charge vent et calcul section panne

Publié par capitainecaverne il y a 13 ans

Bonjour, la plupart des petits logiciels de calcul de RDM trouvés sur le net ne prennent pas en compte le chargement induit par le vent.

Habitant dans la vallée du Rhone et souhaitant rénover ma toiture je cherche à dimensionner mes pannes.

Comment faut il prendre en compte le chargement lié au vent? Si on réalise un bête calcul de méca flu avec Bernouilli et en prenant comme hypothèse que mon toit stoppe complètement le vent d'un côté, j'arrive pour un vent de 80 km/h à une charge constante d'environ 400Da/m2. Est ce réaliste? Quelle valeur prenez vous usuellement pour les construction dans la vallé du Rhône (proche Montélimar) là où le vent souffle fort?

Laurent.

 

 

 

Publié par capitainecaverne il y a 13 ans

Erreur de frappe c'est 40 DaN/M2 et non 400.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Capitaine,

La RDM n'est pas adaptée au bois car elle ne prend pas en compte le % de charge permanente et temporaire, le fluage qui va avec et la durée de charge.

En ce qui concerne le vent, il faut compte la pression, mais aussi la dépression et les deux s'additionnent.

Mais c'est surtout pour l'arrachement des tuiles, car de département de la Drôme est en zone 3 et le calcul doit être vérifié sous neige accidentelle aux limites élastiques conventionnelles et dans ce cas l'incidence du vent est relative.

Boisphilement votre

Publié par DanielW il y a 13 ans

Bonjour

Pour connaitre l'action du vent sur ta couverture , il  faut faire un calcul selon réglementation NV 65 , et celà aboutit généralement , en couverture de maison individuelle , à un effort de dépression  rarement déterminant dans le calcul  de la section des pannes .

Comme le dit Boisphile , la neige est infiniment plus penalisante .....ce qui n'empêche que pour l'ancrage des pannes , ce calcul de vérification  de  l'arrachement sous l'effet du vent est necessaire .

J'ai besoin pour déterminer ces 2 actions : 

-1) pour le vent :   Configuration de toiture (1 ou 2 pentes) , inclinaison ° ou pente% ,produit de couverture , hauteur par rapport au sol ,  la situation (normale ou exposée) ,batiment fermé ou non sur les 4 faces

-2) pour la neige :altitude par rapport à la mer

Ce sera à partir de ces valeurs considérées dans leurs combinaisons extrémes  que le calcul des sections peut être mené

Cordialement

Publié par capitainecaverne il y a 13 ans

Merci boisphile et daniel pour vos réponses.

Pour Daniel, quelques précisions.

La maison forme un L, c'est un bâtiment fermé

                                    E

    ********************************************************

    /                                                                        /

    /                                                                        /

 N  **********************************************************            O

   /                             /

   /                            /

   ***********************

                                     S

 

Les deux toitures sont à 2 pentes. Pour la prmeière partie, les pannes sont dans l'axe du vent (Nord-Sud). Le vent dominant ici est le mistral (Nord-Sud).

Pour la deuxième partie du toit elles sont à la perpendiculaire de l'axe du vent.

La pente du toit en d'environ 17°, et les génoises sont à environ 6m. La maison se situe en bord de vallée du Rhône (ST MONTAN) à environ 130m au dessus du niveau de la mer.

Laurent

Publié par capitainecaverne il y a 13 ans

Les tuiles sont de type canal (vielles tuiles) posées sur le premier toit en pose traditionnelle et sur le second sur plaque type everite.

L'exposition de la maison par rapport au vent est normale (pas d'amplification particulière du vent), la maison est un petit peu protégée par une colline.

Publié par DanielW il y a 13 ans

Re

L'occasion de réviser les régles NV

-Le vent agit dans tous les cas  en depression (versant au vent et sous le vent ) pour une valeur maxi de- 85kg/m² en surcharge Normale et -150kg/m² en extrême . 

-La neige compte pour 55kg/m² en surcharge Normale et 90 kg/m² (en extrême

C'est donc à partir de ces valeurs que les pannes sont  à calculer......en  recherchant leur combinaison la plus défavorable!

1) en fléche et taux de travail à la  flexion sous l'action du poids propre de toiture + neige Normale

2) en taux de travail à la flexion   calculé  à  limite d'elasticité sous l'action du poids propre de toiture + neige Extrême

3) en taux de travail (calculé à limite elastique)à flexion  , en soulévement sous l'action du vent  Extréme (poids propre de toiture déduit) mais que valent ces effets  si on leur deduit le poids propre  ?

4) Et verification des efforts de soulévement aux ancrages des pannes sous les actions du vent Normal et Extréme

Voilà pour les valeurs à prendre en compte , avec un aperçu des combinaisons à envisager ,reste encore à séparer  dans le cas du bois , les charges de courte durée d'une part , de celles de longue durée d'autre part qui sont à affecter d'un coeff de fluage qui depend du degré HR du bois.

Cordialement  

Publié par capitainecaverne il y a 13 ans

Ok, merci Daniel pour les infos cela me semble facile à claculer. Cela m'a permis également de me remémorer quelques vagues restes en méca flu et effectivement la charge liée au vent est négative puisque la pression statique d'un fluide diminue lorsque la vitesse de celui augmente.

Finalement, avec un vent de 120 km et 50 cm de neige sur le toit, je suis tranquille le toit ne bougera pas....

Côté fluage, je vais avoir un peu de mal à le simuler car mon logiciel de RDM est plutôt simpliste et ne prend pas de phénomène en compte.

 

Publié par DanielW il y a 13 ans

Re

Rien de bien compliqué si ton bois est commercialement sec et que l'ambiance  de tes combles reste dans des limites  raisonnables de HR ...disons ambiance séche , pas necessairement chauffée.

-1) calcul de déformation:

 Tu additionnes  les charges permanentes majorées  d 'un coeff de fluage de 1,8  +  les charges occasionnelles non majorées  et tu calcules la fléche avec le tout en prenant le  module de Young  E= 80500kg/cm² (résineux C18) ou E=95000kg/cm² (pour du chêne)

-2) Le calcul du taux de travail à flexion se fait par contre avec les valeurs non majorées donc sans coeff de fluage

Cordialement

 

 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Calcul de charges de vent avec l'eurocode

Publié par Zafra

1 réponse
1623 vues
0 like

Calcul de charge pour une section de panne donné

Publié par tropetit

0 réponse
1750 vues
0 like

Calcul charges sur pannes...

Publié par nico82

10 réponses
90 vues
0 like

Calcul de surchage vent et interaction avec la neige - calcul de panne

Publié par Armett

3 réponses
1353 vues
0 like

Calcul section panne

Publié par Dac99

2 réponses
2853 vues
0 like