Aménagement extérieur

Section lamellé collé pour solivage portée 6.2m

Publié par Mosfet_05 il y a 7 mois

Bonjour à tous,

Je souhaiterais refaire le solivage d'un plancher pour en augmenter la portée (suppression de refend).


Le plancher aura une portée de 6.2m. Il est découpé en deux demi-niveau. Il y a une grande trémie et deux trémies plus petites.

Les solives seront posées avec un entraxe de 0.625m. Elles seront encastrées sur 10cm (au moins). Elles reposeront sur des asselets en BA (maçonnerie en pierre hourdée à la terre).

La charge est de 200daN/m² (charge d'exploitation + charge permanente). Chaque solive prend 775daN.

Le platelage est réalisé en OSB3 ep 22mm.

Je souhaite avoir une flèche assez faible <L/1000.


On m'a proposé d'utiliser du 180/320 en Douglas C24. Après échange avec différends fournisseurs, je souhaiterais plutôt utiliser du BLC (difficulté d'approvisionnement, bois vert, ...).


Je cherche à connaître la section à utiliser pour un BLC GL24H dans les trois situations suivantes :

  1. Pour une solive : 6.2m de portée et une charge uniformément répartie de 775daN
  2. Pour la solive d'enchêtrure de la grande trémie : 6.2m de portée, charge uniformément répartie de 775daN et une charge ponctuelle de 400daN (reprise de la solive de chevêtre)
  3. Pour la solive d'enchêtrure d'une petite trémie : 6.2m de portée, charge uniformément répartie de 775daN et une charge ponctuelle de 200daN (reprise de la solive de chevêtre)


J'ai trouvé quelques abaques sur le net  : cas 1 et 3 un BLC de 90/360. Dans le cas 2, deux BLC 90/360 jumelés.


J'aurais besoin d'un avis sur ces sections.


Merci par avance


A+


Publié par Mosfet_05 il y a 7 mois

Le post a fini dans la mauvaise catégorie, si quelqu'un peut le déplacer en aménagement intérieur 

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Pour de l'OSB en 2500 x 675 x 22 mm les entraxes maximums sont de 500 mm - Les charges à prendre en compte pour un plancher standard sont de 120 kg/m² de charges permanentes et 120 de temporaires.

Dans ces conditions, pour une portée de 6200, des entraxes de 500, en BLC de fabrication française GL24, une section de 87 x 360 est nécessaire pour une flèche de L/570 soit une déformation à terme de 11 mm.

Si vous souhaitez diminuer la flèche à L/1000 (950) il faudrait une section de 160 x 360 - Poids 190 kg - réaction aux appuis 460 kg.

Pour le reste, un plan est nécessaire. 

Publié par Mosfet_05 il y a 7 mois

Re,

Merci pour cette réponse.

Je revois donc ma copie : 240 daN/m².

Je vais maintenir l'entraxe à 625mm et passer sur de l'OSB 3 en ep25mm.

Je me retrouve avec une bande de chargement de 0.625*6.2*240 = 930daN par solive.


Dans les schémas qui suivent on peut remarquer que la portée varie de 5.4m à 6.2m. Pour le calcul des solives hors chevêtre je retiens 6.2m de portée (qui peut le + peut le -).


Ci-après un schéma avec le premier demi-niveau du 1er étage :


D'après moi :

  • Les solives d'enchevêtrure A et A' doivent reprendre 930daN en charge répartie et 233daN en charge ponctuelle pour la reprise du chevêtre B.
  • Le chevêtre B prend 465daN en charge ponctuelle. Sa faible longueur (environ 1m) me permet d'utiliser la même section que les autres solives.


