Besoin aide pour renforcer solivage salon

Publié par Dacascos il y a 7 mois

Bonjour à tous.

Je suis en train de rénover une ferme en pisé dans l'isère et comme parfois le solivage de l'étage à été prévu un peu faible.
Actuellement sur une pièce de 4m x 4,80m, j'ai des solives :
- portée 4800 mm
- Section 63 x 175 mm approx
- entraxe 500mm
- Appuis encastrés dans une poutre maitresse d'un côté et encastrés dans le pisé de l'autre.
- Les appuis dans le pisé semble saint car mur sud et en hauteur
- Les poutres ont fléchis dans leur milieu.
Voir schéma ci-dessous.



Ma question, si quelqu'un peut m'aider est de savoir quel serait la solution la plus raisonnable si je veux garder mes solives existantes dans le but de ne pas fragiliser mes appuis en déscellant du pisé et de conserver les appuis existants dans la poutre maitresse.
J'avais dans l'idée de jumeler des poutres en section 60x300mm, avec vis traversantes.
Je voulais faire reposer les petites rives des futurs panneaux OSB sur les nouvelles solives pour rattraper la flèche.




Si quelqu'un pouvait me dire si cette solution est viable en rénovation ou s'il faut mieux tout refaire ?

Merci d'avance


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Le principe est bon, mais pas si simple qu'il y parait.
1) Il faudrait donner la section de la poutre principale ainsi que les entailles et préciser si elle porte une cloison ou un garde-corps.
2) Y aura-t-il des cloisons dans cette pièce ?
3) Je confirme que la section 63 x 175 est insuffisante avec un taux de flexion dépassant les 100%.
4) En revanche, nous avons du disponible en cisaillement, ce qui permet d'utiliser les solives actuelles pour leurs appuis si toutefois le pisé accepte une réaction de l'ordre de 5 kg/cm², basé sur un scellement de 10 centimètres.
5) La hauteur de 300 est inutile, de plus le bois ne sera pas sec dans cette section.
6) Une section de 45 x 260 ou 75 x 240 en LVL kerto S serait plus judicieux parce que sec.
7) La mise en oeuvre doit être très précise et minutieuse.
7.1 ) Il faut agrafer un résilient de très faible épaisseur sur le flanc des solives existantes qui recevra les nouvelles solives pour éviter les grincements dus au frottement des deux bois.
7.2) Les deux solives de rives auront un régime spécial, à vois en dernier.
7.3 ) Pratiquez comme suit pour les 6 autres solives :
 - a - Positionnez la première solive de niveau, 10 mm au-dessus de l'arase de la solive existante et maintenez en place avec des serre-joints.
 - b - Vous aurez à percer 3 trous de D.12mm à 100 et 135 mm de l'extrémité de le nouvelle solive.
        Les trous se tracent et se font en partant de la solive LVL (Important)
        Le premier trou est tracé à 45 mm de l'arase supérieure du LVL.
        Le second trou est tracé à 145 mm de la même arase supérieure.
        Le troisième est tracé 95 mm de la même arase, mais à 135 mm de l'extrémité.
Attention : Les trous doivent être traversant et sans aucun jeu.
Le mieux est le percer à 11.5 mm.
8 ) Il faut vous procurer 36 boulons de charpente, ce sont des boulons à corps lisse, dont le filetage est du même diamètre que le corps lisse D. 12 x 130 pour LVL 45 ou 160 pour LVL 75 et 84 rondelles larges.
Les boulons sont enfoncés à force au marteau
9 ) Faire la même chose avec les deux solives de rives, mais effectuez les percements avant de les positionner pour ne percer QUE les solives LVL.
10 ) Positionner les solives de rives LVL et maintenez-les en place avec une pointe de 110 dans l'un des trous de chaque extrémité.
11) Il faut vous procurer 12 Tirefonds de D. 12 x 100 pour LVL de 45 ou 130 pour LVL de 75 et un peu de suif ou de la graisse blanche.
12) Avec une mèche de D. 4 mm faites un avant trous dans la solive existante, dans l'axe de l'un des trous de 11.5 de la solive LVL.
Enduisez le filet du tirefond, placez la rondelle, vissez et serrez.
Ôtez la pointe qui maintenait la solive, passez à l'autre extrémité et effectuez la même opération.
13) Recommencez la même opération pour les 4 autres trous et pour la seconde solive.
J'insiste sur l'extrême précision des percements à effectuer, une fois effectués, il ne sera plus possible de modifier et le moindre écart risque de positionner les solives LVL plus où moins de niveau entre elles et créer des "vagues" du plancher.
Les percements doivent être réalisés bien perpendiculairement aux solives.

