Plancher bois

Plancher bois

il y a 15 ans

Bonsoir
J'aurai aimé avoir quelques conseils concernant un projet d'aménagement de comble

J'habite une maison récente avec une charpente industrielle aménageable. Je souhaite aménager mon étage et commençant par mon plancher bois à reposer sur des bandes phaltex. Un entrepreneur qui est du métier me proposait de faire un contre lambourdage fixé sur les solives existantes afin de mieux répartir les charges (au lieu d'être appuyé sur une seul solive; avec le contre-lambourdage la charge se répartie sur trois solives). Sur le principe ça me semble reçevable !
Qu'en pensez-vous?
Quelle section de bois dois-je utiliser pour réaliser ce contre-lambourdage?????
Est-ce que tous cela ne risque rien au  niveau de la résistance de la charpente (ça fait encore du poids en plus tout ça) ?????
D'autre personne me dise que ce n'est pas nécessaire car la charpente est déja prévu comme ça et ça doit y aller ??
Peut-être mais je me dis que tant qu'à faire quelques chose autant le faire correctement de suite.

Si quelqu'un pouvais m'éclairer sur tous ces points ce serait génial.
D'avance merci et @ +

2 réponses

1-2 sur 2 réponses
1/1
1. Plancher bois il y a 15 ans

Salut,
Elles sont espacées de combien les solives existantes ?
Le risque de faire un contre lambourdage c'est aussi de générer plus de bruit.

A++

2. Plancher bois il y a 15 ans

Bonjour Laurent

L'éternelle question des combles !!!

Première chose, vérifier si ces combles sont aménageables ou habitables, il y a là une subtilité du langage qui vous échappera peut-être mais pas au constructeur qui recherche toujours les économies.

Pour cela, comme c'est une maison ressente vous devriez pouvoir vous procurer assez facilement la note de calculs qui à été faite par le fabricant des fermettes et qui a obligatoirement été remise au constructeur ou au charpentier.

Vous pourrez ainsi vérifier ou faire vérifier quels ont été les critères pris en compte.

Le contre lambourdage est quasiment obligatoire dans la plus part des cas, car l'entraxe des fermettes, généralement de 600 et l'épaisseur des bois, généralement 36, ne permet pas la pose directe de dalles de plancher.

Je ne comprends pas bien ""l'entrepreneur du métier"" car le répartition des charges, qu'elle soit faite par des dalles de plancher ou des lambourdes ne change rien et si on pousse un peu, on peut même retourner sa réponse car les lambourdes sont des appuis ponctuels en fonction de leur propre entraxe de pose alors qu'un dalle est en appui continu sur toute sa largeur . Mais bon !!! passons .

Bref ! après les vérifications conseillées, il vous faudra du 6 x 6 ou du 5 x 7 à plat posé avec  des entraxes de 511 ou 513 mm pour des dalles de type P5 ou CTBH 22 mm de 2043 ou 2050 mm de long utile suivant le fournisseur ou des entraxes de 500 ou 497 pour des dalles OSB 3 ou 4 en 16 ou 18 mm de 2500 ou 2485 mm de long utile suivant le fournisseur.

Je rappelle au passage que tous les panneaux utilisés en structure, plancher, mur et toiture, doivent porter le marquage CE de la norme NF EN 13986 et se référer à la norme à laquelle ils se rapportent soit :

Pour milieu humide, classe de service 2 – NF EN 312 P5 (ou CTBH) pour les panneaux de particules et NF EN 300, OSB 3 ou 4 pour les OSB.

Pour les détails de mise en œuvre, reportez-vous à mon blog :

http://boisphile.over-blog.com/categorie-512072.html        Parquet

http://boisphile.over-blog.com/categorie-895720.html        Aménagement de combles

Boisphilement votre

1-2 sur 2 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer