bouts de solive: peut on les découper?

Publié par Martho il y a 13 ans

comme j'avance dans mon projet de plancher, je me pose une question: est il possible d'entailler le bout des solive pour le passage d'une conduite d'eau?

Le solivage serait posé sur une muralière de 75 mm d'epaisseur. et l'entaille se ferai en haut de solive sur 80 mm de haut et 50 mm de profondeur. Je me dis qu'a cet endroit, la solive travaille uniquement en cisaillement et que ca doit passer (avec le fichier excel solive j'ai tester la section 145  * 75 qu'il resterait et ca passe à l'aise sur les calculs relatif aux appuis).

au pire je dois pouvoir me débrouiller si je procède avec descorbeaux métalliques mais j'aurai préferé faire tout en bois, moins cher...

Merci

Publié par Phlop il y a 13 ans

FIgure toi que la situation que tu decrit est identique a la mienne.
L'installateur sanitaire, sans me prévenir, a réalisé des découpes dans plusieurs solives consécutives, tout en m'affirmant que cela serait suffisant. Les découpes sont situées quasiement au milieu de la longueur des solives (qui font 80x200 a la base). Donc a cet endroit les solives n'on une dimension que de80x150.

Je me suis procuré des pattes de liaisons d'une dizaine de centimetre de longueur que je compté visser pour renforcer les solives aux endroits des découpes.

Mais tout bien réfléchi, je vais opter pour des "pattes de liaison" fait maison (fer plat 50mm de large et 3 mm dépaisseur et de 50cm de long, dans un acier dur) que je ferai percé au boulot et que je compte boulonner dans les solives pour les renforcer...


Il est vrai que cela m'a surpris, mais bon maintenant je n'ai plus le choix, je vais devoir faire avec, et je vous tiendrez informez de l'avancement du projet et des problemes que je rencontre :)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Martho

Je ne connais pas les autres paramètres pour calculer, mais dans tous les cas, l'entaille ne doit pas être supérieure au ¼ de la hauteur de la solive, 1/3 pourrait être admis avec un renfort.

Pour le calcul, ce n'est pas si simple, surtout si cette découpe est au droit de l'appui ou hors appui.

Pour calculer il faut calculer la poutre tel quelle avec sa découpe et en charge et non pas simplement ce qui reste, par ce que dans ce cas on admet que le plan de cisaillement se fait au milieu des 140 et non au milieu de 225 comme il est réellement.

Boisphilement votre

Publié par Martho il y a 13 ans

eh ben phlop, ca ca me ferait peur, en génral, la section des solive est limitante sur le critère de flexion, c'est donc dans son milieu qu'elle est le plus important!! faire une entaille en plein milieu ca craint. Les renfort que tu compte mettre ca peu fonctionner je pense mais il faut que l'emprise des fers soit faite sur une bonne longeur avec de nombreuse vis sinon l'effort se reportera sur une toute petite surface...

Boisphile, comme la profondeur de l'entaille (la largeur si on veut) est de 50, ca laisse 25 mm de porter ou la section est complete. en théorie, les efforts de cisaillement se font uniquement au droit de la jonction solive / muralière et théoriquement une épaisseur de 0 est suffisante, bien sur dans la pratique la portée doit intégrer le fait que la pièce pourrait se décaler et à mon sens  et le fait que la pression de charge soit diminuée en augmentant la surface de contact. Dans mon cas, la surface de contact ne change pas et la section au droit de la jonction ne change pas non plus... bref à mon avis , ca change rien au calcul théorique... enfin tout ca c'est des vieux reste de résistance des matériaux d'il y a quinze ans.

qu'en pensez vous?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Martho

NON ! Martho, vous êtes totalement dans l'erreur, au milieu vous pouvez percer (pas entailler) mais il faut éviter les entailles au moins sur le premier mètre de l'appui.

Alors après, vous allez essayer de me faire dire que c'est bon quand même !! mais non, je ne le dirais pas.

Qu'est que c'est que cette histoire de point "0" ??? on est dans le bois !!! qu'est-ce que le cisaillement ? la poutre travaille en flexion, sa partie supérieure est comprimée pendant que sa partie inférieure est tendue, il en résulte un effort de cisaillement qui est quasi nul au milieu et qui augmente à mesure que l'on se rapproche des appuis où il est maximum.  

Boisphilement votre

Publié par Martho il y a 13 ans

OK merci il y a donc deux choses,

 au milieu ce que l'on recherche c'est que ca soit pas trop en flexion, il faut donc conserver les faces supérieure et inférieure de la solive qui sont celles qui travaillent , d'où mon exclamation sur une entaille en plein milieu (un trou au milieu OK au milieu il se passe quasiment rien, et on recherche pas une section importante étant donné que , comme vous le dites, le cisaillement est nul).

sur les appuis c'est le contraire, pas de flexion mais cisaillemnt maximum; (ok avec vous sur le fait que les forces de cisaillement augmentent en allant vers les appuis où elles sont maximum), et justement théoriquement cette force s'arrete eprès son maximum au droit de l'appui (d'ou mon  0 mm de l'appui)  puisqu'après l'appui il n'y a plus cette force. pour illustrer on peut imaginer un appui qui ferai un metre de long et ben ca servirait à rien, théoriquement il n'y a que le premier point de contact solive/ appui qui sert d'appui. ca c'est la théorie pour le cisaillement par contre l'écrasement de l'appui lui dépend de sa surface de contact , car plus elle est faible plus la pression est grande. Dans mon cas, l'emtame que je veux faire est apres le point d'appui, la ou théoriquement il n'y a plus de cisaillement, d'ou ma question.

Je me souviens très bien de mon cours de RDM ou il fallait calculer le cisaillement d'un crochet de grue et bien je me souviens que la conclusion était, le petit bout du crochet (celui qui rebique) ne sert à rien dans l'effort pour lever une charge; il sert simplemnt à éviter que la charge ne tombe. Pour faire le parrallèle avec la solive, les 75 mm d'appui serve s'implement à ce que la solive  trouve un appui et ne tombe pas mais ca ne sert a rien pour supporter le cisaillemnt qui lui est théoriquement au droit du premier contact avec l'appui.

j'ai été un peu long désolé

 

Publié par Martho il y a 13 ans

pour compléter le calcul, j'ai testé des appuis de 20 mm , en imaginant que je coupe vraiment tout le bout, et bien ca passe presque, 126 % de compression, ca confirme un peu mon approche précédente, la seul ligne qui bouge c'est bien l'écrasement aux appuis et non pas la charge aux appuis. Par curiosité, connaisser vous ceux qui ont développé l'excel solive? peut etre y avaez vous vous même participé?

 

par contre malgré les section que je mets et les entraxe qui sont a priori classique, ca décroche toujours sur la flexion, bizarre non (avec225/75 et portée de 4 m et entraxe 40cm)

merci boisphile

 

Publié par Martho il y a 13 ans

je relance pour avoir votre analyse monsieur Boisphile!

merci

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Découpe solive

Publié par annette1

1 réponse
1101 vues
0 like

Solive découpée

Publié par plancherbois

0 réponse
1553 vues
0 like

Trémie et découpe de solive

Publié par vincentpradera

0 réponse
1757 vues
0 like

Découpe solive sur appui bois

Publié par Kahouane

7 réponses
3742 vues
0 like

bois de bout (ou debout?)

Publié par Yannouk

1 réponse
3528 vues
0 like