Conseils parquet chambre enfant

Publié par enzo rodrigo il y a 11 ans

Bonjour à tous,

Les travaux vont bientot commencer et le choix n'est pas encore fait ..
Mon fils a bientot 8 ans et nous lui allons lui refaire sa chambre toute belle et pour ce faire nous souhaitions y mettre du parquet. Mais voilà les avis et conseils ne convergent pas vraiment :
 - nous avions prévu initialement un parquet flottant en hetre pour sa couleur chaude et sa résistance mais certains professionnels nous disent que sa résistance au poinçonnement ne convient pas pour une chambre d'enfant, sa dureté étant bonne par ailleurs .. vaudrait mieux du chene!
 - d'autres nous préconisent du stratifié type Quickstep, d'une robustesse à toute épreuve, mais ce n'est pas du bois ..

Voilà, qu'en pensez vous ? Quels sont vos avis ?

Merci à tous

Enzo

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

C'est votre choix, entre stratifié et bois.

Dans les deux cas si vous prenez de la qualité, vous n'aurez pas de surprise.

Oui pour le quickstep en stratifié et un Bérichone en placage bois, mais c'est sur que vous ne les aurez pas à 35 euros le m².

Publié par enzo rodrigo il y a 11 ans

Voilà, c'est commandé, ce sera du parquet contrecollé de marque MARTY hetre naturel (10 mm); pour le prix ce sera 32 euros ttc le m², pas excessif.

Publié par FrancoisL il y a 11 ans

Faite attention au C.O.V. surtout dans du stratifié:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Composé_organique_volatil

A+

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

Quelle bêtise !!!! Ce qui est nommé à tort "stratifié" en matière de revêtement de sol est en fait un mélaminé avec une couche d'usure supplémentaire en corindon.

Ces produits sont donc totalement inertes et ne peuvent dégager aucun COV comme tous les panneaux revêtus de mélamine d'ailleurs.

Arrêtons toutes ces âneries et regardons autour de nous, il y a mille fois plus de danger dans notre vie quotidienne, que l'on ne veut pas voir.   

Publié par FrancoisL il y a 11 ans

@Boisphile

Je ne sais pas qui a écrasé votre chat, mais vous avez toutes mes condoléances !!!

Bien sûr, tous ces produits n'utilisent pas de colle, ni de vernis ou même de peinture…
et s’ils en contiennent, le fabricant à bien entendu toujours utilisé des produits à faibles émissions
chimiques.

Ils semblent que "l'agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail" à une position plus ouverte et réaliste que vous…

http://www.afsset.fr/index.php?pageid=714&parentid=424&search=yes&txtSearch=cov

et ici une FAQ: http://www.afsset.fr/index.php?pageid=1380&parentid=265

et ici un article de "Que Choisir" N° 389 de janvier 2002:

http://pagesperso-orange.fr/la.maison.empoisonnee/pollution.sante.que.cho.02.htm

Je ne suis ni un extrémiste écolo, ni même un spécialiste sur le sujet, mais un père de famille que le problème des C.O.V. avait interpellé…

À chacun sa conscience…

Bonne année et mes meilleurs vœux.




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

Bigre ! bah ! dites donc ! bonjour l'ambiance chez vous !!! Pas de peinture aux murs, pas de papiers peints, pas de meubles en bois bien sur à cause du Formaldéhyde, pas de rideaux au fenêtres et les pauvres gosses sans couvertures sur leurs lits, naturellement pas de cigarette et encore moins de voiture, bien sur pas de sport car cela fait transpirer et là aussi il y a dégagement de Formaldéhyde, on milite aussi pour l'abattage de tous les bovins à cause de leurs pets …………. Bien que tout cela soit exact, bien sur je caricature, il faut savoir raison garder, notre vie est faite de paradoxes, mais il faut tout relativiser et avec une touche d'humour, croyez moi, une vache qui pète vous en met plus dans les narines que 30 m² de sol stratifié, dont le support et je vous l'accorde, contient des liants chimiques, mais comment faire sans, mais totalement bloqués par la mélamine des deux faces. De plus, là aussi en étant totalement objectif, il y a trente ans les panneaux de particules dégageaient 30 fois plus de Formaldéhyde qu'aujourd'*** et personne ne disait rien, mais depuis que des médias en mal de sensationnel en ont parlés, la France a les yeux qui pleurent. Vous avez complètement raison de vous préoccuper de cela pour notre santé et celle de nos descendants et il est très clair que je vous approuve 100 %, mais de grâce ne vous laissez pas berner par tous ces médias spécialisés qui mettent en exergue quelques particularités pour en faire des généralités voir du catastrophisme. Tient ! c'est un peu comme le maïs transgénique ……. Voilà la FNSEA qui crie au scandale des pertes de revenus alors que la surface cultivée ne représente même pas 1%............Bref ! restons simples mais ……….. vigilants !!!

