Plancher OSB

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

Bonjour,
Actuellement en réhabilitation d'une ferme, je refait le plancher à l'étage.
J'ai démonté le plancher existant (ancien grenier à grain).
J'ai conservé les solives en chêne.
Celles-ci sont de section 65x170 et ont une portée de 4,90 m.
Elles sont prises dans le mur d'un côté et posées sur une muralière de l'autre. Elles ont pas mal travaillée mais ne devront plus bouger maintenant.
L'entraxe de celles-ci varie de 50 à 57 cm.

J'ai prévu la pose d'OSB en 22m sur chevrons posés perpendiculairement aux solives en places.
Sur ce plancher sera aménagé une chambre, un WC (future petite SDB) et un grenier?

L'OSB sera vissé sur les chevrons (Phaltex entre chevron et OSB).
J'hésite à coller les rainures de l'OSB pour éviter les éventuels grincements de plancher ?

Merci à vous.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Je suis désolé de vous dire que vos affirmations sont erronées. Le fluage qui est la déformation sous charge dans le temps, n'a rien à voir avec la flèche que prend une pièce de bois sous une charge.

Je m'explique : quand on place une charge sur une poutre, celle-ci fléchie. Vous retirez la charge, la poutre revient à sont point initial.

Vous refaites cette même opération, mais vous laissez en charge par exemple un an. Vous retirez la charge, la poutre reprend un peu, mais pas en totalité. La différence, c'est le fluage.

Vous avez démonté le plancher et vous constatez par exemple une flèche de 3 centimètres alors que la solive n'est pas chargée.

Lorsqu'elle sera chargée, elle se déformera entre 30 et 35 mm de plus.

J'ai bien sur effectué le calcul en trichant avec le coefficient de fluage (ce qui n'est pas permis) que j'ai passé de 1.8 à 1.2 pour tenir compte que les solives sont sèches et le résultat est le suivant : Flèche 1/143 et taux de flexion 118%.

Ce solivage n'est donc pas apte à une utilisation habitable au sens normatif du terme.

Mais vous êtes chez vous et faites ce que vous voulez. Cela étant il faut que vous sachiez quand même que nous aurons bientôt des contrôles complets des habitations en cas de revente, comme on en a déjà une partie aujourd'***. La structure sera contrôlée. Soit c'est OK, soit ça ne l'est pas et ce sera signalé sur le rapport de l'expert et vous ne pourrez pas vendre ces pièces comme étant habitables. De plus, il est fort probable que l'expert demandera un justificatif des travaux que vous ne pourrez pas fournir, donc vous en resterez responsable pénalement.

Tout cela va arriver dans les toutes prochaines années, pour offrir une meilleure garantie aux acheteurs. Comme pour une voiture. De la sorte, on ne pourra plus avoir d'agent immobilier qui vous ventera """un beau potentiel""" alors que les combles n'ont pas la structure nécessaire pour être habitables.

Par ailleurs, il ne sert à rien de poser du Phaltex sur les solives puisque vous vissez les dalles dessus, voire même presque "au contraire" car le Phaltex à long terme finira par s'écraser un peu et relâcher les fixations.

Le collage des assemblages est très fortement conseillé. Dans votre cas ce serait préférable, afin de créer un platelage homogène et du coup, de poser les lambourdes en pose flottante avec un Phaltex entre lambourdes et solives.

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

Merci pour ces conseils averti.
Je vais tout de même conserver le solivage existant.
J'attaque demain le lambourdage en 50x150. Ces lambourdes seront en pose flottante avec entretoise et Phaltex sur les solives existante.
L'OSB 18 mm 2500 x 675 sera vissé directement sur les lambourdes.
Je prévois un entraxe de 312,5 mm.

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

La mise en place des lambourdes à démarrée.
L'entraxe retenu est de 417 mm.
Je réalise des encoches sur chaque lambourde au niveau des solives pour récupérer les différences de niveaux.
C'est assez long, mais cela évite de caler.

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

Bonjour,
Après pas mal de réflexion, et 2 jours passés à essayer le récupérer le niveau par contre solivage, je me demande si ce que j'ai entrepris est bien sérieux.

Le message de Boisphile m'a fait regarder ce plancher d'une autre façon.

Voici où j'en suis aujourd'*** sur ma réflexion.
J'envisage de supprimer l'ensemble des solives existantes qui sont ancrées dans un mur en pierre d'un côté, et repose sur une muralière de l'autre.
Cette muralière, en bon état est fixée par des corbeaux métalliques qui s'enfonce sur 30-35 cm dans le mur.

J'ai une portée d'environ 4,60 m (mesure à vérifier).
D'après l'abaque de solivage, je pourrais poser des solives de 75 x 250 avec 417 mm d'entraxe pour poser mon OSB 18 mm en plaque de 2500 mm.

Puis-je poser ces nouvelles solives selon la même méthode que celles que j'enlève ?

Merci à vous.

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

Voici quelque précisions sur le projet.
Portée entre les 2 murs 435 cm.
Solives actuelles reposent sur une sablière de 90 x 190 mm fixée par corbeaux tous les 95 cm.


Voici 2 photos du solivage actuel :





Et 1 photo du nouveau solivage/lambourdage en cours :

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

UP !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Portée retenue 4350, si entraxes 417, section 75 x 225

Oui, vous pouvez poser tel quel.

Par contre, n'oubliez pas de poser des entretoises en extrémités de chaque travée (cours de solivage) pour que repose la rive longue des dalles.

Fixez avec des vis SFS, c'est ce qu'il y a de plus facile

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

Merci pour cette réponse.
Pour les vis, c'est ceux là : http://www.sfsintec.biz/internet/sfs04.nsf/PageID/WT_T

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

OUI !

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

Bonsoir,
Quelques questions avant de tout commander.

Avec une section 75 x 225 quelle vis SFS prendre ? Comment dois-je les fixer ? En X de part et d'autre de chaque panne ?

Mon lindier fixé au mur n'est pas tout à fait de niveau (+/- 2 cm), 2 solutions :
- je pose ma première panne au point le plus haut, et je découpe les solives à la demande
- je pose ma première panne au point le plus bas, et je cale les solives à la demande

Merci pour tous ces renseignements.

Publié par tydavbzh il y a 7 ans

Ma muralière est de niveau, donc pas de problème de cale de ce côté là.
Concernant l'autre côté des solives (voir première photo), plusieurs idées :
- démonter les solives, démonter le haut du mur, reposer les nouvelles solives et maçonner en pierres/chaux
- démonter les solives, démonter le haut du mur, reposer les nouvelles solives et maçonner par coffrage
- démonter les solives, faire un coffrage pour avoir surface de niveau, reposer les nouvelles solives
- couper les solives existantes auprès du mur en laissant à chaque fois la partie scellée dans le mur. Fixer par tire fonds une muralière dans les morceaux de solives encrées. Pose des nouvelles solives avec sabots.

Lequel de ces 4 scénarios vous semble le mieux adapté ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Pour la pose des vis SFS, tout est expliqué sur le site.

La solution 3.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Plancher osb

Publié par toine15

0 réponse
882 vues
0 like

plancher OSB

Publié par Franck

3 réponses
1445 vues
0 like

plancher osb

Publié par yanncoat

2 réponses
144 vues
0 like

plancher osb

Publié par melou

3 réponses
1126 vues
0 like

Plancher osb

Publié par Luda68

5 réponses
614 vues
0 like