Aménagement extérieur

Plancher + baignoire : résistance et revêtement

Publié par ojieur il y a 4 mois

Bonjour,


Je souhaite réaménager dans une maison des années 50 une chambre en salle de bain. Le solivage n'est pas accessible de partout, mais ça a l'air d'être du 17x6, avec 45 d'entraxe, sur lequel est cloué un plancher bois. La portée est de 4 m.


J'ai deux petites questions relatives à ce projet :

- ce plancher peut-il supporter une baignoire en acrylique de 180 L ? Il y avait autrefois une baignoire en acier, plus petite, dans l'ancienne salle de bain (même solivage mais portée légèrement moindre)

- quels seraient les revêtements possibles ? J'aimerais si possible éviter de démonter le plancher, et aussi de recouvrir le parquet de carrelage.


Merci beaucoup pour votre aide,


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Il est certain que du 60 x 170 pour une portée de 4 mètres est un peu juste et il faut vous attendre à un peu de souplesse, ce qui, de toute façon interdirait le carrelage. Le mieux est un revêtement PVC en rouleau (Exclusion des dalles) collé sur un panneau de doublage type dalles de particules P5 CTBH en 16 mm, assemblages collés au mastic colle sikaflex 11 fc pro.

Publié par ojieur il y a 4 mois

Merci pour votre réponse.  Pour ce type de dalles, il vaut mieux que je fasse sauter le plancher existant ? 

Je précise que la baignoire serait placée contre le mur (briques) extérieur, pas en plein milieu de la pièce.


Exclu, j'imagine, d'utiliser le plancher actuel comme plancher de salle de bain ? (quelques jours entre les lames, mais l'ensemble est à peu près de niveau, et a été poncé et vitrifié par mes soins il y a une dizaine d'années)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Non, il ne faut pas démonter le parquet, les dalles sont un doublage.

Publié par ojieur il y a 4 mois

Merci pour la précision. Par curiosité, pourquoi pas osb ?

Serait-il plus prudent de déposer tout de même le parquet et de fixer les ctbh directement sur les solives, histoire de vérifier que celles-ci soient en bon état, voire de passer en prévisionnel une couche de xylophène ?

Ça donnerait peut-être un peu plus de marge au niveau poids sous la baignoire ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

pourquoi pas osb ?  Parce que si vous collez un PVC sur l'OSB, vous verrez les formes des lamelles de bois, alors que le PPB est lisse.

Serait-il plus prudent de déposer tout de même le parquet C'est à vous de voir, vous faites comme vous voulez et de fixer les ctbh directement sur les solives, NON, du coup, parce que les longueurs utiles des dalles ne correspondront plus avec les entraxes de solives et il faudrait non plus du 16 mais du 22 mm. histoire de vérifier que celles-ci soient en bon état, 

Publié par ojieur il y a 4 mois

Merci encore. Et, si je peux me permettre une dernière question : est-il envisageable de ne poser ctbh + vinyle que sous la baignoire et la douche, avec un débordement pour protéger le parquet, comme une sorte de petite estrade pour stabiliser l'ensemble, ou faut-il impérativement que tout le parquet soit recouvert ? Sinon, je peux également faire une estrade plus haute...

Quand vous parliez d' "un peu de souplesse" dans votre premier message, il est tout de même certain que je ne retrouverai pas les solives et la baignoire au rez-de-chaussée ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Vous faites comme vous voulez, il n'y a aucune obligation.

Souplesse n'est pas rupture, heureusement.

Publié par ojieur il y a 4 mois

Très bien, merci beaucoup.

Publié par ojieur il y a 4 mois

Autre information qui m'avait échappée, relative à cette pièce... A l'étage du dessous, les anciens propriétaires ont posé un faux plafond en placo, suspendu. A la vérification, ils n'ont pas jugé utile de démonter avant le plafond en lattis + plâtre projeté. J'ai donc mon solivage 17*6, portée de 4m (marron sur le schéma) , qui porte deux plafonds, et sur lequel je prévois de poser :


- perpendiculaires aux solives et sur 1m30 de large, des lambourdes (rose sur le schéma) supportant une dalle d'agglo ou d'osb, elle-même soutenant la baignoire de 180 L en acrylique (+ 1 ou 2 personnes dedans). L'estrade permettrait de répartir le poids de la baignoire sur toutes les solives de la pièce (je peux me passer de l'estrade si elle est plus préjudiciable qu'utile). Elle serait contre le mur porteur extérieur de la maison ;


- légèrement en décalage par rapport à la baignoire, mais reposant partiellement sur les mêmes solives, un bac de douche + 2 cloisons carrelées pour douche de 80x80.


Y a-t-il problème dans cette configuration ? ? Faut-il que je dépose les deux plafonds, pour les remplacer par exemple par un autoportant ?


Serait-il préférable que je fasse contrôler tout ça en visuel par un charpentier avant de me lancer dans le déplacement de la salle de bain ?


Merci d'avance. 



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Ce sera encore plus souple que précédente réponse avec un flèche de L/160 (au lieu de 300) et une déformation attenue de l'ordre de 16 à 25 mm, mais un taux de flexion de 85 % qui vous met à l'abri des risque majeurs.

