PRIX MOYEN DU M3

Publié par Sebastien_63 il y a 13 ans

Bonjour
Existe t il un prix moyen du m3
Pour ce qui est des poutres + solives pour les planchers

Publié par alexiS il y a 13 ans

bonjours
il existe certainement un prix moyen du m3,mais je ne pense pas que vous trouverez de reponse sur ce site,la chartre de ce forum est plus consacré au probleme materiels plutot que financier,toutes fois essayer le site [dénomination de marque]
                                                 cordialement alexiS

Publié par alexiS il y a 13 ans

desolé le lien ci-dessus n'est plus valable voici le bon!!!
              [lien commercial]

Publié par EmmaP il y a 13 ans

Bonjour Sébastien,
Je viens de recevoir le devis d'une scierie en Haute Savoie. Les prix HT sont les suivants :
Poutres "vive arrête hors coeur" ( 260x300 ) = 300,00 € le m
3
Madriers "vive arrête hors coeur" ( 100x220 ) = 250,00 € le m3
Rabottage des pièces 55 € le m3
Chevrons et liteaux = 230 € le m
3
Traitement = 35
€ le m3

J'espère t'avoir un peu orienté sur les ordres de grandeur. Cependant, la région 74 est réputée chère. Je ne serait pas étonné si tu trouvais un peu moins chère dans le Puy de Dôme. Toutefois, le scieur m'est apparu très correct et très professionnel, ce qui est appréciable : je tenais juste à le saluer.

Bon courage pour la suite.
Emma

Publié par alexiS il y a 13 ans

bonjour emma je viens de lire ce post,je t'avoue que je trouve le prix au m3 interressant,mais comment je peu faire pour ramener ce prix a la valeur d'un madrier,je t'explique mon artisant dans mon devis me facture le madrier de 75x225 a 10euros le metre lineaire,alors si on fait le calcul de ma largeur de grange 5,50m par la longueur 10m avec des entraxes de 40 environ tu vois le prix qu'il me demande j'aimerais pouvoir faire la difference avec tes prix!!!
                                                                    cordialement alexiS

Publié par EmmaP il y a 13 ans

Salut Alexis,

1m de madrier 75x225 a un volume de 0,016875m3.

Par une rège le 3 tu trouves 592,59 € le m3.

Reste à savoir ce que tu payes exactement : ton madrier est-il V.A.H.C ?, traité ? rabotté ? HT ou TTC ?

Toutes ces conditions réunies, en ce qui me concerne, pour un devis portant sur une dixaine de m3, j'arrive à  406,64 € TTC enlèvement en scierie.

Pour les 200 € de différence avec ton devis, il faut intégrer le transport, les frais généraux de l'artisan ( y compris sa marge bénéficiaire ) , peut-être la pose, une plus-value pour "grande longueur", les pièces sont peut-être étuvées, il s'agit peut-être d'une petite commande...
Il convient de comparer ce qui est comparable.

Amicalement,
Emma

Publié par Xavier il y a 13 ans

bjr
en  effet dans le puy de Dome il y a beaucoup moins cher (en brut de scierie donc vert)
recontactez moi si vous voulez des détails 
cordialement
xavier
nota: 63 aussi secteur clermont ouest

Publié par Sebastien_63 il y a 13 ans

Bonjour Alexis

Je suis preneur de bonnes adresses, pour la fourniture de poutres et solives dans le département du puy de dome.

Par avance merci, et merci pour les autres réponses.

Publié par Xavier il y a 13 ans

bjr
scieries dans les pages jaunes [dénomination de marque]
cordialement
xavier

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Sebastien, Alexis, Xavier et les autres,

C'est très bien de prendre vos bois dans les scieries, mais dans la plus part des cas et c'est un mal français, ce bois n'est pas sec, comme on dit dans le métier : << Le coucou chantait dessus la semaine dernière >> ce bois arrivera chez vous à un taux d'humidité de l'ordre de 20 à 24 %.

Raisonnablement, pour un plancher il conviendrait d'être à 14 %, mais c'est vous qui choisissez !!!

Boisphilement votre

Publié par Xavier il y a 13 ans

bsr
Sebastien_63 ne nous parle pas de qualité mais de prix
en effet en ville chez les négociant le prix va monter un peu pour du bois qui n'a de sec que son nom
cordialement
xavier

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Xavier

Désolé Xavier, mais quand on touche à de la structure il est des économies à ne pas faire et en particulier celle de la qualité.

Ne dites pas que les négociants sont nécessairement des voleurs, chez eux comme pour tout, vous trouverez des bois secs comme des bois verts et bien sur, les bois secs sont plus chers. Pour les personnes qui ont beaucoup de rénovation à faire, de pose de parquet, de plancher, bref de mise en œuvre de bois, il est facile d'acquérir pour quelques dizaines d'Euros (Labomat) un testeur à pointes qui permet de mesurer l'humidité des bois, au-delà de la parole d'un vendeur.

Boisphilement votre

Publié par Xavier il y a 13 ans

bjr
vous allez dire que je suis tetu mais dans un lot de poutres de meme provenance a chaque fois j'en ai des bcp plus lourdes que les autres
j'en deduis peut etre a tort que l'eau est a la base de la diff de poids
ceci dit je les pose qd meme
cordialement
xavier

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Mais, vous êtes seul responsable des achats que vous effectuez et si vous ne contrôlez pas, ne rejetez pas celà sur le vendeur.

Publié par Xavier il y a 13 ans

re bjr
pourtant le vendeur me doit le produit qu il me facture
je ne comprends pas votre point de vue
je ne peut pas etre rentable en allant courrir chez le vendeur pour une ou 2 poutres a changer
ca prends 1h et 1/2 pour 10 € de camelote
de meme si j'en commande 4 de plus a chaque chantier il me faut alors un stockage de fou
vou s dites a moi la faute
je ne suis pas d'accord
quand je commande qque chose c'est le produit commandé qui doit etre livré
pour reprendre qque chose qui vous tient a coeur si je commande des dalles osb et que je recois de l'agglo mes petites rives ne seront pas reprises
sauf que la qd meme je refuse la livraison!!
cordialement
xavier
ps je ne retrouve pas votre adresse perso dans les posts passés mais suis pres a mieux me présenter

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Xavier

Je suis désolé, on va clore ce débat qui ne mène à rien pour les autres lecteurs.

D'après ce que vous dites, on peut penser que vous êtes un professionnel. Très bien.

Savoir acheter fait partie du métier et pour avoir formé quelques dizaines de chefs d'entreprises et artisans,  je sais très bien que savoir acheter et savoir vendre son travail sont les deux gros handicaps de beaucoup de nos artisans français.

Mais si vous commander des bois de charpente en spécifiant maxi 14% et qu'à la livraison constatant 18% vous la retournez, croyez-moi, le négociant veillera la fois suivante à vous servir correctement, si non changer de négociant.

Par ailleurs, ne me parlez pas de rentabilité en perdant une demi heure chez le négociant alors que, pardonnez-moi, vous êtes sur le forum régulièrement !!! savoir gérer les priorités fait aussi partie du métier.

Boisphilement votre

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Xavier

Je suis désolé, on va clore ce débat qui ne mène à rien pour les autres lecteurs.

D'après ce que vous dites, on peut penser que vous êtes un professionnel. Très bien.

Savoir acheter fait partie du métier et pour avoir formé quelques dizaines de chefs d'entreprises et d'artisans, je sais très bien que savoir acheter et savoir vendre son travail sont les deux gros handicaps de beaucoup de nos artisans français.

Mais si vous commander des bois de charpente en spécifiant maxi 14% et qu'à la livraison constatant 18% vous la retournez, croyez-moi, le négociant veillera la fois suivante à vous servir correctement, si non changer de négociant.

Par ailleurs, ne me parlez pas de rentabilité en perdant une demi heure chez le négociant alors que, pardonnez-moi, vous êtes sur le forum régulièrement !!! savoir gérer les priorités fait aussi partie du métier.

Boisphilement votre

Publié par Xavier il y a 13 ans

bsr
deux remarques
ma presence est periodique et directement liée a mon activité actuelle qui est faible je le reconnais
ma presence est aussi dans un but qui me semble t il vous tient a coeur la securité des personnes vivant sur d'eventuelles ossatures eventuellement mises en oeuvre

je cherche en effet a creer une entreprise mais ne souhaite pas partir sans avoir un maximun de cartes dans les mains tant pour la rentabilité que pour la sécurité des utilisateurs ainsi que pour la perenité des ouvrages mis en oeuvre

pensez ce que vous voulez

je cherche de l'aide en tant que personne

pour repondre sur ma situation de professionnelle je prends ca pour un compliment
dessinateur de formation et conducteur de travaux je suis en effet flatté de la confusion qui me laisse presager un futur des plus acceptable

je ne crois pas que vous ayez eu de reproche concernat votre disponnibilité et constate encore une fois une divergence de point de vue

heureusement il fautde tout pour faire un monde
sans animausité
xavier

Publié par WalterF il y a 13 ans

Bonjour à tous,
Je me joint à votre conversation que je trouve très intéressante, je suis tombé par hasard dessus et en profite pour donner raison à Monsieur Boisphile en tant que fabricant de parquet.
Vous recherchez un  prix sur une matière première qui ne coûte rien à côté d'un plancher que vous allez probablement remplacer si vous travailler avec du bois ayant un taux d'humidité supérieur à 14 %.
Avant d'aller en scierie,renseignez vous auprès d'un négociant, certain offre le transport selon la quantité.

Cordialement
Walter

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Xavier

Mon cher Xavier vous vous méprenez complètement sur mes intentions.

Vous souhaitez créer une entreprise, bravo ! Vous avez besoin d'aide, soit, si vous le demandez, je serais le premier à vous aider et bien volontiers.

Mais de grâce, stop aux idées reçues, j'ai personnellement participé à des formations (en tant que formateur) dans des grands réseaux de distribution, des plus connus et je peux vous assurer que la qualité de service est une de leur préoccupation principale, ce qui n'exclue pas les "ratés".

Comme je le disais plus haut la réussite tient en trois phases essentielles : Savoir acheter, savoir organiser son travail et savoir vendre son travail.

Quant aux domaines sécuritaires, un jour un de mes pairs m'a confié une maxime, retenez-la et vous constaterez qu'elle se vérifie tous les jours : Moins on sait, plus on affirme. Effectivement, vous constaterez que les gens qui ne savent pas quelles peuvent être les conséquences ont souvent tendance à affirmer et vous entendrez souvent chez eux le fameux : << Pas de problème, ça passe >> ou le << Nous (car ils se plaisent à associer les autres) on fait toujours comme ça et il n'y a pas de problème >> par contre les gens qui savent quelles peuvent êtres les conséquences d'un acte prennent toujours la peine de vérifier ou de faire vérifier avant d'affirmer. (et là encore, malgré tout ils ne sont pas à l'abri d'une erreur)

Voilà mon cher Xavier, et en dehors de toute polémique qui n'intéresse personne, je vous confirme que si vous avez besoin de tuyaux, ce sera bien volontiers.

Boisphilement votre

Publié par alexiS il y a 13 ans

bonjours a tous
je permet cette intrusion,car j'ai fait des recherches sur le prix du bois en tant que particulier
j'ai trouvé chez gedimat des madriers de 75x225 a 5,46eu le ml prix particlier et a 4,35eu le ml prix artisant difference 1,11eu ce qui est deja interressant de plus mon artisant me le facture a 10eu le ml sans la pose ,je trouve la marge tres tres tres interressante alors a ces prix la je pense que le client a le droit de croire que l'on va lui donner de la qualitée
                                                            cordialement alexis

Publié par Xavier il y a 13 ans

bjr
encore en pleine journée mais j'ai aussi des activités d'etude de mon projet qui me laissent de longues heures de travail devant ce fichu pc et profite donc de ma pause pour consulter le forum

WalterF
ne vous meprenez pas ce n'est pas moi qui suis a la recherche d'un prix mais sebastien63 et etant voisin je lui ai indiqué une adresse

alexiS
si votre charpentier a l'air serieux pourquoi ne pas faire affaire avec lui mais avez vous demandé d'autres devis a ses conccurents?sans chercher forcement le moins cher l'impression sur l'entreprise et la lecture des devis en serait largement éclairés

Boisphile
merci de renouveler votre offre
actuellemnt je simule des chantiers afin de me confronter aux divers aspects que je vais rencontrer dans ma future activité et reconnais que ce qui me pose le plus de probleme est le domaine dans lesquel vous excellez :le dimensionnement
j'ai donc2 choix
1 investir est comme vous l'avez dit me former
2 sous traiter a un BE mais j'ignore encore les conditions pour un prédimensionnement servant aux devis

notez que cela m'oriente vers le parralam et autres produis similaires qui sont étudiés par le fournisseur des la demande de devis
cordialement
xavier

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Alexis,

Mais qui vous oblige à accepter un devis clairement détaillé par l'artisan ?

Libre à vous de négocier avec lui le prix de revente de ce bois et par exemple en partant du prix entreprise : 4.35 x 1.20 (marge) / 0.88 (impôts/CA) = 5.93.

Si vous accepter les 10 euros, c'est que vous en êtes d'accord.

Question qualité, soit celle-ci correspond aux travaux demandés, soit elle ne correspond pas, ce n'est pas votre problème mais celui de l'entreprise car là encore, libre à vous d'émettre des réserves si vous constatez une anomalie.

Quand vous achetez une voiture, vous attendez d'elle un certain nombre de qualités et si vous constatez que quelque chose ne fonctionne pas comme il le devrait, vous la rapportez aussi souvent que nécessaire au garagiste qui répare à ses frais, et bien là c'est pareil, rien ne sert de s'énerver ou de critiquer à posteriori, faites votre ""métier"" de consommateur et discutez avec votre artisan jusqu'à trouver un accord. Un devis est un contrat que vous pouvez discuter ou modifier avant de le signer.

Boisphilement votre

Publié par alexiS il y a 13 ans

bonjour boisphile
tout a fait d'accord avec vous, la critique ne sert a rien mais elle soulage quand vous etes en face d'un proffessionel et que vous ne connaissez pas grand chose au technique employé,donc vous faite confiance de part de votre ignorance et quand vous faites queleques recherches et que l'on s'apperçois que des choses ne vont pas ,on n'en discute avec l'artisant et il vous repond que c'est lui le pro et que si les choses ne vont pas je peu aller voir ailleur,alors ma colere monte et j'explose et puisje vais ailleurs.j'espere que vous comprenez mon point de vue sur cet artisant,j'ai appelé deux autre artisant qui l'air un peu plus serieux
                                                      cordialement alexiS

Publié par philbee il y a 13 ans

Bonjour,

Je me trouve dans le pays de Gex, (Ain) je souhaite acheter des troncs juste ébranché, écorcé, d'un diametre de 15cm environs pour me permettre de réaliser des petites terrasses (4 rondins de haut) dans mon terrains relativement en pente.
Auriez vous quelques exemple de tarifs pour du bois (sapin) brute, non traité, livré à environs 5 km de son lieu de coupe?

Merci par avance.

Philbee

Publié par Sylox il y a 7 ans

La polémique "bois sec"-"bois vert" m'étonne un peu :

Pour un parquet ou de la menuiserie en général, il est évident qu'il faut du bois sec, autrement bonjours les espaces entre les lames de parquets après quelques mois .lol !

Par contre pour le bois de charpente, ok, c'est du structurel, faut que ça tienne et tout et tout, mais à moins d'y mettre trois fois le prix, he bien vous construirez comme tout le monde avec du sapin sur les branches desquels, le coucou a dormi la veille.

Ce n'est pas un mal français, c'est seulement l'accélération du temps, les stocks en flux tendus, etc... , c'est l'économie moderne et c'est internationnal.

Est-ce un problème ?

Oui et non.

