Pose d'un parquet massif sur un ancien parquet

Publié par kirikou67 il y a 13 ans

Bonjour,
je souhaite poser un nouveau parquet massif en hêtre d'une épaisseur de 22 mm directement sur un ancien parquet (en sapin).
Est-ce que celà est faisable ?
Si oui, faut-il plutôt prévoir une pose "collée" ou "clouée" ?
D'avance merci pour vos réponses.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

 

Bonjour kirikou,

Deux choses auxquelles vous devez réfléchir :

1)       – Vous surchargez votre plancher de 13 kg/m² en charge permanentes, y avez-vous songé ?

2)       – Pour faire correctement les choses, vous devrez poser le nouveau parquet perpendiculairement au précédent et donc, de fait il sera parallèle aux solives (ou lambourdes) ce qui n'est pas souhaitable.

Boisphilement votre

Publié par kirikou67 il y a 13 ans

Merci Boisphile pour votre réponse.

Quelques petites précisions :
La pièce à aménager set trouve au RDC. La chape est en béton et l'ancien parquet est tout à fait plan, il comporte simplement quelques "trous" par endroits...
Si on admet que les 13kg/m² supplémentaires seront supportés, quelle type de pose (clouée ou collée) faudra-t-il privilégier pour éviter un futur tuilage des lattes du nouveau parquet qui, lui, se compose de lattes en hêtre massif de 60 mm de large, 22 mm d'épaisseur, et de 40 ou 66 cm de long ?
Et dans le cas d'une pose clouée faut-il prévoir un isolant phonique entre l'ancien et le nouveau parquet ?

D'avance merci et longue vie à ce forum fort instructif !!!

Publié par kirikou67 il y a 13 ans

Rectification :
La chape dalle est en béton...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

 

Bonjour kirikou,

Vous pouvez effectuer une pose flottante.

Posez des dalles Phaltex à 45° sur votre plancher existant puis poser le nouveau plancher dans le même sens que le premier en collant les assemblages.

Attention il faut parfaitement maîtriser les hygrométries et en finition ne pas utiliser de produits fimogènes comme un vernis ou un vitrificateur.

Le collage est délicat, il faut bien maîtriser la technique du collage, décaper l'ancien plancher et utiliser une colle qui reste suffisamment plastique pour autoriser les mouvements différentiels des deux essences de bois.  

Le clouage est plus classique, mais attention au revêtement également et pour les mêmes raisons et ce n'est pas sans risque de grincements futurs.

Personnellement, si je devais réaliser, je choisirais la pose flottante avec un revêtement à base d'huile à parquet.
Dans tous les cas, maîtrisez bien l'hygrométrie de la pièce (45 – 55 %) et celle du bois (12 – 13 %) et ne vous précipitez pas pour la finition, laissez votre plancher se stabiliser.
N'oubliez pas de laisser des jeux en périphérie de la pièce et y compris aux huisseries de portes pour ne pas brider.



Boisphilement votre.


 

Publié par kirikou67 il y a 13 ans

Encore merci Boisphile.
Je n'ai malheureusement pas bien compris pourquoi il faut éviter l'application d'un vitrificateur... Pourriez-vous SVP me donner un peu plus d'explications.
Merci beaucoup !!!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

 

Bonjour kirikou,

Un parquet bois est évidemment un organe porteur et c'est sa fonction première, mais il est aussi une ""membrane"" d'échange thermique et hygrométrique.

Les humidités, qu'elles proviennent du sol et remontent par capillarité ou qu'elles proviennent de vapeur d'eau provenant de pièces aux étages inférieurs, doit pouvoir traverser librement le plancher, éventuellement pour passer dans les pièces supérieures ou les combles et s'évacuer vers l'extérieur.

Si vous "étanchez" la surface de votre plancher, qu'il soit neuf ou ancien, par produit filmogène, un revêtement plastique, une moquette sur caoutchouc, un revêtement de sol stratifié, voire dans certains cas un carrelage, le plancher ne fonctionne plus, l'humidité ne le traverse plus, elle est piégée dans les bois de structure et dans le plancher lui-même.

Il s'en suit un vieillissement prématuré de l'ensemble et dans les cas extrêmes des dégradations irréversibles, cela peut aller d'une prise de flèche importante (cas le plus fréquent des vieux planchers revêtus) à la ruine des bois.

Il est donc important d'éviter de piéger cette humidité d'une façon ou d'une autre, en plaçant un film étanche sous le plancher, en ventilant la sous-face de ce plancher ou en plaçant dans les pièces inférieures une VMC efficace.

Boisphilement votre

Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Pose parquet massif collé sur ancien parquet

Publié par john1

9 réponses
6913 vues
0 like

pose de parquet massif sur ancien support

Publié par Serge

1 réponse
1210 vues
0 like

Pose parquet sur ancien parquet

Publié par fredonweb

1 réponse
1218 vues
0 like

Pose du parquet massif

Publié par jeclem

1 réponse
1094 vues
0 like

pose parquet massif

Publié par Benouze

1 réponse
1096 vues
0 like