Poutres en chêne d'une charpente en shed affaissés.

Publié par the5thorseman il y a 12 ans

Bonjour à tous,

Il s'agit d'un bâtiment industriel de 1889 avec une charpente en shed (dents de scie) en chêne reposée sur des poteaux en fonte.

Plusieurs pannes soutenant la charpente se sont dangereusement affaissées à cause d'infiltrations d'eaux de pluie répétées. En effet, malgré son âge, les parties restées au sec sont, elles, en parfait état (ce qui me conforte dans l'idée que le bois reste le meilleur matériau!). Mais les poutres soumises aux intempéries sont en sale état, voyez la photo :






Vous noterez que la poutre concave en question est déjà étayée par un renfort central soutenu par un câble d'acier tendu aux extrémités de la poutre. Ceci n'a cependant pas empêché le flambement de la panne...

En outre, comme on peut l'apercevoir sur la droite de la photo, plusieurs pannes ont déjà fait l'objet d'un étaiement par poutrelles IPN métalliques, mais ce procédé est excessivement onéreux est certaines machines présentes sur le site empêchent la disposition généralisée d'un tel procédé.


En conclusion, j'aimerai savoir si :

1. Si les poutres ne sont plus exposées aux intempéries et sont toujours supportées par le câble d'acier, présentent-elles encore un risque d'effondrement vu la forme concave qu'elles ont désormais adoptées ?

2. Si elles nécessitent un renfort, plutôt que de les soutenir avec des IPN en dessous qui prennent beaucoup de place, serait-il possible de les renforcer par deux poutrelles métalliques en C de part et d'autre de la panne en bois, fixées par des tiges filetées traversant la panne ?


Merci d'avance.

Publié par ITHACA il y a 12 ans

Salut,

1. On voit que dalle sur la photo.

2. ça m'a tout l'air d'etre le cas typique à soumettre à un quelqu'un de compétent et proche physiquement de ton chantier pour pouvoir y jeter un oeil.

3. les questions que tu poses sont justes. Mais pour nous permettre d'y répondre avec précision il faudrait que nous puissions voir la situation.

4. la description des désordres (flèches et flambement, infiltrations d'eau) n'encourage surement pas un diagnostique à la louche, bien au contraire. De plus, pour savoir si la flèche des poutres est irrémédiable (la poutre est-elle défibrée?) il faut au moins en connaitre la dimension: combien de cm?.

Voilà, je pense que tu peux commencer à poser la situation:
la solution sera surement entre ces deux points:
super pessimiste - il faut déposer la structure et la re-monter ex-novo
super optimiste- plus de peur que de mal, il suffit de sècher les poutres...(ceci dit, je ne crois plus au Père Noel depuis l'année dernière).

Bon boulot et ...bonne chance

A+

ITHACA

Publié par the5thorseman il y a 12 ans

Salut,

La photo précédente était une vue globale afin d'exposer le caractère concave des éléments en question.

Voici une photo d'une poutre déjà étayée :



Je n'en ai pas d'autre pour le moment, et il faut que je vérifie la section sur place.

Qu'entends tu par "défibré" ?



Le problème étant que :

1. des gens compétents, il n'y en a pas à disposition.

2. les responsables se moquent du sort de l'édifice car celui-ci est voué à la destruction si on ne trouve pas de solution moins onéreuse que l'étaiement par dessous.

3. le bâtiment est un élément remarquable du patrimoine local que l'on souhaiterait préserver en le solidifiant avant d'entamer des démarches de classement en MH qui, lui, amène des contraintes financières de restauration trop lourde si on devait l'entreprendre maintenant.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Il faudrait faire une expertise en règle…………………

S'il s'agit de vrais sheds, la poutre ne travaille pas seule.

En principe il y en à deux, l'une au dessus de l'autre et elles sont reliées par des montants verticaux.

Les infiltrations on probablement détruit une partie des assemblages, du coup, la poutre du bas a travaillé seule, d’où cette flèche excessive.

C'est ce point qu'il fau vérifier.

S'il se vérifie, il y a du travail à faire, bien sur, mais la solution peut être d'étayer et de soulever la poutre inférieure et lorsqu'elle à repris partiellement sa place, de relier les deux poutres H et B par un gros feuillard métallique (vois Simpson) à chaque montant.

