Fermette libre sur l'un de ses appuis... oui mais...

Publié par Mettero il y a 3 ans

Bonjour

On dit qu'une fermette doit être libre sur l'un de ses appuis, par phénomène de coulissage par trou blong de l'équerre

Ok mais à partir du moment où
1/ on isole entre les entraits par contrelattage puis par ossature métallique ,et mettre également des cloisons, on va quand même totalement bloquer le phénomène de coulissage ?

Et puis surtout quand bien même, on irait penser que le placo a une certaine souplesse ... ok mais dans le cas 2/ suivant

2/ dans ce cas là, comme on en a parlé dans un autre, un mur de refend non transversant avec linteau filant et poutre horizontale à une étage d'un MOB
Dans ce cas, nous avons un mur qui repose sur le plancher bois (au niveau d'une poutre de bon calibre bien entendu), et une poutre qui est au sommet de ce mur de refend, qui ira jusqu'à l'autre. Pour faire la poutre horizontale au vent, on ira mettre des panneaux de contreventements au niveau des entraits des fermettes , soit en laissant les panneaux tel quels, soit (mieux) en les découpant façon treillis en V. Au minimum 3 entraits de part et d'autre du linteau (?). Le linteau sera fixé sur ces panneaux eux même fixés aux entraits des fermettes.
Et là dans ce cas, on va rigidifier totalement les fermettes... non ?

D'autant qu'au passage l'appui glissant de la fermette est là pour éviter la transmission de charges horizontales au murs, qu'on créé pourtant largement en mettant un mur de refend non transerval avec linteau filant et poutre au vent horizontale

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Dites-moi, il me semble que vous êtes un "professionnel" !!! Ne me dites pas que vous découvrez cela aujourd'*** alors que cette disposition existe depuis que les fermettes existent. Et puis ce n'est pas seulement vrai pour les fermettes mais aussi par exemple lorsque les pannes sont posées d'aplomb et qu'il faut laisser coulisser les chevrons sur la sablière, c'est aussi vrai pour la mode des chevrons autoporteurs qui doivent aussi coulisser sur la sablière. Le glissement d'une fermette, ce n'est pas non plus 3 centimètres !!!

La charpente, c'est la charpente et les habillages et doublages intérieurs c'est autre chose. Dans le cas de fermettes, il y a le contrelattage sous les entraits, sur lesquelles sont fixées les suspentes des rails. Ces dispositifs ne bloquent pas les fermettes.

Même réponse pour le "2", les murs et la charpente travaillent indépendamment. Une fois les murs montés, ils doivent reprendre la pression du vent et c'est la même chose pour la charpente. Il ne faut pas tout rigidifier, contrairement à une maison en parpaings, la maison bois se déforme et c'est d'ailleurs pour cela qu'elles résistent mieux aux séismes. Cela étant elle ne se déforme pas non plus de 10 centimètres !!!

Publié par Mettero il y a 3 ans

Un professionnel dans mon domaine de prédilection c'est à dire la médecine ;)

Pour ce qui est de la rigidité moi je veux bien mais dans le cas d'un mur de refend avec linteau filant et poutre horizontale par panneaux sur entraits je ne comprends pas comment ca peut coulisser ! Car le refend sera relié aux entraits via le linteau et les panneaux . .,,

Merci de m'apporter votre éclairage de pro et d'expert ;)

Je crois que je vais faire un CAP charpente je memmerde avec mon doctorat de médecine . La charpente c'est plus drôle ;)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Pour une meilleure compréhension, nous allons parler de chaînage et non de linteau. Mais pourquoi voulez-vous que ce chaînage soit fixé aux entraits de fermettes ? Il vit sa vie tout seul ! Les panneaux sont fixés aux entraits, ce qui n'empêche pas les dits entraits de coulisser sur la sablière. Et encore une fois, ils ne coulissent que de quelques millimètres.

Publié par Mettero il y a 3 ans

Donc dans le cas un mur de refend d'étage non transversal . La poutre linteau par du mur de refend partiel pour aller sur les montants du mur opposé . On fait une poutre au vent vertical par des panneaux fixes sur les entraits des fermettes mais sans liaison au linteau qui est juste en dessous ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Schématiquement, une MOB est une boite à chaussure, le fond de la boite est le plancher de base, bois ou dalle béton, sur lequel sont fixés les 4 cotés de la boite que sont les murs. Chaque paires de murs opposés sont des diaphragmes verticaux qui empêchent ces murs de se déformer sous la pression du vent sur les deux autres parois perpendiculaires.

Si vous appuyez sur le haut d'un grand coté de la boite, rien ne l'empêche de se déformer vers l'intérieur. Mais si vous placez un dispositif quelconque, une règle par exemple entre et en haut de ces deux parois, elles sont reliées entre elles et leurs résistances à la poussée s'additionnent et évitent la déformation.