Paradoxalement, les problèmes se feront plus aigus si on tarde à mettre en oeuvre le bois vert que l'on a acheté : en sèchant, les poutres gauchissent, les bastaings se courbent etc.. ce qui rend la mise en oeuvre compliquée. De plus, le bois sec aura tendance à fendre ou éclater ou résister devant les grosses pointes de charpentes genre 160 mm diamètre 5,5 ou 6, ou les gros tire-fond diamètre 8 ou 10

Si on met en oeuvre au plus vite son bois de charpente humide, le tout bien assujetti, fixé scellé, étrésillonné, he bien ça fera sa vie après cette mise en oeuvre sérieuse sans déranger personne.

Ok, ce sont les paroles d'un gars qui ne sait rien..
Mais travailler le bois est-il s compliqué une fois qu'on a compris sa déformation relative au sechage selon ses trois axes (longitudinal, radial, tangentiel)

Syloxement votre. lol !

Publié par Fredo73 il y a 7 ans

L'économie moderne ne justifie pas de faire n'importe quoi !
J'en connais un qui va vous répondre :-)

Publié par Sylox il y a 7 ans

J'attends cette réponse avec impatience :-)

En attendant, je n'ai pas encore vu de charpente se construire avec du bois sec/

C'est vrai aussi que je n'intervient pas sur la rénovation de la Villa Médicis, je fais plutôt dans la construction normale pavillonnaire pour gens normaux qui gagnent moins de 500 000€ par an et qui doivent faire un crédit pour avoir leur maison.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Que voulez-vous répondre à cela …… Il y a toujours eu, il y en a encore et il y aura toujours des gens en marge de la société, des gens qui ne respectent rien ni personne, qui prennent leurs client pour de gogos, qui ne savent pas ce que c'est que la déontologie.

Le nombre de pathologies en ossature bois a explosé, avec autant d'entreprises qui plient boutique.

Heureusement qu'il y a de vrais professionnels et c'est sans doute pour cela que le déficit de la balance commerciale extérieure de la filière bois française est de 6.6 milliards d'euros. Parce qu'effectivement les professionnels vont chercher leur bois secs en Scandinavie, en Russie ou en Allemagne. Il n'y a pas d'accélération, pas de problème de flux tendus, pas de problème conjoncturel puisque nous ne consommons que 65 % de l'accroissement annuel de nos forêts. Il y a simplement un manque de séchage et un manque de conscience professionnelle, c'est tout.

Il faut distinguer les différentes utilisations du bois de charpente. La charpente traditionnelle  dans des combles ventilés peut être posée à 25% pour autant que l'on en tienne compte dans les calculs, car elle sèchera.

Mais du solivage ou de l'ossature bois, il faut être inconscient pour utiliser des bois à plus de 18%.

L'un des arguments de la maison bois c'est : Une construction sèche pour une construction saine.

Pour obtenir un bois à 18% d'humidité, il faut qu'il se soit stabilisé dans une atmosphère à 85% d'humidité et 18° de température.

ü        Or, nous savons qu'une humidité relative de l'air à 85% correspond à une classe de service 2, milieu humide.

ü        Nous savons également qu'en absence de circulation d'air et d'apport de lumière, un bois à 18% d'humidité dans un milieu confiné à une température de 20°C a toutes les chances de développer une moisissure.

Ce sont précisément les conditions qui sont réunies dans une paroi de mur.

Les bois présentant un taux d'humidité inférieur ou égal à18% sont, dans la majorité des cas, des bois d'importation du Nord de l'Europe et le plus souvent au départ de la scierie. Pour autant, et après des transports un stockage plus ou moins prolongé dans des conditions que nous ne maîtrisons pas, les 18% ne sont pas garantis.

Par ailleurs, il est tout à fait prévisible que le taux d'humidité des bois augmentera plus ou moins lors de la phase chantier, en fonction du lieu et de la saison. Même si la pose rapide d'un pare-pluie protège quelque peu le panneau de contreventement, tant que la construction n'est pas hors d'eau, une partie des bois reste exposée aux intempéries durant les phases d'arrêt de nuits et de week-ends. Le coté exposé est celui qui présente les alvéoles entre montants, qui recevront l'isolant. Dès lors, il est évident qu'au moment de la mise en œuvre de l'isolant, les bois présentent un taux d'humidité bien supérieur aux 18% exigés, mais pour autant, rarement mesuré.