Publié par ojieur il y a 4 mois

Très bien, encore merci. Je verrai bien si je me motive à faire sauter les plafonds. Ca donnerait en plus un aperçu de l'état des solives.

Publié par ojieur il y a 4 mois

Bonjour,

Je me permets d'intervenir à nouveau sur ce fil, suite à la découverte (et l'oubli) d'autres éléments.


J'avais mesuré un entraxe de 45 au niveau de la trémie d'escalier, mais en soulevant une lame de parquet, je me rends compte que les trois premières solives, partant du mur extérieur de la maison, on un entraxe de 35 (en 17x6). Très bonne nouvelle, donc, pour mon projet de salle de bain.


Cependant, en me concentrant sur la salle de bain du 1er, j'avais oublié de mentionner les combles aménagés du deuxième, et me demande si la présence d'une baignoire (remplie + deux personnes = 250-300 kg) sur le plancher du 1er est toujours possible. Les combles ont été aménagés en 2017, après transformation (en 2012) de la charpente en A par la société Harnois (pose de jambes de renfort appuyée sur une planche horizontale par-dessus le plancher des combles + doublage des arbalétriers). Avec une portée de presque 7m pour du 15x3 avec 40 d'entraxe, j'imagine que le plancher des combles repose sur les cloisons du 1er (donc sur le plancher de celui-ci.


Je joins quelques photos et plans pour une meilleure compréhension de la situation et de la manière dont les cloisons se supportent les unes les autres.


Sur le dernier schéma, figurent en rouge les murs porteurs (brique pleine, 2 épaisseurs) en bleu les cloisons non porteuses (briques creuses + plâtre), en vert la ligne de jambes de renfort des combles. La maison est à peu près un carré de 7m de côté (un peu moins).


En espérant que ces nouvelles informations ne contrarient pas trop la faisabilité d'une salle de bain dans cette pièce, ça m'arrangerait vraiment...


Mes questions :

1) ok pour la baignoire chargée + 2 occupants, à la place prévue, et la douche ?

2) ok pour tout le parquet recouvert de dalles d'agglo + vinyle en rouleau ?

3) ou pour estrade (lambourdes perpendiculaire aux solives + osb) + vinyle en rouleau sous la baignoire ?

4) toujours bon, dans ces circonstances, de ne pas faire sauter le faux plafond (probablement autoportant) et le plafond lattis + plâtre collé aux solives ?


Merci beaucoup pour votre aide, j'essaie de prendre une décision vite, mais je sèche. Si vous pensez que la présence de cette baignoire met en danger la maison, et qu'il vaut mieux faire venir quelqu'un sur place pour constater, merci de me le dire...




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Très souvent, Harnois pose des renforts et des poteaux métalliques dans les cloisons sous-jacentes pour reprendre les charges. C'est l'une des entreprises certifiée et taillée pour la course de ce type de travail.

Au vu de la photo, les 35 cm dont vous faites allusion ne semble pas être un entraxe mais un espacement entre solives.

1) ok pour la baignoire chargée + 2 occupants, à la place prévue, et la douche ?  Selon le bon vieux principe de Monsieur Archimède, vous ne pesez plus grand-chose lorsque vous êtes dans votre bain !!! Pour le reste c'est votre responsabilité.

2) ok pour tout le parquet recouvert de dalles d'agglo + vinyle en rouleau ?  Si vous accepter le solivage

3) ou pour estrade (lambourdes perpendiculaire aux solives + osb) + vinyle en rouleau sous la baignoire ?

4) toujours bon, dans ces circonstances, de ne pas faire sauter le faux plafond (probablement ?? autoportant) et le plafond lattis (Bacula)+ plâtre collé aux solives ?

J'ai pris le temps de calculer et de vous faire mes commentaires, en ce qui me concerne et selon les éléments que vous m'avez transmis et sauf omission de votre part, il n'y a à priori pas de risque majeur. Donc, comme je le répète très souvent, vous êtes chez vous, vous faites comme vous voulez selon vos propres convictions. 

Publié par ojieur il y a 4 mois

d'accord merci.

les 35 sont bien de l'entraxe (milieu de chaque solive) à cet endroit de la maison, au moins entre les trois premières solives (pas soulevé sur toute la longueur).

Pour ce qui est de Harnois, leur intervention s'était concentrée sur les combles, ils n'ont pas touché aux cloisons du 1er. A voir comment la planche horizontale posée sur le plancher des combles reprend et répartit la charge des jambes de renfort pour ne pas trop s'appuyer sur les cloisons du 1er

Merci 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Resistance d'un poteau

Publié par Pascalous

9 réponses
463 vues
0 like

Type de bois et résistance pour résister au choc

Publié par Anconer

0 réponse
18 vues
0 like

monter un plancher sur un plancher déjà existant ...

Publié par glabiboulga

13 réponses
0 vue
0 like

rénovation plancher

Publié par petitwill

5 réponses
0 vue
0 like

SOLIVES POUR PLANCHER DANS CHARETTERIE

Publié par ALEXIS

0 réponse
11 vues
0 like