Ci-après un schéma avec le deuxième demi-niveau du 1er étage :

La trémie principale est celle qui fait 2m/2.4m. En rouge un conduit de fumée avec son écart au feu de 20cm (je me garde un peu de marge par rapport au DTU 24). Entre ce conduit et l'ouverture placée en face, une autre petite trémie pour rejoindre une chambre.
D'après moi :

  • La solive d'enchevêtrure C doit reprendre 265daN en charge répartie et 315daN en charge ponctuelle pour la reprise du chevêtre D.
  • Le chevêtre D prend 630daN. Sa faible longueur (2m) me permet d'utiliser la même section que les autres solives.
  • La solive d'enchevêtrure C' doit reprendre 470daN en charge répartie, 315daN en charge ponctuelle pour la reprise du chevêtre D, 130daN en charge ponctuelle pour la reprise du chevêtre E et 100daN en charge ponctuelle pour la reprise du chevêtre F.
  • Le chevêtre E prend 252daN. Sa faible longueur (environ 1m) me permet d'utiliser la même section que les autres solives.
  • Le chevêtre F sert juste à tenir l'escalier. J'estime le poids de l'escalier à 400daN (utilisateur compris). L’escalier serait tenu par F et le refend. F reprendrais alors 200daN. Je vais prendre la même section que pour le chevêtre E.
  • La solive d'enchevêtrure G doit reprendre 720daN en charge répartie, 130daN en charge ponctuelle pour la reprise du chevêtre E et 100daN en charge ponctuelle pour la reprise du chevêtre F.

J'espère avoir apporté les précisions nécessaires.

Dans l'idéal j'aimerais avoir des solives d'une même hauteur si possible inférieure à 360mm.


Juste une question, les 240daN/m² autorisent-ils l'installation d'une grosse baignoire (200L, 2 utilisateurs, 1.4m/2m)  ou faut-il faire des calculs supplémentaires ?


Merci par avance


A+

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

OK pour entraxes de 625 pour OSB 3 (4 serait mieux) en 2500 x 675 x 25 mm.

Dans ces conditions on ne joue plus dans la même cour, pour une portée de 6200, des entraxes de 625, en BLC de fabrication française GL24, une section de 110 x 360 est nécessaire pour une flèche de L/580 soit une déformation à terme de 11 mm - Poids unitaire 130 kg - Réactions aux appuis 525 kg.

Si vous souhaitez diminuer la flèche à L/1000 il faudrait une section de 135 x 405 - Flèche L/950 - Poids 180 kg - Déformation à terme de 7 mm - Réactions aux appuis 550 kg.

Les solives d'enchevêtrures "A", pour obtenir une flèche comparable aux autres solives (L/580) la section passe à 135 x 360 pour une flèche de L/600 soit une déformation à terme de 10 mm - Poids unitaire 160 kg - Réactions aux appuis 575 - 740 kg.

Pour aller plus avant et compte tenu du temps à y passer et de vos exigences je souhaite d'abord connaitre votre choix en terme d'entraxes (625 ne me parait pas judicieux, de section et de flèche.

Publié par Mosfet_05 il y a 7 mois

Bonjour

Merci pour la réponse.

Après réflexion, d'accord pour un entraxe en 500mm et OSB en ep 22mm.

Je souhaite une flèche de l/950.


Par contre, cela change un peu les plans.


Voici pour le 1er demi-niveau :

J'ai du couper une solive de plus pour la petite trémie car l'espace laissé libre entre deux solives était trop juste pour l'ouverture.


Et voici pour le deuxième demi-niveau :

J'ai du modifier la taille de la trémie principale pour avoir le même entre-axe que les autres solives (je passe du coup sur un escalier 2/4 tournants en largeur 90cm).

J'ai du ajouter une solive entre la trémie principale et le linçoir, ce qui amène à un ensemble assez compliqué avec la trémie secondaire. L'écart au feu n'est plus que de 17cm.


Du coups, je retiens la section pour une solive que vous m'avez proposé : 160/360mm.


Les assemblages entre solive seront réalisés avec des ETSN de chez Simpson ST.


