1er Etage dans ancien Gymnase

Publié par beethov08 il y a 3 ans

Bonjour à tous,

J'expose un peu ma situation, je souhaite acheter un ancien gymnase pour y réaliser mon atelier et habitat privé.

La salle mesure 23m x 11m avec une hauteur sous plafond de 7m.

Je comptais faire réaliser un plancher sous solivage à mi-hauteur pour créer un 1er étage. A ce niveau il y aura une partie habitation, un studio photo et un espace d'exposition pour des pianos légers, du coup une charge d'exploitation normale suffira.

J'ai contacté une entreprise de mon coin qui m'a calculé d'y mettre 6 sommiers de 100x30 en lamellé-collé sans poteau au milieu (donc le sommier a 11m de portée), puis des solives entre sommiers tous les 60cm. ( tout cela en épicéa).
Je trouve cela énorme pour une charge d'exploitation "normale". Comme je ne suis pas calé en calculs, je viens vers vous pour avoir confirmation que c'est énorme ou infirmation.

Merci de votre aide.

Benjamin

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Tout cela manque de précision, mais bon, quand même, ce sont des grands malades ceux qui vous ont chiffrés cela !!!  Le bâtiment mesure 23 mètres et vous dites 6 poutres, donc 23 / 7 = des entraxes (ou bande de chargement) de 3m30.pour  des poutres de 11 mètres de portée sans appui intermédiaire.

Pour un plancher standard d'habitation soit 120 kg/m² de charges permanentes et 120 de temporaires, plus 11kg/m² de solivage, il faudrait des lamellés collés GL24 de fabrication française de section 210 x 806mm pour une flèche très juste de L/400; c'est-à-dire fréquences vibratoires assurées et pour une déformation à terme de 28mm quand même. Pour information, une poutre pèserait quelque 940 kg et des réactions aux appuis de 5 tonnes, ce qui représente le poids de 4 voitures sur la surface d'une demi-page A4. Je ne sais pas vraiment si vous vous rendez compte de ce que cela représente pour la maçonnerie porteuse ?

Bref, l'entreprise est totalement fantaisiste, ce n'est pas fréquent de ma part, mais dans ce cas, il y à soit une incompétence notoire, soit une erreur dans les données que vous avez transmis.

Pour votre information, dans les mêmes conditions, des poutres BLC en 100 x 300 sont à 787 % de taux de flexion, ce qui veut dire rupture !!!

Evidemment, ce n'est pas tout, des entraxes de 600 sont erronés, car vous ne trouverez pas les panneaux qui correspondent à ces entraxes, donc il faut les ramener à 500. Ensuite et avant toute chose, il faut contacter votre assureur qui vous exprimera sans doute ses obligations en matière de sécurité incendie pour bien vous assurer et enfin, je vous recommande de contacter un BE structure qui pourra vous dire ce qu'il y a à faire de point de vue maçonnerie sous les descentes de charges des poutres.

Publié par beethov08 il y a 3 ans

Bonjour à vous,

Petite correction : il y a 2 sommiers collés aux murs puis 4 au centre. Cela fait des entraxes d'environ 4.6m

Pour la taille des sommiers ce sont des 100cm x 30cm.


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Cela change beaucoup de choses, comme quoi, la précision des donées est importante :

Solivage en 75 x 250 avec entraxes de 500 pour OSB 3 de 2500 x 675 x 18mm

4 Poutres BLC GL24 de fabrication française, portée 11000 - Bande de chargement 4600 - section 210 x 1023 (lames de 31mm) - poids 1200kg - Flèche relative L/550 - déformation à terme après fluage 20mm - Réactions aux appuis 7120kg.

Les 2 poutres d'extrémités BLC GL24 de fabrication française, portée 11000 - Bande de chargement 2300 - section 110 x 990 (lames de 45mm) - poids 600kg - Flèche relative L/525 - déformation à terme après fluage 21mm - Réactions aux appuis 3560kg.

Pour information :

Le BLC en largeur de 300 ne doit pas être de fabrication française certifié GL24, parce qu'en principe, on ne dépasse pas la largeur de 210 avec des lames de 31 pour rester sous les 70cm² de collage, hors avec une largeur de 300 il faudrait des lames de 23mm, ce qui m'étonnerait. Donc c'est sans doute de l'importation plus ou moins contrôlée.

Concernant les entraxes de solives, le BE structure pour les descentes de chrages et l'assureur, je confirme ce que j'ai écris précédemment.

Publié par beethov08 il y a 3 ans

Bonjour,

Merci de votre réponse, très technique j'avoue avoir un peu de mal à déchiffrer tout cela.

Y a-t-il sur le site un explicatif pour déchiffrer votre explicatif comme ci dessous ? pour comprendre par exemple la bande de chargement; la flèche relative ?

4 Poutres BLC GL24 de fabrication française, portée 11000 - Bande de chargement 4600 - section 210 x 1023 (lames de 31mm) - poids 1200kg - Flèche relative L/550 - déformation à terme après fluage 20mm - Réactions aux appuis 7120kg.

Merci à vous.


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Ces détails techniques sont surtout destinés à vous aider dans d'éventuelles discussions avec l'entreprise. Les calculs sont effectués à l'Eurocode 5 sur un logiciel à jour, par un expert bois, membre de la commission de normalisation, membre du DTU 51-3 planchers bois et dont les spécialités sont la construction bois, les planchers bois et les panneaux bois et dérivés du bois.

Concernant ma réponse, vous demandez des explications que je peux bien sur vous donner soit :

4 Poutres BLC Bois Lamellé Collé GL24 Certification GlueLam et le chiffre 24 pour la classe de résistance  de fabrication française parce que l'on reçoit des bois d'importation beaucoup moins chers , mais de qualité non certifiée et dans votre cas, ce n'est pas souhaitable, portée libre entre les deux points d'appui 11000 mm pour 11 mètres  - Bande de chargement largeur de charge reprise par la poutre 4600 4m60 - section 210 x 1023 mm (lames de 31mm épaisseur des lames composant le lamellé collé) - poids d'une poutre 1200kg - Flèche relative L/550 Longueur divisée par 550 - déformation à terme après quelques années de chargement après fluage le fluage est la déformation irréversible de la poutre sous charges à long terme. Le fluage est bien sur fonction des charges, mais également des variations hygrométriques 20mm - Réactions aux appuis c'est le poids qui est imposé au murs qui soutiennent cette poutre7120kg donc ici un peu plus de 7tonnes 100 à chaque extrémité. Comme la poutre mesure 210mm de large et qu'elle reposera en gros sur 150mm de long, soit 315cm² soit 22.6 kg/cm², d'où ma réflexion sur l'équivalent du  poids de 6 voitures sur une carte postale et donc ma mise en garde sur l'état du mur pour reprendre une telle charge concentrée.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

creation 1er etage en bois

Publié par chris74

1 réponse
1773 vues
0 like

Rénovation d'un plancher au 1er étage d'une ancienne ferme

Publié par ChristianS

1 réponse
1481 vues
0 like

CONSEIL POUR CONSTRUCTION DE TERRASSE AU 1ER ETAGE

Publié par PHIL05

0 réponse
1561 vues
0 like

dimensionnement des poutres de support de mon 1er étage

Publié par DanielS

0 réponse
1674 vues
0 like

plancher bois 1er étage chambre et sdb

Publié par marco17

0 réponse
1666 vues
0 like