Ossature bois

Publié par Nico-sker il y a 12 ans

Bonjour,

Je vais rénover une vielle maison en pierre dont un pignon est mal en point.
Son état me laisse envisager de refaire une partie de ce mur.

Pour cela je compte descendre en partie le mur (de la faîtière jusqu’à la moitié du premier étage). Remonter le mur jusqu’au plancher du second étage (grenier). Ensuite je pense couler une arase en béton, fixer une lisse basse et monter une ossature bois. Jusque là je pense que le principe est bon.

Au final j’obtiens donc un mur ossature bois "posé" sur un mur en pierre.

Ce qui me pose problème c’est le contreventement. Je ne vois qu’une solution c’est de contreventer cette ossature avec la charpente. Mais dans ce cas la charpente sera soumise aux force du vent qui frappe le pignon alors qu’avant non puisqu’elle reposait sur des murs en pierres. (Je parle du vent car je suis en Bretagne et que ce pignon est particulièrement soumis aux vents d’ouest ce qui a certainement joué sur l’état de son délabrement actuel).

 
Merci d’avance pour vos avis.

Publié par MathieuG il y a 12 ans

Bonjour, tout dépend de la liaison bois-maçonnerie, puis des portées, poids, etc... Il faudrait des plans, photos, pour un jugement sans engagement.
Cordialement

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Bonjour Nico

C'est très bien de vous en préoccuper.

Le problème est de savoir si votre bâtisse est particulièrement exposée, et qu'est-ce qui sera en OB, simplement un pignon ou bien une hauteur de mur plus un pignon ?

La charpente est-elle constituée de fermes ou simplement de pannes ?

Les pannes étant posées sur le pignon actuel, je suppose que vous allez devoir démonter une partie de la couverture ??

Bref ! Une description du chantier permettrait sans doute de vous aider, mais là, c'est un peu court !!

 

Boisphilement votre

Publié par Nico-sker il y a 12 ans

Merci Mathieu et Boisphile de me répondre. Vraiment sympas !

Voici une description plus (trop) détaillée :
Le projet comporte dans un premier temps la rénovation d’une maison plus une extension de celle-ci. Dans un deuxième temps, la rénovation d’une longère collée à la maison via le pignon défectueux. Actuellement la vieille charpente de la longère s’appui sur le pignon de la maison.

Pour ce qui est de la maison, il y a ce pignon en mauvais état qui me pose problème depuis longtemps. Vu l’ensemble des paramètres à prendre en compte (je ne les cites pas tous), je me dis qu’il vaut mieux le refaire et le remonter.

- La maison : en pierre,  RDC + 1 étage + grenier (comble aménageable constitué de petites pannes espacées de 45 cm environ).
- L’extension : en OB, collée à la maison sur la façade Nord ; RDC + combles perdus. Je fais actuellement les plans.
- Longère: en pierre, RDC + combles aménageables. Donc un étage de différence entre la longère et la maison. Charpente à refaire de A à Z. La couverture et la charpente de ce bâtiment seront enlevées bientôt avant que ça ne s’écroule.

Vu de l’extérieur, le pignon fait approximativement 6 mètres de large. La pente du toit est de 45 %.

Travaux envisagés : descendre le pignon depuis la faîtière jusqu’au plancher du grenier. En profiter pour créer une ouverture au 1er étage en prévision de la communication entre les deux bâtiments : 1er étage de la maison communiquant avec les combles de la longère. La couverture existante est à refaire et je profiterai donc de l’avoir enlevée pour pouvoir descendre le pignon. (Bien sur il faudra soutenir fermement la charpente en l’absence du pignon).

Voici ce que j’entrevois pour la solidité de l’ensemble :

Une fois le pignon démoli jusqu'au plancher du grenier : Réalisation d’une arase en béton qui consolide le mur mais qui surtout permet d’avoir un plan horizontal. Pose d’une lisse basse chevillée dans l’arase. Contreventement en fixant des panneaux OSB entre " les pannes de l’ossature bois " et les pannes de la charpente de la maison. Dans ce cas là, je me dis que la poussée du vent sur ce pignon forcera sur la charpente alors qu’auparavant ce n’était pas le cas. Mon inquiétude est elle raisonnable ? Y a-t-il d’autres façons de solidifier le tout ?

Publié par Nico-sker il y a 12 ans

Pardon,

J'ai confondu les degrés et les pourcentages.
La pente du toit est donc de 45° et non pas de 45%. Si celà change quelquechose ...

Merci.


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

ossature bois

Publié par shamal

1 réponse
1107 vues
0 like

ossature bois

Publié par FabriceC

3 réponses
1139 vues
0 like

Ossature bois

Publié par DestrésC

2 réponses
1406 vues
0 like

OSSATURE BOIS

Publié par murdroit

0 réponse
1816 vues
0 like

Ossature bois

Publié par Fabio1

1 réponse
2864 vues
0 like