Publié par Laverdure il y a 11 ans

Bonjour,

Entièrement d'accord avec vous Boisphile , car tous les jours je me demande comment ma génération des années "40" a fait pour survivre.......à tout ces .....COV et autres FORMAL MACHIN.....présents dans notre vie quotidienne.....

 

Publié par Artemis il y a 10 ans

Bonjour Boisophile,

Je suis très surprise que ce site ne soit pas plus informatif en matière de COV, composés organiques volatils souvent évoqués par les utilisateurs et dont vous réfutez arbitrairement la présence.
Je suis une personne fort bien placée pour parler des COV contenus, contrairement à ce que vous affirmez arbitrairement, largement dans les parquets stratifiés et autres produits contenant des panneaux de particules et des colles forts chimiques dégageant des taux de formaldéhydes délétères. En effet, suite à l'installation dans ma chambre à coucher d'un stratifié entrée de gamme en mai dernier, je souffre d'une maladie chronique invalidante qui engendre un handicap respiratoire et une hypersensibilité aux produits chimiques. Ce problème a été attesté par les nombreux tests médicaux effectués, par tous les symptomes liés aux émanations de formaldéhydes et COV (rhinite vasomotrice, asthme, eczéma, trouble du sommeil, etc) dont les émissions ont été mesurées dans ma propre chambre à raison de 0.2 ppm/m, soit deux fois le seuil admis en France, sachant que le seuil français - un point scandaleux - est largement supérieur à celui admis par les USA ou plusieurs voisins comme l'Allemagne...
Comment pouvez vous ainsi induire en erreur vos lecteurs ? Protégez vous le lobby de l'industrie chimique ?
Un autre lecteur décline son point de vue sur vos pages exposant le fait que si tous ces produits (dont le formaldéhyde classé CANCERIGENE certain par l'OMS) étaient si dangereux (sic), sa génération d'aurait pas survécu depuis les années 40... c'est particulièrement depuis les années 40, cherc monsieur, que les taux de cancers et de maladies allergiques ont explosé...
Si le stratifié est innofensif, que l'on l'explique aux malades et à l'UFC Que Choisir qui les déclare radicalement tous hautement nocifs.

Cordialement vôtre,

Artemisia

Publié par Artemis il y a 10 ans

"Les dispositions du décret CMR du 1er février 2001 s'applique pour le formaldéhyde et toute préparation qui en contient plus de 0,1 %. L'arrêté du 13 juillet 2006 ( modifiant l'arrêté du 5 janvier 1993) fixe la liste des substances, préparations et procédés cancérogènes en y incluant le formaldéhyde. Il est classé en groupe 1 (CANCEROGENE CERTAIN POUR L'HOMME) par le CIRC et reste classé cancérogène de catégorie 3 avec la phrase de risque R 40 au niveau européen."

"

Voies de pénétration et effets du formaldéhyde dans l'organisme


Le formaldéhyde pénètre dans l'organisme par les voies respiratoires et la peau.
Le formaldéhyde, H-CH=O est une substance électophile,
chimiquement très réactif compte tenu de la double liaison carbone/oxygène:

Il en résulte une très forte affinité pour les composés riches en sites nucléophiles:
Protéines, phospholipides membranaires et acides nucléiques.

Ainsi le formaldéhyde se lie instantanément avec les constituants des tissus superficiels avec lesquels il entre en contact:
Oeil, peau, muqueuse des voies aériennes supérieures.

Cette liaison explique la cytotoxicité locale par dénaturation des protéines et l'absence de diffusion systémique du formaldéhyde.

Pénétration du formaldéhyde par les voies respiratoires

Près de 98 % de la dose inhalée est retenue au niveau de la muqueuse nasale.

  • Pour des concentrations dans l'air supérieur à 20 ppm,
    Le formaldéhyde peut provoquer des oedèmes pulmonaires graves et éventuellement la mort.

