cales de CTBX type S3 NF de 150 x150 mm d’épaisseurs variables en fonction du niveau à récupérer et conserver le damage de 150 ans de terre battue tant que possible pour éviter un affaissement du niveau. Quid de ces cales de CTBX sur la partie où les tomettes sont conservées ? Pose de bandes de Phtalex* entre les tomettes et les cales ? Fixation par vis ? Est-ce totalement aberrant de mettre des plots PVC réglables pour terrasse bois à la place des cales de CTBX afin d’y poser les lambourdes. 
  • Lambourdes en bois feuillu dur de 80mm (voir plus au niveau du parquet baton rompu?) de large, 52mm d’épaisseur pour un entraxe de 600mm des cales . 
  • nous n’avons pas de système de chauffage actuellement (il sera installé une fois le  paquet posé) : faut il prévoir un chauffage d’appoint pour permettre une remontée lente en température après la pose du parquet ? 
  • Enfin, c’est la patine de ce paquet ancien qui nous a beaucoup séduit. Nous souhaiterions ne pas le raboter d’où la nécessité d’être très précis sur la pose des lambourdes. 


En vous remerciant vivement de toute l’aide que vous pouvez nous apporter et vous souhaitant une belle fin d’année en ces temps difficiles, 


Bien cordialement


Anna et Michel


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 mois

Certes, tout cela est très bien, mais votre appartement est donc en copropriété, avez-vous demandé une autorisation au syndic de l'immeuble pour effectuer ces travaux ?

Vous dites une déformation de 13 cm entre le centre et la périphérie, il s'agit donc d'une déformation du solivage. Cette déformation est très importante et bien au-delà d'un admissible naturel. Par définition, dans un immeuble, le solivage est considéré comme étant "partie commune". Il vous appartient donc de signaler ce fait au syndic qui devra dépêcher un Expert afin d'en déterminer la ou les causes qui peuvent être multiples, têtes de solives attaquées dans les scellements, sous-dimensionnement, attaque fongique ou de xylophage etc... Dans tous les cas, une autorisation écrite et circonstanciée doit vous être donnée pour effectuer ces travaux que je vous recommande vivement de ne pas exécuter vous-même n'étant pas assurés pour cela. 

A mon sens ceci est un préalable nécessaire et incontournable.

Publié par Mikan il y a 8 mois

bonsoir, 

je vous remercie pour votre réponse rapide et prudente. 

nous sommes une petite copropriété de 4 proprios (1 par étage) et nous avons un syndic de copropriété bénévole (mon voisin du dessous qui m'a recommandé son entreprise ...). C'est parce que je suis un particulier que je ne voulais pas exécuter ces travaux moi-même et le faire faire par une entreprise avec décennale à jour (ce que j'avais vérifié)... mais décennale et "pas de problème je sais faire" ne fait visiblement pas compétence ... ce que vous me dites m'inquiète assez (surtout que mon voisin d'en dessous à de magnifiques plafonds peints et je serais bien embêté si j'abime quoi que ce soit). Je n'ai effectivement pas fait de demande officielle et écrite au syndic même si mes voisins sont bien évidemment au courant de la situation (nous avons acheté en même temps et tous sont en train de réaliser des travaux conséquents...). 

Je vais suivre vos conseils et voir comment rattraper la situation au mieux d'un point de vue réglementaire avant de me précipiter sur la technique à mettre en oeuvre. 

En vous remerciant encore pour votre réponse et pour tous les conseils que vous accordez aux personnes postant sur ce forum ainsi que pour votre blog, je vous souhaite une belle fin d'année

Bien cordialement

Publié par Mikan il y a 8 mois

peut être une bonne nouvelle, 

après contrôle ce jour (et avec un niveau laser plutôt qu'un niveau à bulle avec une règle alu et une mesure approximative) l'écart de niveau entre le centre et la périphérie de mon salon est de 3 à 5 cm maxi et non 13cm ce qui j'imagine change la donne. Est-ce acceptable selon vous ? 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Type de lambourdes pour parquet massif

Publié par olani

0 réponse
0 vue
0 like

Pose parquet sur plancher bruyant

Publié par Flo

5 réponses
0 vue
0 like

Lambourdage croisé pour pose parquet massif

Publié par olani

1 réponse
0 vue
0 like

Pose plancher intérieur, avec lambourdes bois vert => conséquences ?

Publié par nollyflip

5 réponses
0 vue
0 like

Portée lambourdes 60x80mm

Publié par Courca

0 réponse
0 vue
0 like