Il est évident que tout cela n'est envisageable QUE dans la mesure où les têtes de solives actuelles sont en parfait état dans le pisé, car ce sont elles qui reprendront les charges de plancher et que la poutre principale ait été vérifiée par le calcul et que ces extrémités sont également en parfait état dans le pisé.









Publié par Dacascos il y a 7 mois

Salut Boisfile, merci pour la réponse qui est carrément une notice de pose.

J'ai tout bien intégré et j'apporte les éléments manquants :
1) poutre principale : porte 4000mm entre appuis, section 220 x h250 mm, j'imagine que mon projet va énormément dépendre de çà.
2) cloison placostyle longeant la poutre maitresse
Cloison sur 2m50 partant de la poutre maitresse et se dirigeant vers le mur en pisé, parallèle au mur du côté

5) la hauteur de 300mm m'intéressait pour laisser apparaître les LVL et créer des entrevous en placo sur cornières
6) de ce fait, je pense partir sur du 45x300 en LVL S, bonne idée en tout cas les laminées, j'aime bien l'aspect, çà amène de la modernité à une pose tradi.
7.1) résilient, je pensais à du tramibande en 3mm avant compression, peut être trop épais encore, mais il a l'avantage d'être collant d'un côté et lisse de l'autre
7.3b) question bête, mais le perçage 2 est bien centré sur la longueur de la poutre ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Oui, je confirme que c'est une question bête qui ne devrait pas être, il me semble avoir été complet et précis sur les percement, soyez-le également en relisant le paragraphe 7.3-b.
Que sont ces bouts de solives qui dépasse de la poutre principale, d'où sortent-elles ? Elles ne figuraient pas sur le premier croquis.
Le résilient ne sert qu'à éviter les grincements entre les deux bois des deux solives, existante et LVL.

Publié par Dacascos il y a 7 mois

Merci Boisphile,

Effectivement, j'aurais du être plus précis du départ.
J'ai corrigé mon schéma ci-dessous.
De l'autre côté de la poutre principale, il y a des solivettes en 100 x 100mm de section


7.3b) Par contre pour votre réponse 7.3b qui concerne le placement des trous, Halleluia, je viens de comprendre qu'il s'agit de traiter extrémité par extrémité. Nous aurons donc 6 boulons par solive, 3 pour chaque extrémité. Si j'ai bien compris le tout étant de se resservir des appuis existants et pas des solives existantes pour reprendre les charges.

Je joins un schéma, si çà peut servir à des fins pédagogiques

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

OK pour les fixations, vous avez compris, mais que sont ces solivettes, comment tiendront-elles et que porteront-elles ?

Publié par Dacascos il y a 7 mois

Les solivettes sont des bastaings carres. 100x100mm
Ils sont encastrés dans le pisé et dans la poutre principale.
Elles supportent un couloir.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Poutre principale en trichant un peu, c'est-à dire :
1)Je n'ai pas compté les entailles de repos des solives
2) J'ai calculé en classe de service 1 en prenant pour hypothèse que la poutre est sèche
3) J'ai calculé le bois en C30
Les résultats sont les suivant :
Flèche relative L/340 (pour 400) - Déformation attendue de 8 à 12 mm - Réaction aux appuis 1565 kg.
Si l'on part du principe que la poutre dans son encastrement est en parfait état et que son appui est de 220 x 150mm soit 330 cm², le pisé doit reprendre 4.8 kg/cm².
La réponse ne peut être que "oui" ou "non" ???
Structurellement la poutre est un peu juste, mais sans risque majeur, il faudra accepter ses déformations.

Publié par Dacascos il y a 7 mois

Merci pour ta réponse Boisphile et pour les infos.
C'est vrai que d'un côté c'est une poutre ancienne (en bon état, pas d'humidité ni d'attaque visible et encore bien dense), je n'arrive pas à distinguer s'il s'agit de chêne ou de chataigner (beaucoup utilisé dans ma région).
D'un autre côté, vous avez calculé sur du C30 et pas du D30 et avec des appuis minis.
Donc je pense que çà doit s'équilibrer.

Encore merci, j'espère que ce post pourra servir a des personnes de passage par ici et qui retapent des anciennes fermes en pisé, car il y en a beaucoup vers chez moi en isère.
Et quand je vois comment étaient calculés (ou pas calculés d'ailleurs) les solivages, je me dis qu'il faut au moins passer par votre site avant de se lancer dans n'importe quelle réfection.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

besoin d'aide pour solivage

Publié par loured

2 réponses
1547 vues
0 like

Renforcement isolation salon

Publié par poclain

0 réponse
1747 vues
0 like

Besoin d'aide

Publié par Gaet63

3 réponses
1383 vues
0 like

besoin d 'aide

Publié par martin2

5 réponses
1200 vues
0 like

Besoin d'aide...

Publié par ben60

0 réponse
1127 vues
0 like