Là, vous avez résolu une partie du problème, mais pas complètement, parce que même si les résistances s'additionnent, vous remarquerez que vos parois se déforment quand même, l'une entrainant l'autre, même si la déformation est moins importante. Donc, il faut reconstituer ce que ferait une grosse équerre, fixée au fond de la boite, sous forme d'un carré ou d'un rectangle sur lequel s'appuie à la fois la règle qui traverse la boite en haut des grands côtés. Et là, si tout est bien calculé et bien fixé, les grands côtés de la boite ne se déforment plus.

Le problème du contreventement vertical et donc des déformations verticales est réglé ……………….. Mais en partie seulement !!!

Parce que maintenant si vous appuyez en haut de l'un des angles, votre boite qui restera bien rectangulaire à sa base, va devenir un parallélogramme en haut des 4 cotés. Mais dès que vous posez le couvercle dessus, la déformation n'es plus possible.

Donc en résumé, dans une MOB, les contreventements verticaux ne suffisent pas, il faut aussi constituer un ou des diaphragmes horizontaux, qui peuvent être un plancher intermédiaire ou/et un faux plancher - poutre au vent au niveau de la charpente. On fixe donc des panneaux sur les entraits de fermettes, comme pour un plancher. Ces fermettes étant fixées sur trois cotés de a boite, celle-ci ne se déforme plus.

Publié par Mettero il y a 3 ans

Oui j'avais bien compris tout ça. Mais alors pourquoi au niveau des angles supérieurs d'une MOB, ne met on pas tout simplement, une sorte de contrefiche (pardonnez moi je ne connais pas le terme exacte) horizontale à chaque angle ? C'est le truc le plus simple du monde, et ça rigidifierai complètement les 4 angles.
Le risque serait un flambement mais si le section est suffisante et la longueur peu importante , le risque avoisinerait zéro. D'autant que pour rigidifier un angle , il n'est pas absolument pas nécessaire de mettre une grande longueur. 1m50 serait largement suffisant. Coupé en angle à 45° de chaque côté avec un sabot.

Il est évident que ça a dû être pensé et jamais retenu, mais j'aimerai bien savoir pourquoi...

Merci du temps que vous passez à échanger..

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Pourquoi, pourquoi, pourquoi ……………. Je redoute les profs et les ingénieurs, mais si le toubib s'y mette, je vais rendre mes outils ……..  !!! (LOL)

Pourquoi ne mettons-pas une simple croix de saint André dans chaque angle au lieu de panneaux sur tous les murs ? C'est tout con !!! C'est parce que les efforts à reprendre par les fixations sont trop importants, à tel point que nous sommes parfois obligé de diminuer les entraxes de clouage des panneaux de contreventement.

Pourquoi place-t-ondes lisses de contreventement en zig zag dans les charpente au lieu de ne le faire que sur les deux extrémités ? Pour les mêmes raisons.

Et puis hormis les fixations il y a aussi les efforts de cisaillement et de compression, si vous placez une écharpe qui devra reprendre plusieurs centaines de kg dans un angle, il y aura le problème des fixations et une section de bois suffisante pour loger ces fixations mais il faudra aussi  régler le problème des efforts de cisaillement sur la pièce de bois qui recevra cette écharpe au point de fixation. Oui, comme vous dites, les constructions bois sont les plus anciennes constructions après les cavernes et si tout cela était si simple on le saurait depuis longtemps et il y aurait moins de conneries sur les chantiers à cause des apprentis sorciers frais moulus sortis de l'école ou qui pense avoir découvert la pierre philosophale ……………

Publié par Mettero il y a 3 ans

Yes je comprends mieux(merci) Je vais acheter des bouquins pour mieux comprendre , car ça m'intéresse. D'ailleurs si vous avez un bouquin à me conseiller...

Sur cette maison (lien vidéo ), je me pose sérieusement la question de son contreventement horizontal en partie haute. A part un petit mur de refend avec un linteau filant, inséré sous la lisse haute, il semble n'y avoir aucun élèment pour contreventer à l'horizontal sur les angles supérieurs... Donc là je me demande vraiment comment ça tient.
Mur de refend et linteau filant à 5min29

https://www.youtube.com/watch?v=dKwrDhn_tM4

Les MOB c'est compliqué mais de tout ce que j'ai lu dans les forums, là ou ça déconne le plus c'est bien sur le contreventement horizontal supérieur.


Ici on a une belle image de ce qui est fait sur les fermettes pour rigidifier l'angle. Probablement une toiture à 4 pans.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

, n'existe plus,
radiée après liquidation judiciaire avril 2016. C'était une société
unipersonnelle au capital de 3000€. Quand vous voyez la conception et
l'épaisseur des murs, vous avez tout compris. Probablement de l'importation des
pays de l'Est.

Sans plus de commentaire.

Oui la MOB est infiniment
compliquée, beaucoup plus technique qu'une maison en parpaings.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

fermette 3 appuis

Publié par MelanieL

2 réponses
2079 vues
0 like

Portée libre?

Publié par Liko

1 réponse
1375 vues
0 like

Charpente à l'air libre

Publié par bruno62

0 réponse
2198 vues
0 like

appuis du solivage

Publié par JeremiG

0 réponse
1719 vues
0 like

Appui de solive

Publié par mocat

2 réponses
1788 vues
0 like