parquet collé sur plancher chauffant

Publié par until il y a 12 ans

bonjour,
je viens de faire poser un parquet collé en ipé "15x90" sur un plancher chauffant par mon parqueteur et les choses se passent mal.

- chape anhydrite coulée en mai 2007, 2 cycles de chauffe pour le séchage cet été puis chauffage normal depuis le début de l'hiver.
- le parquet a été livré une semaine avant la pose, le chauffage du planché arrèté 3 jours avant.
- la pose du parquet a commencé début février.
- après la pose, à une ou deux exeption près, les lames étaient jointives.
- remise en marche du plancher chauffant une semaine + tard en montant la température progressivement.

depuis le parquet a "séché" et les joints entre lames atteignent aujourd'*** entre 0 et 3 mm !

nous en sommes au ponçage et les choses, forcément, ne s'arrangent pas.

Y a t'il une solution à part la dépose/repose pour combler ses joints disgratieux qui ne seront pas comblés par la finition huilé prévue.

merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Certes, les choses paraisses bien faites, mais l'humidité des lames a-t-elle été mesurée avant la pose et correspondait-elle à l'humidité d'équilibre de l'IPE avec la pièce ? Là est toute la question !!!

Publié par until il y a 12 ans

non l'humidité des lames n'a pas été mesurée.

quoi faire avec mes joints de 3mm

Publié par until il y a 12 ans

voilà le travail 01
voilà le travail 02
voilà le travail 03
je suis vert

mon parqueteur va surement me proposer de combler les joints avec le résidu de ponçage mélangé à un  liant.

Qu'en pensez-vous ?

merci.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Et en plus vous n'avez pas été gâté par la qualité, il y a de tout ……………. Ah ! non, il ne vous proposera pas cela, si non il n'est pas parqueteur. Entre la qualité qui n'est pas top et la vérification des humidités d'équilibre qui n'ont pas été mesurées donc pas respectées, il y avait toutes les chances pour obtenir ce que vous avez.

Lisez aussi :

http://boisphile.over-blog.com/categorie-512072.html        Parquet

Publié par until il y a 12 ans

Boisphile,

J'ai lu et relu votre article sur parquet, je l'ai même imprimé et donné à l'artisan responsable de la fourniture et de la pose.

Ceci étant, qu'exigeriez-vous dans mon cas, le passage d'un expert, le remplacement du parquet ou n'y a t'il rien à faire ?

merci encore

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Tout dépend du contrat passé avec l'entreprise. Si vous avez acheté le parquet et que vous lui avez demandé de poser, il a posé, son contrat est rempli. S'il a pris le marché fourniture et pose, là il est responsable.

Publié par until il y a 12 ans

j'ai signé un devis de fourniture et pose, il est donc responsable.

Vous imaginant professionnel du bois, ma question est de connaitre votre réaction à une situation similaire en tant que client.

je vous repose donc ma question, qu'exigeriez-vous dans mon cas, le passage d'un expert, le remplacement du parquet ou n'y a t'il rien à faire ?

merci

Publié par until il y a 12 ans

up

Publié par pascal 11 il y a 12 ans

Moi ce qui m'interpelle le plus c'est la difference de largeur entre les lames une fois séchées!

Même en attendant quelles soient bien en équilibre (niveau hygrométrie) avec la pièce, je ne vois pas comment il serait possible d'optenir un bon résultat avec ces lames.

Publié par Glaz il y a 12 ans

Bonjour
Ben, va falloir poncer les 15mm de parquet, ou le décoller si possible sans abimer la chape.

Question le parquet a bien une trace entre les différents achats de négociants, passage au sécheur  ou séchage naturel durant une certaine période,  et la transformation en lame de parquet :
 l'Ipé aurait-il encore son humidité de forêt amazonienne...

Y a t'il un avis technique su ce"parquet", et sa pose sur plancher chauffant est elle indiquée..

Le parquet a été livré par qui et stocké où dans l'attente de la pose: dans la pièce où il devait être posé ou ailleurs dans l'habitation)

C'est le premier cas où je vois ce rétrécissement de la lame de parquet après pose sur plancher chauffant, et de plus c'est uniforme.

Sinon la marche à suivre a bien été respectée, dans le cas d'arrêt de fonctionnement de la chauffe de la pièce incriminée, juste une question la remise en route du circuit de chauffage s'est faite comment : directe ou progressive

Fourniture et pose par l'artisan qui vous doit une garantie de bon achèvement et de résultat, dans le cadre de sa garantie biennale.

Ne faite plus rien pas de ponçage, vous contactez votre assurance dommage ouvrage et lui le parquetteur qu'il fasse jouer la sienne, qui elle se retournera vers son fournisseur....

Cela risque d'être long



Publié par Glaz il y a 12 ans

OK sur la progressivité de la remise en chauffe, j'avais zapé sur la première intervention.

Bon courage quand même

Glaz

Publié par until il y a 12 ans

Bonjour,


à la demande du parqueteur un représentant du fournisseur «Design Parquet» est venu visiter le chantier hier afin d'établir un rapport destiné sa responsable qualité.


Livraison du parquet au magasin de matériaux de construction mi decembre 2007

Bordereau de livraison du lot de parquet :

taux d'umidité des lames de 8,5 à 11 % (conforme au DTU me dit il)

tolerance en largeur 90 mm ± 0,2 mm


Livraison du parquet sur le chantier 3 jours avant la pose début février


Mesures des conditions du chantier (hier) :

humidité relative de l'air 48 %

temperature 22°


Mesures sur 10 lames posées :

joints entre 0,1 et 2,4 mm au pied à coulisse

largeur des lames 88,6 mm mini 90 mm maxi


Mesures sur 3 lames posées :

taux d'humidité du bois à coeur 8,5 %



Sa conclusion étant que le bois ayant été livré entre 8,5 et 11 % d'humidité et étant toujour à 8,5 % après la pose sa responsabilité n'est pas en cause. Même s'il ne s'explique pas le retrait !


Pas de question sur la qualité du stockage chez l'intermédiaire pendant 1 mois et demi,

pas de question sur la mesure d'humidité de l'air et du bois au moment de la pose par le parqueteur.


Pour finir il m'explique que le DTU tolère un joint maxi de 2 % de la largeur des lames en moyenne sur l'ensemble du parquet. A savoir une moyenne de 1,8 mm de joint sur l'ensemble du parquet.

Et comme a priori je suis en dessous de ces 1,8 mm en moyenne il m'explique qu'une confrontation d'expert me serait défavorable !

En attendant les conclusion de sa responsable qualité il me conseille d'accepter le parquet tel quel.


Pas un mot du parqueteur pendant les 1h30 de visite, sa défense semble consister à s'abriter derrière les conclusions du fournisseur.


Question :


- avez-vous acces à ce DTU et pouvez-vous me confirmer l'existence de ces 2 % de joint/largeur lame.



Merci encore.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Parquet sur plancher chauffant

Publié par Titi 'n Bibi

1 réponse
1163 vues
0 like

parquet sur plancher chauffant

Publié par guismo44

2 réponses
5337 vues
0 like

plancher chauffant avec parquet en chataignier

Publié par DENIS59

0 réponse
1566 vues
0 like

pose parquet sur plancher chauffant...

Publié par Jac

1 réponse
1748 vues
0 like

Pose parquet sur plancher chauffant

Publié par Jac

3 réponses
1298 vues
0 like