Parquet massif gondolé-décollé

Publié par Cath1 il y a 5 ans

Bonjour,
J'ai posé un parquet en chêne massif 120mm de large en mai dernier. Ma pièce fait 7m de long sur 4-5 de large.
- Chape: temps de séchage très largement respecté + chaffage au sol en marche pendant tout l'hiver. Chape montée sur drain et surélevée par rapport au sol.
- parquet laissé emballé dans la pièce pendant 1 semaine.
- Joint de dilatation de 8 mm entre le carrelage cuisine et le parquet et 1cm au niveau des baies vitrées
- Colle de professionnel (provenant du parquetiste renommé), huile idem
- Humidité de l'air 30-40%.

Malgré tout, aujourhui mon parquet n'est pas lisse, et il est complètement soulevé à un endroit sur plus d'1m20 maintenant (la situation empire chaque jour).
Le parquet a tellement bougé que les joints de 8mm n'existent plus. J'ai des points de contact qui se sont créés. Par ailleurs, j'ai laissé la mousse isolante (posé sous la dale et remontant sur les bords) à certains endroits entre le mur et le parquet. Cette mousse est poussée par le parquet.
J'ai recoupé au niveau des fenêtres car il était passé sous le métal de la baie.
Je n'ai pas encore recoupé au niveau du carrelage (plein milieu de la pièce).
- La mousse devait elle être coupée pour laissé un vrai vide entre le mur et le parquet? Je peux le faire mais est ce que cela peut avoir un impact?
- Est ce que les points de contact peuvent être à l'origine de la catastrophe?
- Si je recoupe partout ou il y a contact, retire et recolle les lames sur élevées est ce que j'ai une chance de réparer et de stopper le désastre?
Merci par avance pour vos réponses et vos avis...

jibé1

Publié par jibé1 il y a 5 ans

Bonjour,

Mon amis a déjà eu la blague, dans un premier temps, un professionnel lui a dit de laisser 8mm au moins (voir plus selon la surface) tout autour de la pièce, et si le problème persistait alors il faudrait découper une partie des dernières lames au ciseau a bois.

Le parquet a retrouvé sa place et mon amis le sourire

Publié par Cath1 il y a 5 ans

Merci pour cette réponse encourageante! Je suis encore pleine d'espoir:)
J'ai placé 2 stations météo dans la pièce, une au milieu indique 25-30% d'humidité et l'autre placée au sol coté parquet soulevé. Et là stupeur: la station indique 59% d'humidité. Comment dans une pièce unique (grande, certe) une telle différence est possible?
Est-ce selon vous l'origine de mon problème?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Plusieurs choses :

1) 25 à 30 % ce n'est pas possible, on considère un air sec vers 50%. En fin d'été comme en ce moment où l'air est humide, s'il n'y a pas de chauffage la pièce est sans doute assez proche de 70%. Il s'agit sans doute d'un problème d'étalonnage.

2) Pour une dalle béton, il faut compter au moins 4 semaines de séchage par centimètre d'épaisseur, mais dans tous les cas il faut quand même contrôler avant de poser le parquet (maxi acceptable 2%). Pour cela il y a plusieurs solutions faciles.

3) A mon avis, la procédure de chauffe préalable puis d'arrêt puis de remontée progressive n'a pas été respectée, mais de toute façon, le délai de stabilisation d'une semaine est insuffisant.

Lisez ceci et vérifiez ce qui n'a pas été respecté, vous aurez la réponse.

Il faut absolument trouver la cause avant de soigner le mal, si non vous aurez des déconvenues.

Par contre, vous n'avez rien précisé sur le parquet lui-même …………?

Publié par Cath1 il y a 5 ans

Bonjour,

Merci pour vos retours.

J'ai lu que l'hygrometrie idéale d'une pièce doit être comprise entre 30 et 60%.
Mes résultats d'humidité de l'air semblent cohérents, car dans la fourchette. Mais la différence entre les 2 points de la pièce m'inquiètent et je me demande si le soucis n'est pas là.
Il s'agit d'une extension bois accolée à une maison en pierre. C'est du coté pierre que nous rencontrons le problème.
Nous avions fait le calcul de la dalle et ajouter plusieurs semaines supplémentaires. En contrôle nous avions scotché un plastique au sol quelques jours afin de voir si celui-ci perlait. RAS à ce moment là.
Le protocole de mise en chauffe progressive a bien été respécté pour le sechage de la dalle (arrêt et remonté progressive comme vous l'indiquez). (Chaudière à granulé)
La semaine d'attente dont je parle fait allusion au sctockage du parquet dans la pièce avant la pose.

Sur le parquet lui même je peux dire qu'il est sur élevé/bombé/cloqué de plusieurs centimètres à un endroit et n'est plus régulier ailleurs, il a énormément bougé (joints de dillatations absorbés par endroit/point de contact).





Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

J'ai omis de vous mettre le lien :   http://boisphile.over-blog.com/categorie-512072.html       

Si les jeux se sont comblés et si le parquet est bombé, c'est qu'il a repris de l'humidité, ça, c'est une certitude.

Maintenant il faut trouver pourquoi, c'est fondamental pour prendre une décision.

Vous ne donnez toujours pas de précision sur le parquet lui-même et sur son taux d'humidité au moment de la pose, vous ne précisez pas non plus ce qu'est cette "mousse isolante" ni la présence ou non d'un film étanche sur la dalle.

Il faut tout prendre en compte, la nature du sol du vide sanitaire, la ventilation de ce vide sanitaire.

Il y a forcément quelque chose, c'est obligatoire, les pathologies sont très nombreuses en matière de pose de parquet chez les professionnels, il y a TOUJOURS une raison, TOUJOURS.

Je prendrais presque le pari d'un mauvais équilibre des humidités entre la pièce et le bois, parce qu'une semaine de stabilisation en Mai, c'est insuffisant.

Je pense que malgré ce que vous écrivez, vous avez un problème de mesure d'humidité ambiante et qu'il serait bon de ré-étalonner vos instruments et peut-être que comme 9 fois sur 10 quand on rencontre ce type de désordre, l'humidité des bois n'a pas été mesurée au moment de la pose.

Publié par Cath1 il y a 5 ans

En effet, le taux d'humidité du bois n'a pas été pris lors de la pose. Et le point suivant de votre lien n'a pas été vérifié:Maintenir la température entre 15 et 20 degrés et l'hygrométrie entre 55 et 65 % dans un local correctement ventilé, pour amener le bois à s'équilibrer autour de 11%.

Le fabricant de parquet m'a assuré qu'il a fait l'objet de plusieurs contrôles et qu'il était parfaitement sec... Il s'agit de chêne massif, huilé, collé avec emboitement des lames.
Si le problème vient du parquet, est ce que la solution de la recoupe des joints peut être une option ou est ce que cette action ne servira à rien?

Je n'ai pas de vide sanitaire. Mais une cave, sous la maison en pierre. L'extension bois est adossée sur le coté de la cave. Elle est ventilée (petite ouverture) mais pas étanche car creusée dans un rocher qui donne de l'eau quand il y a de grosses pluies. La cave n'est jamais inondée mais le sol est humide au niveau du rocher. A noter que le mur et le sol donnant sur l'extension bois est parfaitement sec.

La fissure de la dalle n'est pas à exclure, mais je pourrais vérifier ce point qu'après le retrait des lames. Si c'est fissuré quelle est l'action à mener?

Pour la mousse il s'agit d'un joint de dilatation de chape que nous avons gardé sur les rebords. Nous avons bien un film étanche sur la dalle. Il y a un drain exterieur et la dalle repose sur un lit de galets.

Encore merci pour votre aide et conseils...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Justement, le parquet était parfaitement sec, donc il a repris de l'humidité quelque part.

Vous dites que l'extension est adossée au mur de la cave humide et vous dites aussi que c'est plutôt vers ce mur que le parquet gondole.

A mon sens, il pourrait y avoir une reprise d'humidité de la dalle par le mur et par capillarité, sans doute parce qu'il n'y a pas de joint entre ce mur et la dalle. Peut-être aussi que le film posé sur la dalle n'est qu'un simple polyane et est poreux ….

Il faut vérifier cela avant tout.

Une certitude, cela ne vient pas du parquet, c'est très très rare que cela arrive. (sauf les parquets achetés à bas prix)

Lui redonner de la place en refaisant des joints, oui, mais lorsque le support sèchera et la bois aussi, les joints vont s'ouvrir, ce sera autre chose ………..

Essayez de retirer un bout de lame à un endroit qui ne se voit pas pour aller mesurer l'humidité de la dalle. Je suis quasi certain que le problème vient de là.

Publié par Cath1 il y a 5 ans

Ok je vais faire intervenir un expert via mon assurance, il apportera le matériel nécessaire pour mesurer l'humidité de la dalle. Mon parquetiste m'a dit que l'intervention était prise en charge par la responsabilité civile. Je l'écris à titre d'info pour les autres, ça peut servir!
Bref, je vous tiens au courant de la suite...
Bonne soirée, A très vite.

Publié par Cath1 il y a 5 ans

Bonjour,

J'ai retiré quelques lames de parquet. Pas d'humidité particulière, pas de fissures. J'ai tiré et collé un film plastique alimentaire sur la dalle qui reste parfaitement sec.
Je crois néanmoins avoir trouvé l'origine du problème: Le parquet a été posé en 2 fois: la première partie, 1 semaine après la livraison. La seconde partie 3 semaines après. Or sur cette dernière petite partie je constate plusieurs choses:

1- L'aspect ondulé n'apparaît pas comme sur le reste de la pièce, il n'y a ucune sensation au pied. Le parquet est lisse.
2- La cire appliquée sur cette partie n'a pas réagit de la même façon (même rouleau, même produit): Je constate que le sol est plus brillant que sur le reste de la pièce. Comme si le bois avait absorbé le produit de l'autre côté et resté en surface sur la partie sans problèmes.

Si cette analyse est la bonne, quelle est selon vous la marche à suivre?
Dois je recouper un joint de dillatation là où il n'yen a plus?
Lancer le chauffage au sol avant toute autre action?
Comment recoller les lames retirées?
Est ce que ces démarches pourront rétablir la situation?

Merci pour votre aide


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Votre explication peut être la bonne, effectivement comme j'écrivais dans un précédent post, une semaine de stabilisation n'est pas suffisante et du coup, vous en avez fait la démonstration.

La principale erreur a été de ne pas vérifier les humidités d'équilibre.

Vous conseiller objectivement n'est pas facile sans se rendre compte ………

Toutefois, il faut nécessairement décompresser ce parquet en redonnant des jeux partout.

Laisser faire quelques jours, disons une semaine.

Ensuite remettre le chauffage TRES progressivement.

Là où le parquet s'est soulevé, je pense qu'il reviendra, par contre, si des lames se sont arrondies individuellement, je ne suis pas certain qu'elles reviennent planes.

Malheureusement pour vous, en matière de parquet, les erreurs de mise en œuvre se paient cash et ne sont généralement pas sans conséquences esthétiques.

Publié par Cath1 il y a 5 ans

Bonsoir Boisphile,

Merci pour ces conseils. Je vais appliquer à la lettre.
Je me permets de vous demander encore quelques précisions:

Vous dites: "Là où le parquet s'est soulevé, je pense qu'il reviendra":
Comment expliquez vous ce phénomène dans la mesure où les joints seront à nouveau présents et les lames retirées puis recollées (après le retrait de l'ancienne colle)?


"Si des lames se sont arrondies individuellement, je ne suis pas certain qu'elles reviennent planes":
Les autres lames ne sont pas vraiment arrondies. La description n'est pas simple mais on peut dire, en exagérant, que les lames se sont comme creusées au milieu et remontent sur les côtés. Quand on est perpendiculaire au parquet on peut distinguer les légères vagues quand on est dans le prolongement des lames on ne voit rien.
A d'autres endroits le parquet sonne creux et semble se déplacer vers le haut.

Je pense comme vous que ces lames là ne seront jamais planes, puisque décollée. Pour les autres j'ai encore un espoir...

Enfin, avez vous une idée du meilleur outil à utiliser pour recouper les joints? Nous avons utilisé un multi fonction avec un lame scie plongeante universelle mais j'ai vu que des ciseaux à bois pouvaient aussi faire l'affaire? Ou autre chose?

Publié par Cath1 il y a 5 ans

J'ajoute que j'ai enfin réussi à joindre mon assurance et l'expert n'intervient pas sans que la cause du dommage ne soit connue.
Il n'est là que pour estimer le coût d'éventuels travaux de réfection.
Courrier d'insatisfaction en partance, je commence à regarder pour changer d'assurance en légitimes représailles.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

A mon avis, leur réponse est normale dans la mesure où vous avez fait le travail vous-même.

Si la cause est clairement identifiée comme une cause extérieure (comme un dégât des eaux par exemple) l'assurance fonctionnera, mais elle ne peut pas assurer vos propre bêtises, vous ne pouvez pas vous assurer contre vous-même et cela quelque soit l'assureur.

Publié par Cath1 il y a 5 ans



A mon avis leur réponse n'est pas normale car, comment identifier la cause sans le regard d'un expert!? Peu importe si il y a prise en charge ou non. On veut juste comprendre. Sans expert pas de diagnostic, pas de diagnostic pas de solutions... C'est le chat qui se mord la queue.
Bref, j'ai coupé mon parquet et la situation se stabilise. Le plombier est venu lancer la chaudière à granulés ce matin en mode progressif (+5° tous les 15 jours).
Le parquetiste m'a conseillé d'attendre le mois de mai pour recoller les lames retirées la semaine dernière.
Par ailleurs, dans le doute, nous installons un drain au dessus et autour du rocher humide (roche de la cave).

Publié par tigerseyes il y a 3 ans

Pour ma part j'ai résolu mon problème en suivant ce petit tuto [Lien commercial]

Mon beau frère qui est venu installer mon parquet à commencer à le clipser contre le mur, du coup gondolage vraiment impressionnant en à peine 24h, avec une scie oscillante situation rétablie en 2 petites heures

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Décoller du parquet massif collé

Publié par DjoulouD

1 réponse
2960 vues
0 like

PARQUET DECOLLE

Publié par BRICOLEURDUDIMANCHE

1 réponse
1096 vues
0 like

Décoller un parquet

Publié par ChristineL

0 réponse
1879 vues
0 like

PARQUET QUI GONDOLE

Publié par wil

2 réponses
3945 vues
0 like

Parquet qui gondole ...

Publié par LePhil

4 réponses
8331 vues
0 like