Mezzanine et choix du bois de solivage et parquet

Publié par jeje47 il y a 2 ans

Bonjour,

J'ai en futur chantier une maison avec mezzanine de 25m2 au dessus de l'espace séjour/cuisine.

Pour le solivage en 22/8 longueur 4m qui restera apparent vue du dessous, je souhaite un joli bois, lequel choisir ? Massif ? Contrecollé ? KV4 ?

Je souhaite un unique parquet porteur au dessus du solivage, celui-ci sera donc apparent vue du dessous et du dessus. Quel essence choisir pour assurer la cohérence avec les solives, marcher dessus pieds nus sans se mettre d'échardes, qui ne s'abime pas avec du mobilier léger/marche dessus avec chaussures, et qu'il soit sans entretien ?
Etant donné mes critères et la faible surface, j'accepte d'y mettre le prix !

Merci à vous

Publié par stanlea il y a 2 ans

Pour la validation de la structure et la pose de parquet directement sur les solives en lieu et place d'osb, je laisse la place aux spécialistes.

Par contre, pour le choix de l'essence, le bois massif me paraît le plus adapté. Les grands classiques sont le chêne et le châtaignier. Utiliser du bois local est toujours une bonne chose. Quand à l'aspect "sans entretien", il faudra au moins le huiler au départ, et faire un rappel tous les 3/4 ans.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

1) La première question qui vient à l'esprit : Est-ce une maison à ossature bois ?
Pourquoi cette question ? Parce que c'est la mode des grandes ouverture sur les séjours parce que c'est beau, certes, mais il faut penser au contreventement horizontal qui demande dans ce cas des dispositions particulières prenant en compte la situation de la construction, son architecture et son exposition.
2) Dans tous les cas, pour un parquet massif de 23mm, l'entraxe maximum des solives est de 450mm.
3) Dans un pareil cas, le contrecollé est une bonne solution d'un bois clair et sec.
4) avec une portée de 4000 et des entraxes de 450, s'il n'y a ni cloison, ni plafond, du 63 x 200 suffit.

Publié par jeje47 il y a 2 ans

Bonjour et merci pour vos réponses. La maison n'était pas dessinée pour être en ossature bois, mais après de longues réflexions et recherches, l'ossature bois m'a convaincu. Je dois rencontrer un fabricant d'ossature demain, mais je ne suis toujours pas décidé si contreventement vertical intérieur ou extérieur. Elle sera isolée en laine de bois [Citation commerciale]. Du coup je ne comprends pas le contrevement horizontal ? Celui de la charpente ? Chataignier ou chène, quel est l'avantage de l'un ou de l'autre ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

1) La LDB n'est pas un isolant traditionnel, elle a des qualités mais aussi des défauts et il faut être vigilent quant au fonctionnement des parois aux échanges hydriques.
2) Le contreventement vertical ne suffit pas en OB, le contreventement horizontal est aussi important pour la stabilité de l'ouvrage et en particulier dans le cas d'une grande ouverture sur le RCH. Le problème peut en partie se régler lorsqu'on pose des dalles de plancher sur le solivage, mais on ne peut pas considérer le parquet comme jouant ce rôle. Mais tout dépend de la situation de la construction.
3) Ceux qui proposent un contreventement intérieur sont le plus souvent des gens qui pensent que des murs perspirants sont plus saint et que le contreventement sert de """frein vapeur""" ce qui est évidemment une c......e surtout avec un isolant LDB qui est hygroscopique et ne sèche pas lorsqu'il absorbe de l'humidité.

Publié par jeje47 il y a 2 ans

J'ai trouvé ceci pour le contreventement horizontal : http://anco.pro/blog/contreventement-maisons-en-bois
Il suffirait de la faire au niveau de la charpente ou bien il le faudrait vraiment sur le plancher intermédiaire ? Notre baie la plus large fait 3.2m en RDC.

Concernant le contreventement vertical, si je pars donc sur un extérieur avec LDB => ok ? Pare vapeur avec Sd > 18m ? Pare pluie à l'extérieur ?
Vaut il mieux monter le contreventement sur le chantier une fois l'ossature montée ? Ou bien commander du semi-fermé directement ?

J'ai eu hier une discussion avec un auto-constructeur d'une MOB et isolation bottes de pailles, il me disait qu'il n'avait pas contreventé en OSB mais qu'il avait placé des liteaux entre chaque montant au dessus de chaque botte de paille pour rigidifier l'ensemble (il n'avait pas de mezzanine). D'après ce qu'il m'expliquait la botte paille est tellement compressée qu'elle rigidifie également la structure. Que penser de cela ?
J'avoue préférer un contreventement OSB...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Le diaphragme comme complément structurel

Aussi appelée poutre au vent, le diaphragme est un contreventement dans le plan horizontal; les planchers assurent le plus souvent cette fonction de diaphragme. Son utilité en compléments des palées de stabilité : homogénéiser les efforts transmis aux différents contreventements, éviter la torsion, rigidifier les angles à 90°
Effectivement il faudra très probablement un contreventement horizontal au niveau du plancher intermédiaire.
Notre baie la plus large fait 3.2m en RDC. Ne mélangez pas tout .......Pour une baie de cette dimension, il y a évidemment le problème de contreventement vertical, mais aussi le problème du linteau en fonction du sens des solives
Concernant le contreventement vertical, si je pars donc sur un extérieur avec LDB => ok ? Pare vapeur avec Sd > 18m ? 
Tout dépend de ce que vous prévoyez en peau extérieure, ventilée ou non.
Pare pluie à l'extérieur ?  Oui,
 semi-fermé directement ?  OUI

Mais une COB ne s'invente pas comme cela, c'est une véritable démarche technique, bien plus complexe qu'une construction béton.
Tout doit être pensé et réfléchi car chaque angle, chaque ouverture, chaque point singulier a une incidence sur les autres éléments de la construction, l'architecture, la hauteur, le lieu, l'orographie du terrain, tout est important.
Bref ! on ne peut pas s'improviser constructeur de MOB du jour au lendemain, les pièges sont nombreux et même les entreprises aguerries se font piéger.