Merci


A+

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Pardonnez-moi, mais j'ai déjà passé du temps sur votre affaire et recalculer l'ensemble avec les trémies va prendre encore un bon moment et le bénévolat a ses limites. Avant d'aller plus avant, merci d'accorder vos violons une bonne fois pour toutes, de récapituler vos exigences et de coter totalement vos plans afin que je n'ai pas à le faire.

Publié par Mosfet_05 il y a 7 mois

Bonjour,

Merci pour votre réponse.


Je récapitule :

- Charges : 240 daN/m²

- Entraxe des solives : 50cm

- Portée maximum : 6.2m (bande de chargement : 744 daN)

- Flèche souhaitée : L/1000

- Hauteur maximum des solives souhaitée : 360mm

- Plattelage en OSB4 ep 22mm


J'ai pris toutes les cotes possibles :


1er demi niveau :


2ème demi niveau :

Merci

A+

Publié par Mosfet_05 il y a 7 mois

Bonjour,

Concernant les asselets : j'ai trouvé une valeur en compression de 2kg/cm² pour un mur en pierre hourdé à la terre.

Du coup si je souhaite reprendre 500 kg (cas d'une solive simple) sur 160cm², il me faut un asselet de 20cm de haut, 25cm de profondeur et 25cm de largeur. Béton dosé à 350kg/m³ avec ferraillage type chaînage carré 15/15 4 fers HA d10.

Quelqu'un pourrait il me confirmer cette approche ?

Merci

A+

Publié par Mosfet_05 il y a 7 mois

Bonjour, 

Avez-vous besoin de plus d'informations ? 

Merci 

A+

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 mois

Non, mais besoin de temps, en gros deux bonnes heures et le bénévolat a ses limites, il faudra être patient.

De plus, vos exigences vont déboucher sur des sections et donc des coûts importants qui risquent de vous faire changer d'avis et je n'ai pas envie d'y passer mon temps.

Publié par Mosfet_05 il y a 6 mois

Bonjour, 

Merci pour votre retour. 

En terme de coup, je savais avant d'ouvrir ce sujet que le lamellé collé est bien plus onéreux que du bois massif. 

En terme de section, ça devrait malgré tout être moins important (imposant) que du bois massif. 

A+

Publié par Mosfet_05 il y a 6 mois

Bonjour, 

Sans modifier les plans, j'ai trouvé une solution où je pourrais utiliser des solives en 63/175. Pour cela, j'ai imaginé découper le plancher en rectangles de 2m (approximativement) par 6m à l'aide de sommiers en acier (type IPE) placés dans le sens des 6m. Les solives seraient alors fixées dans l'âme des poutrelles à l'aide de sabots SAE.

Avec une telle solution je limite l'épaisseur du plancher à 40cm (du plafond du RdC au parquet du 1er).

Par contre, je ne pourrais pas laisser les solives apparentes. 

Je vais regarder ça de plus près demain. 

A+

Publié par Mosfet_05 il y a 6 mois

Re,

Je viens de finir de calculer la solution que j'énonçais hier.

Je me sers ce ce site pour vérifier les profilés acier : http://jean.lamaison.free.fr/flexion.html.


Voilà deux plans avec uniquement les sommiers :

Demi-niveau 1  avec seulement les sommiers :


Voici les calculs réalisés :

 - IPE A : bande de chargement : (15.4/2+10.4/2)=12.9m². Soit  : 12.9*240 = 3096 daN. J'y ajoute le poids des solives : 0.175*0.063*(2.5/2+1.75/2)*500 daN/m³*15 = 176daN. Poids repris par le profilé : 3272 daN. Je choisis un profilé IPE 300. D'après l'outil mentionné avant, on a, à l'ELS : flèche : 6mm. Réaction aux appuis : 1805 daN.

