Idées ou conseils pour réalisation d'une cloture bois "originale"

Publié par RomainSt il y a 5 ans

Bonjour,

J'ai finalement acheté ma maison (j'avais émis des doutes dans un précédent sujet sur la capacité du plancher des combles à supporter un aménagement, mais de toutes façons le compromis de vente était signé....), et maintenant nous nous attaquons à l'extérieur.

Nous avons pour idée de remplacer notre clôture en façade de la maison (grillage fatigué) par une clôture bois originale.
Cette clôture serait composée de piquets de bois d'aspects bruts (plus ou moins tordus) et de hauteurs diverses, plantés dans le sol.

Voici quelques exemples donnant une petite idée de ce que nous voulons faire :
- http://1.im6.fr/photo/038D02BC06727230-photo-ambiance-lounge-bord-de-mer-gris-et-bois-93.jpg (en moins haut, un peu plus espacé et un peu plus brut)
- http://www.castanea.be/fr/files/2012/03/Treillages-zwemvijver_02.jpg cloture de devant, un peu plus haute, espacée et hauteurs un peu plus variées
- http://www.la-cloture-chataignier.fr/IMG/jpg/PIQUETS_GROIX_1024x768_.jpg (plus serré et hauteurs plus variées)

J'espère que cela vous donne une vague idée de notre projet.

Nous comptons utiliser des piquets de chataigniers, voire d'acacia (robinier), directement plantés dans le sol.

Qu'en pensez vous ? Avez vous déjà vu ce genre de cloture (pour l'aspect "esthétique", même s'il faut en convenir c'est assez original) ?

Y aurait il quelques détails de mise en oeuvre pour améliorer la durabilité ?
- brûler légèrement la partie enterrée pour la rendre plus résistante ?
- couper la tête des piquets de biais pour facilité l'écoulement de l'eau ?
- protéger la tête par une lasure discrète ?

Merci d'avance pour vos conseils !


Cordialement,
Romain

BOIS HD

Publié par BOIS HD il y a 5 ans

Bonjour,
C’est une idée assez originale de clôture. J’en ai déjà croisé, mais pas sur des maisons individuelles.
Le châtaignier est utilisé pour des piquets de verger, bouchots, clôture… Théoriquement (norme FD P 20-651) sa durée de vie est inférieure à 10 ans en contact avec le sol. Mais pour une utilisation de clôture, cela peut faire plus. Certains pourriront avant et dureront moins longtemps.

Le robinier est lui très durable (plus que le châtaignier) et a une durée de vie théorique jusqu’à 50 ans enfouis dans le sol. Il est aussi utilisé en piquet (mais pas pour les vergers car sa durée de vie est trop longue, et pose des problèmes au moment de l’arrachage des vieux vergers…). C’est donc une essence très adaptée pour cette utilisation. En plus, si vous souhaitez tordu, avec le robinier il n’y a pas de problème !

Pour le bois brulé, c’est en effet une technique qui était (est ?) utilisé pour les piquets. Après je ne connais pas son efficacité réelle.

De manière générale pour augmenter la durabilité, il faut éviter les pièges à eau. La coupe en biais est une bonne solution, mais votre bois va fendre, avec le temps et vous allez vous retrouvez avec des pièges sans pouvoir y faire grand-chose,…
Par contre, une lasure (sur la partie haute) n’apportera pas grand-chose de plus, de mon point de vue. Une « couvertine » peut-être mise mais après un choix esthétique et économique (attention à ne pas trop serrer le bois).

Restant à votre disposition

Fabien pour BOIS HD

Publié par RomainSt il y a 5 ans

Bonjour,

Merci pour votre réponse.

A priori je vais utiliser du robinier pour sa durabilité.

J'ai fait quelques essais ce week-end dans un bout de terre meuble, voilà donc ce que cela pourrait donner :
http://gafm.fr/cloture_bois/IMG_20140824_200352_492.jpg

A ceci près que :
- c'est en essai n'importe où dans le jardin
- les poteaux seront raccourcis, ils font environ 1.40m à 1.60m hors du sol sur la photo, nous souhaiterions ne pas dépasser 1m (au passage cela nous permettra d'utiliser un seul piquet faire en faire deux)
- les différences de hauteurs seraient un peu plus marquées (40 à 50cm de différence possible
- l'espacement entre les poteaux pourrait être légèrement réduit
- le bois va griser, là il est tout frais tout jaune !

Après cet essai, cela nous semble ok pour en faire notre cloture "déco".

Le piquet allongé devant montre ce que nous souhaitons faire sur une des moitiés de notre cloture (devant la maison) : la cloture (piquets) serait légèrement en retrait de 30 à 40cm pour pouvoir accueillir quelques fleurs basses et rampantes.