Publié par jeje47 il y a 2 ans

Bonjour,
J'ai vu hier un fabricant d'ossature bois et charpente. J'avoue hésiter en MOB et traditionnel...
J'ai abordé le contreventement horizontal et vertical. Il est bien à l'extérieur pour le vertical et le contreventement horizontal est calculé par le bureau d'études mais ne sera pas au niveau du plancher intermédiaire car déjà dans la charpente et apparemment suffisant avec nos lamellés-collés... L'étude doit le confirmer.

Par contre ils me proposent du sapin pour l'ossature, qu'en pensez-vous ?
Toutes les recherches menées me ramènent à du Douglas, d'où ma crainte..

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

tout dépend du type de recherche ............. Il vaut mieux un sapin du nord à 18% qu'un Douglas à 25% ou plus, dans les ossatures duquel vous allez enfermer une laine de bois qui est une éponge et qui va très vite se transformer en champignonnière.
Quant au contreventement horizontal d'une construction (dont on ne connait pas la localisation) avec une large ouverture  dans la plancher intermédiaire, il faut être très très fort pour affirmer qu'elle n'est pas utile.
Toutes ce constructions à la mode avec toit plat, large ouvertures au sud, fermées au nord et grands volumes intérieur sont autant de risques potentiels de déformations par excentricité géométrique et mauvaise évaluation du barycentre de l'ouvrage.
En expertise il est courent de rencontrer des déformations quasi invisibles, mais suffisantes pour gêner les ouvertures de menuiseries par exemple.
S'en suivent des palabres interminables sur les dites menuiseries entre experts de assurances, démontages, jeux, bidouillages dont le seul but est de passer la garantie décennale.
Mais la réalité, vient de la déformation de la construction que personne n'a vu venir et comme une fois la maison payée le maître d'ouvrage ne souhaite pas se payer en plus un expert en COB, il perd à tous les coups.

Publié par jeje47 il y a 2 ans

Merci pour votre retour qui fait réfléchir au souhait de faire un MOB.
Dans ce cas, que conseillez-vous pour une MOB saine et durable ? Pas de LDB ? Une conception plus simple ?
Quelle est la MOB idéale ?

Publié par jeje47 il y a 2 ans

C'est dans le département 47
Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Il n'y a pas de MOB idéale, il y a la MOB correctement pensée et réalisée et celle qui ne l'est pas.
Une COB est un must de la construction à tous points de vue, architecture, rapidité de montage, confort acoustique et thermique, coût global compte tenu des économies d'énergie et des échéances de paiement.
A cela il y a des conditions, parce qu'on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le C** de la crémière pour le même prix !!!
1) Ne pas essayer de jouer aux apprentis sorcier.
2) Penser la construction dans son ensemble et non par petit bouts.
3) Choisir les bons interlocuteurs.
De plus vous êtes situé dans une zone termitée et cela ne vous gêne pas d'utiliser de la LDB qui sera un met de choix pour ces bestioles !!!
Il y a des dispositions particulières à prendre pour les bois et panneaux dérivés du bois, protection physico-chimique en fondations et dalle et traitement bois et panneaux.

Publié par jeje47 il y a 2 ans

Bonjour,

J'ai rencontré un constructeur de MOB qui pose par défaut de la LDB.
J'impose pour mon projet un plancher hourdis sur vide sanitaire (plus cher qu'un terre plein mais plus rassurant pour moi malgré le bon sol et le terrain plat)
Selon vous, avec un bois à 18%, si j'utilise de la LDB, le risque de pourrissement/moisissure est il probable ?
Je compte faire une maison de qualité dans le temps et souhaite éviter les isolants minéraux...

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

18% est l'extrême limite, le bois sec c'est 14%.
Les bois vendus à 18% sont généralement des bois du nord et les 18% sont mesurés sortie séchoir usine.
Entre le transport, le stockage chez le négocient, le transport et la fabrication locale, quand vous posez l'isolant, le bois est à 20% et plus.
De nos jours, avoir des bois d'ossature prêts à recevoir un isolant à 18% +0 -4 est illusoire, peu en conviennent, mais c'est la triste réalité constatée chaque fois que nous constatons des moisissures.
Pourquoi certains constructeurs mettent de la LDB ?
Parce que cela fait bien, c'est naturel, écolo, assurant un bon déphasage etc..........Bref ! du commercial !!!
En réalité, ce n'est pas écolo du tout parce que très énergivore à fabriquer, sans compter les transports routier, c'est une éponge qui ne sèche pas parce qu'hygroscopique et quant au déphasage, sauf dans le grand sud, quel intérêt, à part le prix et le lambda plus élevés.
Mais chacun ses convictions et ses choix.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

choix chevrons mezzanine

Publié par billybob

0 réponse
1139 vues
0 like

choix essence parquet

Publié par manueantich

1 réponse
1297 vues
0 like

Choix colle parquet

Publié par glad

0 réponse
1135 vues
0 like

choix parquets bois pose flottante ?

Publié par akoustics

1 réponse
1754 vues
0 like

choix de bois

Publié par l'amidesarbres

0 réponse
2049 vues
0 like