2 solives jumelées ou 1 solive de double largeur ?

Publié par Wandak il y a 12 ans

Ceci est une question technique générale et non un cas particulier.

Existe-t-il une formule permettant d'estimer la différence de résistance à la flexion entre ces deux solutions :

-  deux solives placées côte à côte (sans boulonnage)
-  une solive de largeur double ?

Par exemple, la résistance à la flexion de deux solives de 150 hauteur X 50 largeur placées côte à côte pourrait-elle être obtenue par une solive de section moindre que 150 X100 ?

Comment calculer cela ? Ou bien la différence est-elle négligeable en pratique ?

La question est un peu théorique mais a son intérêt pour le solivage sous passage de cloison, par exemple (doubler ou tripler les solives ou simplement mettre une solive plus large ?)


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Pour autant que la charge soit placée à cheval sur les deux solives, c'est strictement la même chose.

Mais attention, vous doublez bien la résistance, mais si c'est la flèche qui est trop importante, ce n'est pas en doublant la largeur que vous règlerez le problème.

Exemple, vous avez des solives de 3m50 en 50 x 150 avec un entraxe de 50. Le taux de charge est proche de 100% et la flèche trop importante. Vous passez à 100 x 150. Effectivement le taux de charge retombe à 50% ce qui est bon, mais la flèvhe est toujours trop élevée à 1/300, parce que c'est la hauteur qui est insuffisante. Dans ce cas il faut privilégier du 63 x 200 qui donne le même taux de charge, mais règle la flèche à 1/450.

Dans la plus par des cas courants, ce n'est pas la flexion qui dimensionne, mais la flèche, c'est pour cela que les calculs en RDM sont à proscrire.

Publié par Wandak il y a 12 ans

Oui, merci, c'est très intéressant et étonnant que ce principe n'ait été compris qu'assez tardivement, à en juger par le nombre de solivages à sections carrées dans les constructions anciennes. (J'ai relu au moins 6 fois votre message pour bien saisir la différence entre flexion et flèche et me graver ça dans l'esprit ! )

Bardonnier

Publié par Bardonnier il y a 12 ans

Bonjour à vous,

Je pense que les "anciens" avaient depuis longtemps saisie ce principe....mais il etait bien plus difficile de deligner des troncs de grandes longueurs que de "raboter" le troncs pour le rendre carré....et comme l'arbre est rond...il y a un minimum de perte....
Je veux dire que les anciennes poutres ou solives, pour en avoir souvent déposées, contiennent souvent le coeur du bois...ainsi que de l'aubiet (partie la plus externe de l'arbre et la moins dense). Le bois etant de meilleure qualitée dû au sechage plus long explique la difference avec nos bois de charpente d'aujourd'***.
Tout ca pour dire que ce n'est pas que les calculs qui ont evolués mais les techniques de transformation du bois et l'optimisation des couts.......
Je precise quand meme que je ne m'appui que sur mes observations et experiences...je n'ecarte pas la possibililitée de dire n'importe quoi....hihi

Bonne lecture à vous!

Gael

Publié par Wandak il y a 12 ans

En tout cas, ce que vous dites n'est pas illogique.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Doubler solives

Publié par Nicomatnol

7 réponses
0 vue
0 like

Doubler les solives, oui mais...!

Publié par steph77

3 réponses
2181 vues
0 like

Largeur sabots et solives correspondantes

Publié par heygeo

2 réponses
2368 vues
0 like

bandes de faltex et largeur de solives

Publié par vanlo

7 réponses
1853 vues
0 like

Lit 1/2 mezzanine

Publié par MathieuS

0 réponse
1084 vues
0 like