conseil pour plafond en lambris...

Publié par pp34 il y a 5 ans

Bonjour à tous,

Je présente rapidement mon problème en espérant un avis éclairé:
J'ai un plafond actuel en lambris (vieux et très sombre) que je souhaite recouvrir.
Il est cloué sur les chevrons (qui du coup ne sont plus apparents) entre des pannes de 220*70 espacées elles mêmes de 1.20m environ.
Ces pannes supportent une toiture en tuiles à double emboîtement de 30% de pente dans l'Hérault.
Je compte poser (toujours entre pannes) des tasseaux perpendiculaires aux pannes sur lesquels je viendrais poser 145mm de laine de roche puis mon lambris.
D'ou plusieurs questions:
- N'y a t il aucun risque structurels à fixer mon plafond aux pannes?
- Comment fixer les tasseaux pour le lambris entre les pannes? Dois je utiliser un tasseau sur la longueur de la panne puis venir fixer mes perpendiculaires dessus, faut il se fixer directement à l'aide de sabot dans les pannes?

Je me doute bien que mes questions sont un peu 'simplettes' mais comme je voudrais éviter les catastrophes en faisant le pseudo bricoleur...

Merci à vous!
Cdlt

Publié par pp34 il y a 5 ans

Aucun commentaire?

Une idée de réponse pour m'aiguiller?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Ne pouvez-vous pas fixer ces tasseaux sous les pannes, par vis et ils serviront en même temps de supports au lambris.

N'oubliez pas de laisser au moins 6 cm de ventilation sous les tuiles et de poser un pare-vapeur sous les pannes avant le contrelattage

Publié par pp34 il y a 5 ans

Merci beaucoup pour votre réponse Boisphile!
En fait pour la fixation sous panne c'est ce que j'avais prévu au départ mais les différénces de pentes dans cette solution (pannes pas d'equerre) me contraignent à faire plutôt mon lambris entre les pannes ce qui permettra d'utiliser les pannes comme une espèce de "joint".
J'ai en effet peur que les raccords lambris soient impossible à faire sans ça.
Du coup et comme la panne est assez haute je vais pouvoir remettre une isolation.
Je compte ajouter 140mm de LDR + pare vapeur côté lambris.
Qu'en dites vous?

Merci encore.
Cdlt

GS Plan & Conception

Publié par GS Plan & Conception il y a 5 ans

Le fait de fixer les tasseaux sous les pannes auraient permis à ceux-ci de reprendre l'éventuel travail des pannes. Si vous fixez ces tasseaux entre pannes, il se peut que cela bouge. Dans ce cas il faudrait laisser du jeu dans la longueur des tasseaux en les fixant sur un petit ligneul fixé aux pannes.

Publié par pp34 il y a 5 ans

Merci bien pour la précision!

Dans mon esprit, je comptais visser dans mes pannes un tasseau sur la longueur en face à face et venir fixer dans ces tasseau d'autres tasseaux perpendiculaires pour joindre les deux pannes.
Ces derniers tous les 60cm pour après accueillir la laine de roche et fixer les lambris.
Le ligneul dont vous me parlez pourrait il être ces tasseau fixés dans le sens de la longueur sur les pannes?

Merci
Cdlt

GS Plan & Conception

Publié par GS Plan & Conception il y a 5 ans

Oui exactement.

Publié par ohasar il y a 5 ans

Bonjour à tous et à Boisphile pour sa persévérance à nous aider,
je vois que vous conseillez une lame d'air assez importante et je pense m'attaquer prochainement l'isolation sous toiture (ardoise + voliges)
Peut on se dispenser de cette lame d'air comme le suggèrent certains sites, je cite
" Faut-il ventiler l'espace entre l'isolant et la sous-toiture ?
Non, car :
Contrairement à ce que l'on croit souvent, l'air amené en hiver par la ventilation ne sèche pas la toiture car il est froid et très humide (80 à 90 % d'humidité relative).
L'introduction d'air humide extérieur par l'espace ventilé peut produire de la condensation sur la face inférieure de la sous-toiture qui peut être plus froide que l'air par sur-refroidissement. L'eau ainsi produite, va couler sur l'isolant et le mouiller.
En cas de mauvaise étanchéité à l'air des couches situées sous la sous-toiture (isolant, pare-vapeur, finition), la lame d'air ventilée crée une dépression et un appel d'air intérieur, ce qui amplifie les pertes de chaleur et les risques de condensation.
Pour empêcher la ventilation de la toiture, il faut fermer les entrées d'air entre la sous-toiture et l'isolant tant au pied qu'au faîte de la toiture."

Dons est ce que je peux coller l'isolant contre les voliges et gagner de précieux cm ou dois je laisser une lame d'air ?

Merci
Cordialement

Publié par pp34 il y a 5 ans

Merci pour vos réponses et précisions!
Il ne me reste plus qu'à me mettre au travail!!!

Cdlt

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

MOULURE PLAFOND LAMBRIS

Publié par THIERRYEIR

0 réponse
885 vues
0 like

pose lambris plafond

Publié par wolf59

1 réponse
1571 vues
0 like

conseil pour un plafond

Publié par givier

2 réponses
1536 vues
0 like

conseils faux plafond -

Publié par mariemalo

0 réponse
1411 vues
0 like

Charge chene + solivage + plafond lambris

Publié par McCOY

5 réponses
2867 vues
0 like