Dévisser puis revisser les lames d'une terrasse

Tom-as

Publié par Tom-as il y a 3 ans

Bonjour à tous.

J'ai fait construire dernièrement une terrasse en bois par une entreprise de construction bois.

Suite à une erreur de leur part (ils m'ont installé des lames rainurées alors que des lames lisses avaient été commandées). Il sont revenus tout démonter, ont poncés toutes les lames puis sont revenus tout remonter.

Cette méthode m'a énormément étonné et le résultat est très mauvais (les lames posées depuis plusieurs semaines ne sont plus du tout droites etc...)
Je les relance donc pour enfin faire du travail sérieux.

Que pensez vous de leur démarche? Je cherche des avis extérieurs afin d'avoir du poids dans mon argumentation.

Merci pour votre temps et vos réponses.

Thomas

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Apporter du "poids" à votre argumentation, certes, mais pour effectuer un arbitrage objectif et équitable, il faut tout dire :

Quel contrat avez-vous passé avec l'entreprise ?

Que vous a proposée l'entreprise en termes de qualité de bois et essence ?

Avez-vous expressément demandé des lames lisses et type de bois ?

Qu'est-ce qui était spécifié sur le devis que vous avez signé ?

Quelle est la section des lames ?

Sur quel type d'ossature et entraxes de cette ossature sont elles posées ?

De quelle façon sont-elles fixées, type de vis et fréquence ?

Pourquoi avez-vous attendu que tout soit posé pour réclamer ?

Qu'est ce qui vous choque qu'ils aient rabotés les lames ?

Qu'entendez-vous par "lames plus du tout droites" et cela touche-t-il toutes les lames ?

Des photos seraient intéressantes.

Tom-as

Publié par Tom-as il y a 3 ans

Pour le bois il s'agit de chêne.

Nous avions demandé des lames lisses, le fournisseur devait envoyer des lames lisses d'un côté et rainurées de l'autre. Au final les lames étaient rainurées sur les 2 faces.

1/5 de la terrasse était posée quand je suis rentré du boulot. L'entreprise a préféré finir le travail afin de ne pas avoir à mettre ses employés au chômage technique. Nous laissant le temps de la réflexion en nous vantant les avantages du rainuré, et nous assurant faire le nécessaire si notre choix restait sur le lisse.

Suite à notre confirmation sur le choix du lisse, plusieurs semaines plus tard (avec les effets du soleil et de la pluie entre temps), ils ont préféré tout démonter, poncer afin d'avoir un rendu lisse et tout remonter. Cela afin de ne pas avoir à commander à nouveau du bois.
Le jour de cette nouvelle pose, je suis rentré alors que la terrasse était posée à 80%, et devant l'aspect peu esthétique du résultat, j'ai immédiatement appelé l'entreprise, que je rencontrerai à nouveau dans quelques jours.

Dès que j'ai les réponses aux autres questions, j'y reviendrai.
J'essaie de joindre une photo de la terrasse en l'état actuel, je n'ai malheureusement pas de photo du rendu original qui était excellent.


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Je comprends un peu mieux, mais je constate qu'il n'y a pas de jeu entre les lames, pourquoi ?

De plus, il est évident que le rainurage gomme visuellement toutes les imperfections. Avec un bois lisse, tout est mis en valeur et vous ne pouvez pas demander à un bois brut en extérieur de rester strictement rectiligne, c'est impossible, surtout des feuillus qui présentent des veinages variables d'une lame à l'autre, selon l'emplacement où ont été débitées les lames dans la bille et d'une bille à l'autre, des nœuds et autre "défauts" du bois. De plus, il ne faudra pas non plus vous étonner si des gerces apparaissent plus tard.

Si vous vouliez un aspect Chêne, lisse, sans les inconvénients, il fallait demander de l'IROKO qui présente aussi un veinage et peu donc se déformer un peu comme le Chêne ou du PADOUCK (plus foncé) du GARAPA ou bien sur l'IPE du Brésil qui est naturellement classe 4 et stable.

Essayez de trouver un terrain d'entente avec l'entrepreneur, mais sincèrement, mis à par l'absence (à priori sur le photo) de jeu entre lames, je ne vois pas ce qui peut être reproché à l'entreprise.

Tom-as

Publié par Tom-as il y a 3 ans

Lors de la première pose, il avaient mis un espace de 5mm entre chaque lame.

Donc pour vous il n'y a pas de problème à enlever un bois qui a eu le temps de travailler, encore humide, pour le repositionner ensuite (après ponçage)?

Un des artisans ayant effectué cette opération m'a avoué que l'opération l'étonnait, car selon lui c'était un peu comme quand on démonte puis remonte un meuble Ikea: le résultat n'est jamais comme au premier montage...

Merci pour vos réponses

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Le bois n'a pas travaillé, il s'est équilibré avec le milieu ambiant. L'entreprise l'a sans doute d'abord raboté une ou deux face, l'histoire ne le précise pas et peut-être poncé. Ce faisant, ils en ont diminué l'épaisseur sensiblement, c'est certain. Mais de toute façon, le Chêne comme le Châtaignier, se déforme toujours un peu.

L'autre commentaire est totalement hors sujet...........

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

lame de terrasse

Publié par matt26

2 réponses
1736 vues
0 like

Lame de terrasse

Publié par Calligraphe

0 réponse
1796 vues
0 like

lame terrasse

Publié par gb2

1 réponse
1049 vues
0 like

Lame de terrasse

Publié par hervé

3 réponses
1759 vues
0 like

retractation maxi d'une lame de terrasse en massaranduba ?

Publié par hierro10

1 réponse
1315 vues
0 like