Pose parquet massif collé sur ancien parquet

Publié par john1 il y a 7 ans

Bonjour à Tous,

Je viens d’emménager dans une maison de 1920. Ma question concerne le revêtement de sol du RDC surélevé de la maison, sous lequel se trouve le garage.

 Le sol de la partie salon, de 40 m2 était recouvert de coco.

Je suis en train de terminer d’enlever coco, colle, et un réagréage. Au-dessous, il y a un parquet avec des lames de 8 cm, parquet qui n’est plus en très bon état, mais qui est assez plan. Je n’ai pas de dénivelé supérieur à 5 mm sur 2m.

Je ne souhaite pas conserver ce parquet, les lames étant fines et n’allant pas avec le parquet massif à lames de 16 cm de large de la pièce adjacente.

Le plafond du garage ne me permet pas de voir l’état des lambourdes sur lesquelles sont posées les lattes du parquet actuel.

Le parquet actuel est posé dans le sens de la longueur de la pièce (10 m * 4 m)

Notre projet est de poser sur le parquet actuel un nouveau parquet, massif de 15 mm d’épaisseur, de largeur 16 cm en chêne, en pose collée.

Nous voulons le poser dans le même sens afin d’être dans le sens de la lumière.

Ma question est de savoir de quoi dois-je composer la couche de désolidarisation qui se trouvera entre les 2 parquets massifs qui seront donc dans le même sens ?

Un conseilleur m’a parlé d’agglo, un autre de médium, un autre de Phaltex ...

Pouvez-vous :

-         me conseiller sur ce point

-         me dire si je dois simplement poser ou coller ou visser le revêtement que vous me recommanderez

-         s’il doit être associé à une sous-couche ?

Merci d’avance pour tous vos bons conseils. S’il vous manque des informations, n’hésitez pas.

John1.

 

Publié par john1 il y a 7 ans

Et l'OSB ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

C'est quelque chose d'extrêmement délicat que vous souhaitez réaliser. Le problème est de savoir s'il y a une isolation entre ce garage et votre pièce. Je le rappelle à chaque fois, on ne choisi pas son parquet en fonction de ses envies, mais en fonction du support et si on ne veut pas déroger à ses envies, il faut créer le support qui va bien. C'est une règle d'or.

Lisez aussi ceci : http://boisphile.over-blog.com/categorie-512072.html

Publié par john1 il y a 7 ans

Merci Boisphile pour votre intervention et merci pour le lien.

Je ne connais pas l'isolation sous parquet.

Mon choix n'est pas ferme en terme de pose collée ni en terme de bois massif. Le problème est que j'ai eu autant d'avis différents que de conseilleurs. J'ai lu nombre de vos interventions sur ce forum et je pense que vos connaissances techniques sont excellentes et je m'en tiendrai donc à votre avis.

Dans votre lien, au chapitre 6, vous indiquez :

- lames en bois massif ou contrecollé sur parquet : pas de pose collée mais pose flottante possible sur sous-couche.

Pouvez-vous m'expliquer en quelques mots la raison de l'impossibilité de coller ?

Entre le bois massif et le contre-collé, j'ai une préférence pour le massif, mais elle n'est pas formelle.

Un vendeur d'une parqueterie m'a dit qu'il ne recommandait pas la pose flottante pour le massif mais là encore sans m'apporter d'argument précis.

Si vous considérez qu'il est possible et prudent de mettre un massif en pose flottante, ça me va parfaitement.
Dans ce cas en admettant que l'on veuille optimiser l'isolation (thermique, la phonique n'étant pas primordiale, la pièce étant au-dessus du garage), quelle sous-couche me conseilleriez-vous entre le parquet actuel et le nouveau ?

Dernier point que je vous rappelle, notre projet, là aussi si c'est possible est de poser les lames du nouveau parquet dans le même sens que le précédent pour être parallèle à la plus grande longueur de la pièce et dans le bons sens par rapport aux fenêtres.

Enfin, nous ne sommes pas trop limités en terme d'épaisseur des différentes couches (seulement niveau des pièces adjacentes et hauteur des portes), car la hauteur sous plafond est de 3 m environ.

Merci d'avance pour vos conseils avisés.

John1

Publié par john1 il y a 7 ans

Je crois m'être trompé à la relecture de votre tableau.

Sur un plancher, ne sont possibles que :
- le massif en pose clouée
- le contre-collé en pose flottante

C'est ça ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Comme je vous l'ai dis, c'est le support qui est important, tant que vous ne donnerez pas la composition de ce plancher de la pièce froide à la pièce chaude, on perdra notre temps. Le bois et en particulier le bois massif est extrêmement sensible aux variations hygrométriques et plus les lames sont larges plus le risque de tuilage est important.

Réponse à la question. Si vous collez deux bois de natures différentes, vous aurez toujours le risque de déformation car leurs variations dimensionnelles seront différentes.

Si vous en avez les moyens, il et possible de coller en plein un massif de 14 ou 15 sur une couche de liège elle-même collée en plein.

Mais il ne faut pas chercher l'économie que la qualité du liège et surtout sur celle du parquet qui devra être un haut de gamme type Bérichonne par exemple.

Comme tous ceux qui aiment le bois, le mot "massif" vous fait grimper aux rideaux !!! mais parfois il faut savoir raison garder et quand on est pas sur des variations hygrométriques de son plancher support, il faut mieux un bon trois plis sur latté en pose flottante. Là vous trouverez du 14 en largeur de 140 garanti, avec un parement massif de 3.5 mm mais pour du classique Chêne, Doussié, Merbau, il vous en coûtera dans les 100 euros/m² chez le même fabricant que plus haut.

Pour la dernière question, OUI ! c'est quasiment ça.

Publié par john1 il y a 7 ans

Voici 2 photos du plancher en question, prises au début de la phase d’enlèvement du coco.

http://imageshack.us/photo/my-image...10344kp.jpg/
http://imageshack.us/photo/my-image...10345dl.jpg/

Je ne sais pas si ça vous permet de connaître la nature du bois utilisé.

Publié par john1 il y a 7 ans

Les GSB proposent actuellement nombre de massifs en pose flottante.

Sur les fils anciens (2005-2007), les internautes qui donnent leur avis la déconseillent.

Sans tenir compte de mon support actuel, pensez vous en 2012 que ce soit toujours une hérésie de le faire ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Ca parait être du Chêne ou du Châtaignier, mais peut importe, le problème, c'est la composition du plancher dans son ensemble.

Le problème est de savoir ce qu'ils appellent "massif" d'une part et d'autre part ils proposent n'importe quoi puisqu'ils n'ont aucune responsabilité.

Si vous ne maîtrisez pas le support, OUI ! c'est risqué de poser du massif de GSB, sans aucun doute et ce n'est pas une question de date !!!

Publié par john1 il y a 7 ans

Bonjour à Tous,

Malgré une vingtaine d’heures de boulot, il reste environ 10 m2 d’une zone que je n’arrive pas à débarrasser du ragréage + colle, qui est particulièrement adhérent au parquet en-dessous. Ça fait entre 3 mm et 10 mm d’épaisseur. Je n’ai utilisé qu’un couteau de peintre et un burin.

Quel outil (électrique) serait selon vous à même de m’aider à enlever ce qu’il reste ?

Je pense que c’est un peu épais pour une ponceuse, non ?

Merci de votre aide.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Pose d'un parquet massif sur un ancien parquet

Publié par kirikou67

6 réponses
8114 vues
0 like

parquet collé sur ancien parquet

Publié par valili

0 réponse
1697 vues
0 like

pose de parquet massif sur ancien support

Publié par Serge

1 réponse
1224 vues
0 like

Pose parquet sur ancien parquet

Publié par fredonweb

1 réponse
1244 vues
0 like

Parquet massif : pose collée sur carrelage

Publié par Canardo

4 réponses
4851 vues
0 like