Concernant la protection du bois, si de lui même le robinier peut résister plusieurs dizaines d'années, je pense que nous n'allons pas nous embêter : pas de pointe brûlée, pas de lazure, rien :)

Du coup me vient une autre : est ce que je risque d'avoir du mal à travailler mes piquets ? Etant donner que je risque d'avoir les opérations suivantes à réaliser sur chaque piquet :
- sciage en deux
- 1 pointe à faire
- deux coupes de biais (sauf si pas vraiment utile au final...)

Je n'ai qu'une "mini" tronçonneuse électrique achetée d'occasion et quelques scies manuelles....

Sachant que si cela se fait, je devrais pouvoir acheter des piquets tout juste coupés (tout juste abattus même je pense).

Cordialement,
Romain

BOIS HD

Publié par BOIS HD il y a 5 ans

Bonjour,

En effet le bois est bien jaune et il va griser avec le temps. Attention, ce n’est pas parce que le bois est durable et qu’il va être à l’extérieur, qu’il faut mettre du bois vert (frais de sciage) ! Le bois va sécher et donc se déformer. Mettez du bois au moins ressuyé, c’est-à-dire qu’il a été un peu « séché » à l’air libre après sciage, pour perdre une partie de son eau.
Sinon le risque est d’avoir des déformations et que le « rendu général » ne vous convient pas. C’est principalement esthétique.

Je pense que vous allez avoir du mal avec une tronçonneuse électrique et attention à la sécurité !!! Pour vous faciliter la tâche achetez des piquets déjà délignés en deux et ressuyés. Il vous restera la coupe en pointe à faire.

Restant à votre disposition

Fabien pour BOIS HD

Publié par RomainSt il y a 5 ans

Bonjour,

Effectivement j'ai fait l'essai ce week-end... j'ai réussi à couper un piquet, mais je ne pense pas que la tronçonneuse tiendrai 10 piquets.

Que me conseillez vous dans ce cas ?

J'ai bien une scie circulaire correcte mais pas sur que ça serait suffisant (et puis la lame ne plongerai peut être pas assez...).

Et pour réaliser la pointe... est ce qu'il faut que j'envisage d'acheter une tronçonneuse thermique ? Avec une bonne chaine peut être ?

Cordialement,
Romain

Publié par RomainSt il y a 5 ans

Vous parlez également de faire sécher le bois, quels sont les risques à ne pas le faire ?

Car si cela ne joue pas sur la durabilité du bois, je souhaiterai me passer de cette étape.
Si le risque est limité à la déformation, cela n'est pas très grave puisque nous ne cherchons pas quelque chose de rectiligne. Les poteaux que j'ai utilisé pour essai sont déjà légèrement déformés, cela ne nous dérange pas au contraire. Bien sûr si les déformations sont excessives, cela pourra poser problème...

Car j'ai trouvé quelqu'un qui fait ce genre de poteaux dans le coin :
- avec du bois de la région
- pour un peu moins cher qu'en scierie (25% de moins cher tout de même)
- avec des poteaux un peu plus grand (2m contre 1m80) et de diamètre légèrement supérieur (12-14 au lieu de 10-12), ce qui me permettra d'en couper certains en deux pour faire deux poteaux pour le prix d'un (pour les plus petits dans la clôture, les hauteurs visibles allant varier de 50cm à 120cm)

Par contre ils ne seraient pas écorcés (cela ne nous gêne pas, c'est bien la face fendue qui sera présentée coté clôture extérieur, coté rue donc), pas chanfreinés sur le dessus, et pas séchés...

Autre contrainte de taille : je souhaite réaliser ma clôture avant novembre...

Si le séchage est indispensable, je vais être contraint de me tourner vers la scierie (avec un budget bien supérieur).

C'est donc un point qui peut s'avérer décisif....

Cordialement,
Romain

BOIS HD

Publié par BOIS HD il y a 5 ans

Bonjour,

Pour essayer de répondre à l’ensemble de vos questions :
• Pour couper de longueur les poteaux, la tronçonneuse est le meilleur outil. Une tronçonneuse thermique sera plus puissante. Mettez tous les équipements sécurité et soyez extrêmement prudent, c’est équipement est très dangereux.
• Déligner en deux (dans le sens de la longueur) vos piquets avec la tronçonneuse est une opération que je vous déconseille fortement car je ne connais pas votre équipement, votre expérience, et votre installation. Et cette découpe est très délicate.
• Pour la scie circulaire, je vous le déconseille vivement pour des raisons de sécurité. La lame risque de se coincer, ce qui est très dangereux.
• Le séchage : il est toujours recommandé de mettre en œuvre un bois avec une humidité proche de son humidité d’équilibre. La raison est les déformations. Le robinier est un bois connu et réputé peu stable. Cela peut donc bouger de manière assez importante. Globalement pour la durabilité cela ne change pas grand-chose. Le 2ème phénomène sera l’apparition de fentes qui elles peuvent entrainer des pièges à eau. Mais vu la durabilité de l’essence, le risque de pourriture prématurée est faible. Il sera plutôt d’ordre esthétique.
• S’ils ne sont pas écorcés, l’aubier et l’écorce sont moins durables. Ces deux parties pourriront donc avant le reste.

Restant à votre disposition

Fabien pour BOIS HD

Publié par RomainSt il y a 5 ans

Bonjour,

Merci pour votre réponse.

Je vais voir mercredi la personne qui propose des piquets fendus :
- fraîchement fendus
- bois du coin
- non écorcés, non chanfreinés (mais cela ne pose pas vraiment de problème

Les piquets étant vraiment fendus (et non sciés comme ceux que j'ai acheté pour faire mes essai), j'ai un peu peur que l'aspect me plaise moins, même si c'est sensé être meilleur pour la résistance du bois (moins de tendance à fendre).

Du coup il est possible que je sois contraint de prendre les piquets sciés de la scierie, pour leur aspect.

Le risque de fente du bois est il élevé au point de finir par avoir des poteaux en 2 ou 3 morceaux ?

Je me demandais également s'il n'était pas possible que je protège la belle teinte du robinier par une lasure (incolore ou peu colorée) uniquement sur la face sciée ?
Ces faces verront moyennement le soleil direct car elle seront orientées plein ouest.

Je me dit qu'un petit coup de lasure chaque année ne sera peut être pas trop compliqué ni trop long à réaliser (mais sans poncer, car là cela deviendrait vraiment trop d'entretien).
Mais encore faut il que ce soit suffisamment efficace, et réalisable juste en surcouche d'année en année (ou à moins que le ponçage ne soit nécessaire qu'une année sur 5 par exemple).

Qu'en pensez vous ?
Cordialement,
Romain

BOIS HD

Publié par BOIS HD il y a 5 ans

Bonjour,

Pas de risque de vous retrouver avec une fissure qui divise en 3 morceaux un piquet ! Ou alors c’est vraiment un cas particulier  ! L’apparition de fentes sera localisée et pourra faire des pièges à eau.

Pour rappel, la finition n’influencera pas la durabilité de service (durée dans le temps) de votre clôture. Son seul avantage est de conserver le plus longtemps possible la teinte d’origine, en retardant le grisonnement. Mais elle doit être entretenue régulièrement.

Même si apporter une finition c’est possible, le produit (clôture) n’y est pas forcément adapté. De plus, il est difficile d’appliquer une finition sur du robinier (voir ci-dessous). Selon le type d’usinage (scié ou fendu) l’application ne sera pas toujours facile et parfaite, avec un vieillissement qui risque d’être hétérogène.

Voici quelques informations sur comment appliquer une finition sur du robinier.
Pour la lasure, cela ne va pas être facile. En effet c’est un bois qui se lasure peu, car son vieillissement n’est pas toujours « facile ». En effet, il y a un risque assez fort d’avoir une multiplication de craquelures du film de la lasure. L’entretien sera surement plus régulier. S’il est fait régulièrement (2 ans ?) le ponçage ne sera pas nécessaire, mais il faut bien frotter avec une brosse dure pour retirer les salissures et la finition qui se décolle, avant la couche d’entretien. La périodicité est difficile à déterminer, elle va dépendre de votre exposition (l’exposition ouest n’est pas la moins sollicitée, loin de là) et du produit que vous allez mettre.

Une autre solution est l’huile (comme pour les bardages ou meubles de jardin), car comme elle pénètre dans le bois et qu’elle n’est pas filmogène, pas de risque de craquelures. Entretien régulier avec une application tous les ans. Brossage identique. Même si cette technique est assez utilisée, il y a encore peu de retour. Donc pour le choix des produits, faites des essais et vous verrez ce que cela peut donner.

Attention, le grisonnement du bois non protégé sera assez rapide, ne tardez pas à appliquer votre finition éventuelle.

Restant à votre disposition

Fabien pour BOIS HD

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Réalisation cloture bois

Publié par GillesT

1 réponse
1790 vues
0 like

conseils pour la réalisation d'une mezzanine

Publié par sancho

6 réponses
1670 vues
0 like

cloture en bois

Publié par LionelL

1 réponse
1347 vues
0 like

cloture en bois

Publié par Seb30

6 réponses
2892 vues
0 like

Clôtures en bois !

Publié par INEKO-Bardage

0 réponse
1752 vues
0 like