 - IPE B : bande de chargement : 10.4/2=5.2m². Soit  : 5.2*240 = 3096 daN. J'y ajoute le poids des solives : 0.175*0.063*(1.75/2)*500 daN/m³*15 = 72daN. Poids repris par le profilé : 1320daN. Je choisis un profilé IPE 220. D'après l'outil mentionné avant, on a, à l'ELS : flèche : 7mm. Réaction aux appuis : 764daN.

 - HEB C : celui-ci doit remplacer un refend pour permettre d'ouvrir complétement la cuisine sur le séjour. J'ai du, en plus du plancher béton, ajouter le poids à reprendre du plancher du 1er demi-niveau.


Demi-niveau 2 avec seulement les sommiers :

Voici les calculs réalisés :

 - IPE D : bande de chargement : 8.9/2=4.45m². Soit  : 4.45*240 = 1068daN. J'y ajoute le poids des solives : 47daN. Poids repris par le profilé : 1115 daN. Je choisis un profilé IPE 200. D'après l'outil mentionné avant, on a, à l'ELS : flèche : 9mm. Réaction aux appuis : 647daN.

 - IPE E : bande de chargement : (8.9/2+11.32/2)=10.11m². Soit  : 10.11*240 = 2427daN. J'y ajoute le poids des solives : 143daN. Poids repris par le profilé : 2570daN. Je choisis un profilé IPE 270. D'après l'outil mentionné avant, on a, à l'ELS : flèche : 6mm. Réaction aux appuis : 1424daN.

 - IPE F : bande de chargement : (11.32/2+10.3/2)=10.81m². Soit  : 10.81*240 = 2595daN. J'y ajoute le poids des solives : 65daN. Poids repris par le profilé : 25660daN. Je choisis un profilé IPE 270. D'après l'outil mentionné avant, on a, à l'ELS : flèche : 6mm. Réaction aux appuis : 1467daN.


1er demi niveau avec les solives en entraxe 500mm :

Solives en 175/63. J'ai doubler la solive d'enchevêtrure pour la petite trémie.


2ème demi-niveau avec les solives en entre-axe 500mm :

Solives en 175/63. La disposition des sommiers évite de créer un chevêtre pour la grande trémie. Je ne double pas les solives d'enchevêtrure pour le linçoir et la petite trémie.


Pour les deux demi-niveaux, le platelage sera en OSB4, ep 22mm, 675/2500mm.


Dans l'ensemble, j'ai généreusement dimensionné les sommiers et les solives pour avoir un ensemble rigide avec un fluage très limité.


Les solives seront fixées dans l'âme des sommiers avec des sabots SAE boulonnés de part et d'autre de l'âme (boulon M12, rondelle frein et loctite 262 côté IPE/ vis CSA 5.0*40mm côté solive).

Les solives côté façade seront encastrées dans la maçonnerie.


Par rapport à une solution lamellé-collé, j'ai moins de contrainte en terme de manutention (5 grosses sections en acier contre une vingtaine de grosses sections en BLC), moins de préparation en gros œuvre (une dizaine d'asselets à faire contre une quarantaine) et le coût est aussi moins élevé (divisé par 3).

Avec cette solution je vois cependant deux contraintes : les ponts thermiques engendrés par les IPE et l'impossibilité de laisser apparent le solivage.


Bref, je vais partir sur cette solution.


Si vous avez un commentaire, je suis preneur.


Merci encore pour le temps passé à me répondre.

Merci de m'avoir permis de faire évoluer ma réflexion.

A+


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Section poteau/poutre lamellé collé

Publié par Maynot9

1 réponse
79 vues
0 like

quelle section laméllé collé 5m pour plancher habitable

Publié par Ernesto

6 réponses
0 vue
0 like

dimensionnement poutres porteuse

Publié par michael palamenga

1 réponse
0 vue
0 like

Contrôle solivage

Publié par Francki

18 réponses
0 vue
0 like

Solivage et muralières

Publié par Frog

5 réponses
0 vue
0 like