  • Pour des expositions plus faibles:
    Le formaldéhyde provoque une irritation des muqueuses des yeux, du nez et de la gorge.
    La sensibilité aux effets irritants varie d'une personne à l'autre.

    Des concentrations de 0,05 ppm à 0,5 ppm peuvent produire une sensation d'irritation des yeux.

    Le formaldéhyde peut également altérer la fonction pulmonaire, et déclencher des crises d'asthme.

Publié par Webmaster bois.com il y a 10 ans

Bonjour Artemisia

En qualité de modérateur du site, je me permets une petite précision.
Le site www.bois.com est animé conjointement par le Comité national pour le développement du bois (CNDB) et la Fédération des industries forestières suédoises.
Ce site n'a pas de vocation commerciale, mais seulement un but informatif. Il ne préviligie pas d'association à une marque, ou un groupement spécifique.

 

Boisphile est un contributeur régulier, internaute passionné, qui vous a donné son avis, respectable autant que tout autre.
Il participe à la vie de ce forum, au même titre que de nombreux autres internautes.
Les contributions de chacun sont précieuses et il est important que chacun puisse donner son avis et exposer ses arguments, tout en écoutant ceux des autres.

En vous remerciant pour l'intérêt que vous portez au site.com et à son forum.

Bien cordialement,

Le modérateur

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Ne mélangeons pas tout, dès que vous mettez le nez dehors, vous respirez dix fois plus de Formaldéhyde que ce qui pourrait être rejeté par un panneau de bois. Quand vous vous baladez en foret, lieu on ne peut plus naturel, vous absorbez du Formaldéhyde, toute combustion même humaine rejette du Formaldéhyde et effectivement, on a beaucoup plus de malades depuis que des journaux en ont parlé, journaux qui, d'ailleurs sont revenus sur leurs conclusions. On sait très bien que le métier de journaliste, c'est d'offrir du sensationnel, si non il ne serait pas lu.

Et puis il y a la conférence de Barcelone sans doute plus scientifique ………………:

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

FormaCare : conférence scientifique internationale à Barcelone

Le formaldéhyde en route vers la réhabilitation

 

Barcelone, le 21 septembre 2007. L’utilisation commune du formaldéhyde dans les produits de consommation et d’autres applications n’engendre pas de risque pour la santé humaine. C’est ce qui ressort de la conférence scientifique internationale sur le formaldéhyde qui s’est tenue hier et aujourd’*** à Barcelone. En présence d’instituts parmi les plus prestigieux au monde et de représentants d’Allemagne, de Suède, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, d’Israël, des Etats-Unis et du Brésil, la conférence s’est transformée en un des plus importants débats scientifiques de l’histoire de la recherche sur le formaldéhyde. FormaCare, l’Association européenne de l’Industrie du Formaldéhyde, était l’organisatrice de la conférence, à laquelle ont également participé des représentants de la Commission Européenne, et a fait un discours sur le statut actuel de la législation chimique européenne.

 

Le signal « la voie est libre » pour le formaldéhyde dans son traitement et son utilisation modernes se base sur un certain nombre d’études scientifiques récemment publiées (ou non encore publiées) sur l’épidémiologie et la toxicologie du formaldéhyde (voir Annexe). Ce signal arrive trois ans après que le Centre international de la Recherche sur le Cancer (CIRC) a provoqué une vive controverse en classant le formaldéhyde parmi les produits cancérigènes pour l’être humain en 2004. Cette évaluation se fonde principalement sur des expositions historiques de travailleurs remontant à l’année 1937, à savoir une époque lointaine à laquelle l’exposition au formaldéhyde était bien plus fréquente qu’aujourd’***. « La classification d´IARC est surprenante si l´on considère les données épidemiologiques limitées et contradictoires sur laquelle elle est basée », commente le Professeur Hans-Olov Adami, Chair Department of Epidemiology à l´université de Harvard. Le Professeur David Coggon, du Conseil de la Recherche médicale de l’Université de Southhampton, ajoute : « En comparaison avec la plupart des substances chimiques, il y a une base substantielle d´évidence épidemiologique sur le formaldéhyde. S´il y a un risque de cancer dû à des expositions similiaires à celles des pays occidentaux, il doit être très limité.» Obtenir des données fiables et encourager une discussion scientifique ouverte était la responsabilité recherchée par l´industrie, a déclaré le Secrétaire général de FormaCare, Dr Detlev Clajus. « Le dialogue de Barcelone est un grand succès et servira de base à un dialogue constructif avec les autorités nationales et européennes. Nous nous réjouissons de la reconnaissance et du soutien manifestés par la Commission européenne», a conclu Clajus. C’est le Professeur Elke Anklam, Directrice d’un des instituts du Joint Research Center de la Commission européenne, qui a présidé la première session principale sur l’épidémiologie.

 

Sur la base des résultats scientifiques récents présentés à la conférence, l’évaluation du formaldéhyde par le CIRC se fait de la manière suivante :

 

§          L’évidence de la formation du CNP est très ambiguë

Une analyse épidémiologique démontre la formation d’un cancer du nasopharynx (CNP) liée au formaldéhyde (dans une des 10 usines seulement). Cependant, cette analyse est remise en cause par deux autres études, à plus grande échelle, qui n’indiquent pas l’apparition de ce type de cancer. En outre, une nouvelle étude sur l’usine dans laquelle a été découverte le cas de CNP révèle que la co-exposition à l’argent et le traitement d’autres métaux peut être considérée comme une cause sous-jacente de CNP. Dans la révision critique effectuée par le CIRC, la spécificité de cette usine particulière n’a pas été prise en compte par une analyse des interactions.

 

§          La leucémie liée au formaldéhyde hautement improbable

La plupart des scientifiques s’accordent à dire qu’une relation de cause à effet entre l’exposition au formaldéhyde et la formation de la leucémie est hautement improbable. Et pour cause : les données mécaniques en question ne sont valides que pour des soupçons d’éventuels développements de tumeurs locales (p. ex. dans le tractus respiratoire supérieur après inhalation), mais pas de développements de tumeurs sur des sites éloignés des zones de contact direct.

 

§          Pas d’effets mutagènes observés

En général, aucun effet mutagène n’a été observé lors des expérimentations animales, à l’exception de pontages ADN-protéines dus à l’exposition. La plupart des scientifiques conviennent que la formation de pontages ADN-protéines ne mène pas au développement de tumeurs, mais à une irritation (cytotoxique) qui entraîne la mort de la cellule, suivie par une augmentation de la division cellulaire, ce qui peut finalement provoquer une tumeur. Sans mort de cellules, il n’y a pas de tumeur. D’après une nouvelle étude, aucun effet mutagène n’a été détecté dans les cellules de la bouche de volontaires humains exposés pour de courtes périodes à du formaldéhyde dans les conditions d’exposition du lieu de travail.

 

§          Des limites empêchent les irritations sensorielles

Dans un environnement normal, ou sur le lieu de travail, l’exposition au formaldéhyde ne mène pas à une irritation sensorielle. Le seuil d’irritation sensorielle est clairement inférieur à celui provoquant la mort de cellules. Des concentrations de 0,5 ppm ou 0,3 ppm, avec des pics de 0,6 ppm, ne peuvent pas entraîner des signes objectifs d’irritation sensorielle.

 

La conférence de Barcelone était organisée par FormaCare afin d’encourager un dialogue constructif à la fois avec la science et avec les autorités nationales et européennes.

Publié par mirate il y a 10 ans

Bizarre. L'avis de l'Organisation Mondiale de la Santé ne serait pas non plus très scientifique! Je préfère lui faire confiance plutôt que de croire dans des conférences dont on ne sait pas si elles ont été organisées par des industriels ou groupement d'intérêt désireux de réhabiliter des produits dangereux

Publié par flolan il y a 9 ans

je cite Boisphile:
"l’Association européenne de l’Industrie du Formaldéhyde, était l’organisatrice de la conférence"
 ça s'appelle du lobbying, de la communication, et ils ont des millions d'euros pour ça.
Dans un autre domaine, les empoisonneurs voudraient qu'on dise " produit phyto-médicamenteux" plutôt que "pesticides"
C'est triste et il ne faut pas se laisser faire.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Mezzanine dans une chambre enfant

Publié par Xmas

1 réponse
1732 vues
0 like

Parquet huilé dans cuisine et chambres d'enfant

Publié par Malo2

0 réponse
905 vues
0 like

Création de deux mezzanines dans chambre d'enfants

Publié par DavidC1

3 réponses
1036 vues
0 like

construction de plancher pour chambre enfant au dessus d'un garage

Publié par FrédériqueG

1 réponse
1437 vues
0 like

mezzanine pour enfant

Publié par lolofoz

0 réponse
1267 vues
0 like