Beaucoup de travail, mais pas cher en matériaux, mais bien sur, il faut vérifier d'une part si c'est bien ça et d'autre part la possibilité de mise en œuvre de ce type de renfort.

Publié par the5thorseman il y a 12 ans

Salut,

Donc les poutres sont en 300x300 mm. Leur portée maxi est d'un peu plus de 8m entre deux poteaux.

Apparemment la conception ne semble pas être idéale, la panne faitière n'est supportée que par quatre chevrons verticaux reposant sur nos poutres en question. Ces chevrons sont espacés d'un peu moins de trois mètres.



Ce qui nous fait que deux chevrons sont positionnés au niveau des poteaux, et deux chevrons agissent sur la flèche. Il me semble que c'est assez mal réparti sur une panne faisant près de huit mètres, non ? Un autre bâtiment de 1917 de même conception mais avec huit chevrons au lieu de quatre fait également parti de nos locaux, les poutres semblent beaucoup moins sollicitées !

Il y a, en effet, une panne intermédiaire au dessus des poutres visibles endommagées, c'est celle-ci qui délimite la verrière du doublage en plâtre.

Selon toute vraisemblance, en mon sens, l'assemblage reliant la panne intermédiaire à notre base dont tu parles à juste titre doit être composé également de quatre montants prolongeant nos chevrons et sollicitant de même manière notre flèche.

C'est l'hypothèse la plus probable, mais restant à vérifier. Si tel est le cas la solution des feuillards semble excellente, mais est-il possible de redresser nos poutres alors que celles-ci ont cintré de près de 20 cm à la flèche ???



Publié par ITHACA il y a 12 ans

Salut,

20 cm de flèche sur 8m de portée, ça me semble bien trop important comme déformation. Défibré: ça veut dire que ta pièce de bois est "cassée" meme si en apparence elle reprend la charge.

Je ne pense pas qu'une poutre en bois, contrairement à l'acier, puisse retrouver da forme initiale, et donc puisse éliminer sa flèche, meme en l'étayant judicieusement. D'ailleurs ta 2 nde photo démontre une reprise de la poutre chene sous ce meme principe.

Je pense que toute intervention sur les sheds, sans maitrise préalable de la situation par un expert, risque de se solder par la descente du tout.
 Après, c'est sur, ça sera plus facile de remonter. Mais ça sera aussi probablement beaucoup plus cher.

Suis le conseil de Boisphile, qui en a vu bien d'autres, sans tergiverser.

Bon travail

A+

ITHACA

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Donc effectivement cela confirme ce que je pensais.

En fait, les poutres de faîtage et d'égout sont reliées par des montants et c'est l'ensemble qui travaille comme une grosse poutre composite de 8 m de portée et de 3 mètres (environ) de haut. Il est évident que si les assemblages entre raidisseurs verticaux et membrures (dans ce cas on peut les nommer comme ça) ont lâchés, il n'y a rien d'étonnant à la flèche.

Je ne peux que confirmer mon précédent post.

Publié par the5thorseman il y a 12 ans

Après vérification, je corrige :

Les chevrons verticaux ne reposent pas sur une panne intermédiaire, qui elle, repose sur notre poutre.

En fait ces chevrons supportant notre panne faitière reposent directement sur la poutre endommagée. Les poutres intermédiaires ne servent que de traverses.

Voici un plan grossier (en jaune nos poteaux en fonte) :




Des solutions envisageables ?

Publié par the5thorseman il y a 12 ans

Et, qu'entends-tu par "assemblages" donc ?


Merci !

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

affaisement charpente

Publié par aure233

4 réponses
1505 vues
0 like

Resistance d'une poutre en chene

Publié par seth1er

3 réponses
2364 vues
0 like

Retrait d'une poutre en chêne massif

Publié par 12juillet1

0 réponse
1736 vues
0 like

Pose d'une muralière sur poutre en chêne

Publié par MikeV

0 réponse
1619 vues
0 like

OSB affaissé

Publié par roms

3 réponses
554 vues
0 like