 

Dans ces conditions, est-il déontologiquement raisonnable de remettre au maître d'ouvrage les clés d'une construction dont on sait que ses murs renfermeront des moisissures, des champignons, peut-être le mérule, sous le fallacieux prétexte que les pathologies n'apparaîtront probablement qu'au-delà de la garantie décennale ?

Dans la mesure où :

ü     Il ne peut être admis un risque de développement fongique dans las ossatures ;

ü     Et où l'on souhaite réduire les écarts dimensionnels dans la structure lors de la stabilisation en milieu ambiant qui sont source de défauts d'étanchéité,

La solution est de mettre en œuvre des bois dont le taux d'humidité ne dépasse pas 14% au moment de l'assemblage.

La RT 2012 et plus avant la 2020 avec ses exigences qualitative de l'ossature va sans doute remettre les pendules à l'heure et il y en a grand besoin.

Publié par Sylox il y a 7 ans

Typique, plutôt que constater l'évidence, on parle de MOB (maison ossature bois) quand je parle de charpente traditionnelle.

Dans mon petit cerveau de "professionnel qui ne respecte rien et qui se fiche de sa clientèle" je considère la MOB comme de la menuiserie, donc bois sec. On est d'accord là dessus. (c'est aussi ce qui justifie un prix au m3 des montant et lisses pour MOB au moins deux fois plus élevé que le prix du bois de charpente)


Peut-être réfléchir à d'autre façons de mettre en oeuvre la MOB laissant mieux respirer tout ça pour que ça puisse sécher malgré tout, mais c'est un autre sujet, et surtout, attention, ça demande de la créativité. Oups !
Quand même, quand je vois dans les conseils de constructions des MOB une simple barrière "anti-humidité" entre la lisse du bas et la fondation, ça me fait un peu rigoler.
Normal qu'il y ait des problèmes, imaginons de l'humidité qui condense sur la lisse du bas, et bien elle y restera longtemps...
Alors on a l'idée lumineuse de spécifier que la lisse du bas devrait être traitée autoclave... Emplâtre sur une jambe de bois et reconnaissance implicite que cette mise en oeuvre est fondamentalement malsaine.

C'est de la paresse ou quoi ? alors qu'il suffit de vraiment disjointer la lisse du bas de la fondation en la sellant sur cales type fibre résine, nylon ou autre, que ça respire par dessous.


Revenons à la charpente tradi.
Attendez le bois sec pour faire un solivage tout simple, un apentis ou une charpente qui sèchera tranquille dans ses combles, c'est votre affaire.

Moi, j'achète le bois traité classe 2 jaune ou orange, (ça sentait le fromage il y a quelques années, plus trop maintenant, ils ont du changer les traitements) que me propose le fournisseur du coin, je lui fais les gros yeux quand il tente de me fourguer une pièce qui a trop vrillé et je mets en oeuvre le reste. voilà...

Vous, certainement que vous achetez le même bois, puis vous le faite sécher dans un hangar trois ans, ensuite pour le passez trois fois à la dégauchisseuse pour tenter de le redresser, mais comme vous avec bouffé le tiers de sa section, ça va plus du tout alors vous rachetez d'autre bois, et trois ans plus tard, comme vous commencez à en avoir marre d'attendre, vous demandez à un pauvre gars comme moi qui ne connaît rien à rien de faire le boulot. ^^

Au fait, mes clients se sentent tout à fait respectés. Bizarre, de la part d'un guignol de mon acabit.. lol !

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

le prix du bois au m3?

Publié par Hannes

1 réponse
1570 vues
0 like

prix du m3 de bois

Publié par manurennes

2 réponses
1079 vues
0 like

Prix de bois au m3

Publié par Lionel.V

1 réponse
2304 vues
0 like

prix du merbau au m3

Publié par nico architecte

0 réponse
2269 vues
0 like

prix du m3 de douglas

Publié par hautbois

6 réponses
7858 vues
0 like