isolation par lame d'air

isolation par lame d'air

il y a 15 ans

peut 'on envisager comme isolant ,l'air?    imaginons une ossature bois,de l'exterieur vers l'interieur, clins,tasseau et lame d'air,contreventement,et a partir de la, sur la profondeur  de l'ossature,une lame d'air  de 2 cm, puis un panneau fibre de bois, type gutex  2 a 4 cm,eventuellement siliconné son pourtour,ou bien l'enduire,afin de le rendre hermetique, puis a nouveau lame d'air 2cm ,etc ,etc, enfin terminer par un  pare vapeur ,panneau fibre de bois enduit,   on peut eventuellement remplacer un de ces espace d'air par une couche de chanvre,  ou cellulose,juste tassé a la main (pour pour renforcer l'inertie)  voir de la terre du jardin.    le but etant d'utiliser l'air principalement comme isolant  entre des parois hermetique,( l'air est stable),mais respirante.    existe t'il des ouvrage sur le sujet?         l'air est gratuit,a priori sain ,ne s'altere pas,ne crains pas les rongeurs...    qu'en pensez vous?

4 réponses

1-4 sur 4 réponses
1/1
1. isolation par lame d'air il y a 15 ans

Bonjour Laurent

Pourquoi ne pas isoler avec du liège, c'est 95% d'air ?

Boisphilement votre

2. isolation par lame d'air il y a 15 ans

absolument,le liege en 22mn doit se trouver autour de 7euros du m2, la fibre de bois pour la meme epaisseur au alentour de 10.(prix qem janvier 2006),   mais le principe est 'il viable ?   et si c'est le cas,ne pourrait 'on pas pousser le principe encore plus loin?  qu'importe la cloison,seul l' air stable etant important,a partir de la , dans une optique d'une accession au confort a moindre prix,plusieur couches d'isolant mince le moins cher,coincer entre 4 tasseaux deviendrait efficace , pas tres bio a la base,mais j'imagine ,si le principe est fiable ,les solutions bio notament en matiere de recyclage de materiaux en fin de vie, pourraient devenir evidente.(ex: l'entrepot kpark de votre region ,tous les jours remplis une pleine benne de vielles fenetres.   avec un honnete coupe verre...,les bouteilles en plastiques, hermetiques indestructibles, coincées entre deux cp..etc,etc..) cher boisphile,qu'en pensez vous?  peut 'on isoler avec de simple espace d'air?   merci

3. isolation par lame d'air il y a 15 ans

Bonjour Laurent

Du domaine du rêve !!! tout dépend du besoin d'isolation, les esquimaux isolent avec des murs de glace !!!!! Mais nous avons chez nous la RT 2005 et la 2010 qui pointe et avec les futurs bilans énergétiques je doute fort que ce soit bien conforme. Personnellement je ne souscrit pas à toutes ces idées ""originales"" qui de tous temps ont ponctuées notre monde industriel qui, il faut bien l'avouer, est quand même bien plus fiable que tous ces bricolages de haut vol qui n'ont de réel intérêt que pour celui qui les fait.

Boisphilement votre

4. isolation par lame d'air il y a 15 ans

C'est surtout que pour être isolant, l'air doit être emprisonné en de nombreuses sous parties, comme dans les isolants traditionnels ou "écologiques" Un grand volume d'air n'est pas bien possible à emprisonner sans qu'il bouge; Regardez dans les menuiseries, même avec de grands soins dans les doubles vitrages à l'argon, pour des volumes faibles, la difficulté de  le garder longtemps hermétiques (donc non respirant au fait)
Francis

1-4 sur 4 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer